Que ramener comme souvenirs du Japon ?

par Claironyva

Lors d’un voyage, nous voulons tous ramener quelques souvenirs pour nos proches et pour nous même. Entre l’envie de faire plaisir, une place parfois limitée dans la valise, choisir n’est pas forcément facile !

Je suis allée deux fois au Japon et je sais que j’y retournerai. Du coup, je vais en profiter pour vous raconter un peu ce que j’ai ramené et ce que j’aimerais bien ramener. En général, j’essaie de penser « cadeau utile » et petit format !

Les portes bonheur et objets typiquement japonais

Les portes bonheur dans les temples ou sanctuaires, vous en verrez des tas ! J’en ai moi même acheté quelques uns. Il y en a de plusieurs types, à Nikko où vous verrez de nombreux temples, j’ai tiré au sort un porte bonheur qui est plutôt une sorte de prédiction. Et pour le coup, attention, la prédiction n’est pas toujours positive : c’est le jeu !

J’ai été plutôt chanceuse car je suis tombée sur une prédiction neutre.

A Kyoto, et plus précisément au Fushimi Inari, je me suis arrêtée dans un petit sanctuaire Ganrikisha : le pouvoir de la vue. C’est difficile à retranscrire avec des mots, mais je me suis sentie très émue. Cela faisait 10 ans depuis mon dernier voyage au Japon et j’étais là, de bonne heure, quasiment seule à arpenter la colline.

Je ne suis pas très branchée spiritualité, quête du moi intérieur tout ça tout ça. J’imagine que c’était plutôt un mélange de nostalgie, de mini point sur ma vie. Je regardais tous ces portes bonheur / talismans en vente pour à peine quelques centaines de yens et je devais en choisir un. Qu’est ce que je voulais le plus ? J’ai choisi le bonheur, tout simplement, peut importe la forme qu’il prendra.

Dans un temple à Hiroshima, j’ai également acheté un talisman dont la calligraphie a été réalisée sous mes yeux.

Un de mes frères aime beaucoup la musique, et je lui ramenais régulièrement de mes voyages des petits instruments. Je n’ai pas résisté en apercevant une petite cloche à suspendre, en vente dans le temple Todai-ji à Nara. Son tintement était joli et je l’imaginais bien dans sa maison.

Maneki-neko : un incontournable au Japon !

Il en existe des tas ! Le chat porte bonheur a même son propre sanctuaire ! J’ai personnellement craqué pour des petits maneki-neko façon culbuto. Il en existe 3 différents, bien sûr, j’en ai voulu un de chaque pour la maison et puis j’en ai offert quelques uns !

Quand ils lèvent la patte gauche, c’est pour attirer le client, quand ils lèvent la patte droite, c’est pour attirer la fortune et enfin quand ils lèvent les deux pattes, c’est pour cumuler les deux effets ou plus globalement assurer la protection du magasin ou de la maison.

En faisant des recherches sur mes petits maneki-neko, le message qui est inscrit dessus en gros interpelle le bonheur et l’invite à venir.

Poupée Kokeshi en bois

C’est l’objet / bibelot le plus « encombrant » que j’ai ramené du Japon. J’ai cherché un bon petit moment avec de trouver celle dont le colori, la forme (et le prix) m’allaient bien. J’ai craqué au dernier moment alors qu’il me restait des sous à dépenser ! Si maintenant les kokeshis sont plutôt des éléments décoratifs, elles étaient les poupées des enfants au 19ème siècle et jusqu’à la moitié du 20ème siècle. Elles ont ensuite rejoint les étagères tandis que les jouets occidentaux se sont mondialisés.

Jolies cartes postales

Vous pouvez au choix décider de les envoyer ou acheter des petits cadres et vous en servir pour la décoration chez vous. J’ai par exemple acheté quelques jolies cartes dans une petite boutique dans une rue commerçante du centre ville de Kanazawa. La dernière carte a été achetée en 2010, j’en avais acheté pas mal de classiques diront nous « belles photos ».

Les objets des studios Ghibli

Mon magnet Totoro (voir la photo) vieillit parfaitement bien sur mon frigo ! Il existe des boutiques entièrement dédiées à l’univers des studios Ghibli. Je suis entrée dans une à Kyoto et une à Tokyo. En 2010, je pense être tombée sur une complètement par hasard ! Je m’étais alors offert le magnet et un jeu de carte du voyage de Chihiro. J’avais d’ailleurs offert des jeux de cartes à mes frères. Il faut dire que nous jouons pas mal en famille et j’avais trouvé des jeux de cartes illustrés d’estampes sur l’histoire du Japon.

Les cadeaux pratiques

Sac en tissu kawaii

Les sacs en tissus sont plus qu’utiles ! Si j’en vois un pour lequel j’ai un coup de cœur en voyage, je n’hésite pas à me faire un cadeau. En l’occurrence, à Nara, j’ai vu ce sac super mignon et représentatif de la ville avec ses daims gourmands. Quand je voyage, j’ai bien besoin d’un sac en plus de mon sac à main. J’y glisse l’appareil photo dans les transports, une bouteille d’eau, ou tout simplement une écharpe ou un pull quand j’ai trop chaud, et bien sûr, les petits achats !

Ici, il s’agit d’un cadeau à moi-même, mais en Malaisie par exemple, ma mère et moi en avons choisi pour ma belle-sœur (qui s’était malheureusement fait voler celui que je lui avait ramené du Canada). Ca ne prend pas de place et pas la poussière non plus !

Des éventails, beaux et utiles !

Alors pour les éventails, quand je dis que c’est un cadeau pratique, tout dépend. En fouillant, j’en ai trouvé un à 120 yens (1€) et je me demande si on ne le l’a pas offert quelque part. Celui que je me suis achetée, c’est le rose et il vaut bien plus cher même si je ne me rappelle pas le prix dans une boutique spécialisée à Nara. Je vous l’avoue, je ne m’en sers pas, je le trouve bien trop joli… Mais si vous allez au Japon en été, je ne doute pas que vous vous en servirez !

Je m’étais aussi acheté un éventail au Vietnam, mais vraiment du low cost en plastique et celui-là, je peux vous dire que je m’en suis beaucoup servie. Allez, si je n’ai pas fait installé la clim chez moi cet été, je me promets d’utiliser un peu le joli éventail du Japon !

Serviette Tenugui

Pour la petite histoire, j’ai d’abord cru que c’était un torchon pour la cuisine, et j’ai trouvé le motif du yoga du sumo bien sympathique. Au final, c’est une serviette aux dimensions particulières : 35cmx90cm, utilisé à la fois comme mouchoir, serviette (pas forcément en même temps, je vous rassure !), dans les saunas et onsen, ou encore comme bandeau autour de la tête en faisant du sport.

Serviette Tenugui - Souvenir du Japon
Yoga du Sumo

Cette serviette est produite sur l’île Shikoku dans la ville d’Imabari. Sa particularité est qu’elle a beau être fine et légère, elle reste hyper absorbante et sèche très vite !

J’ai trouvé une petite vidéo de l’atelier réalisée par Gokan Mag que je vous partage ici :

Pochette pour ranger des papiers

Les lieux touristiques au Japon ont très souvent des mascottes. La toute première fois que j’en ai vu une, c’était au château de Himeji. Et en souvenir, j’ai acheté une pochette qui m’a vraiment été très utile pour y ranger tous les tickets d’entrée, plans et autres papiers liés à mon voyage. Je m’en suis d’ailleurs resservie lors d’autres voyages pour y ranger mes itinéraires, billets d’avion, réservations d’hôtel ou d’activités (oui à l’époque j’imprimais pas mal).

J’en ai également offert à mes frères, non seulement ça ne prend pas de place dans la valise mais en plus, on a toujours des papiers à ranger !!

Pochette souvenir super utile !

Marques page

Si comme moi vous aimez lire et que vous avez dans votre entourage des personnes qui aiment lire, le marque page est la petite intention qui est toujours bienvenue ! Vous en trouverez dans quasiment tous les temples, et boutiques de souvenirs !

Ici, un marque-page façon origami !

Marque-page souvenir du Japon
Marque-page original

Mugs et produits Starbucks

Au début, je me suis dit : super, je n’ai pas de mug à la maison, puis allez j’en aurai pour les invités. Au final, je me suis surtout mise à « collectionner » les mugs de chez Starbucks, qui ont tous le même design. Et j’en ai presque trop ahaha, j’en ai 7 en exposition dans le salon sur des étagères du coup, dont deux achetés au Japon : le classique et la version du printemps !

Les autres produits Starbucks ont la côte au Japon, en particulier au printemps, lors du lancement de la collection spéciale pour le Hanami !

Thé / Spécialités culinaires

Je n’ai encore jamais rien ramené du Japon qui se mange ! J’aurais adoré pouvoir emporter des Momiji Manju : délicieux petits gâteaux en forme de feuille d’érable que j’ai beaucoup aimés à Miyajima. Mais les dates de péremptions sont ce qu’elles sont ! Ces petites choses doivent se manger rapidement (sous une semaine). Mon voyage ne faisait que commencer, donc j’ai tout mangé sur place !

Pour aller plus loin sur le Japon

J’espère que cet article vous a donné quelques idées, certaines sont valables pour n’importe quelle destination ! Si vous voulez plus de lecture sur le voyage au Japon, je vous invite à aller lire mes autres articles :

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :