10 conseils et astuces pour organiser son voyage sereinement

par Claironyva

Quand on se décide à réserver ses vacances, il faut vérifier quelques points pour éviter la grosse déconvenue au moment du départ. Je suis inscrite sur quelques groupes de voyageurs sur Facebook et j’ai vu un bon paquet de fois les mêmes questions et problèmes surgir. Parfois des solutions ont pu être trouvées, mais parfois le voyage a purement dû être annulé !

Donc on en est au moment où vous avez choisi votre destination !

Suivez le guide !
C’est parti pour quelques étapes, ne loupez pas une marche !

1) Vérifier la situation géopolitique du pays

Sécurité avant tout, rendez-vous sur diplomatie.gouv.fr, dans la partie conseil aux voyageurs. Vous y trouverez des infos de dernières minutes comme d’importantes manifestations, des cartes de vigilance par continent et plein de conseils.

2) Avoir ses papiers d’identité à jour : un élément essentiel quand on veut partir en vacances !

Alors là, vous soufflez un peu en vous disant, ben oui, logique ! Pourtant cet été, j’ai vu passer pas moins de 50 posts de personnes s’apercevant qu’elles avaient :

  • Perdu leur carte d’identité/passeport
  • Une carte d’identité/passeport périmée
  • Un passeport qui se périme moins de 6 mois avant la date de fin de séjour hors Europe

Vous n’aurez pas forcément besoin de tout selon votre destination. Avant de réserver vos billets d’avion (surtout si le départ a lieu moins de deux/trois mois après la réservation), vérifiez vos papiers d’identité !!

Pour un voyage en France

Commençons par le plus simple ! Enfin le plus simple si vous êtes Français comme moi. Vous devez bien sûr toujours avoir sur vous votre carte d’identité, si elle est périmée, c’est moindre mal puisque vous êtes en France.

Si vous avez fait votre carte d’identité à partir de 2004 en étant majeur, votre carte d’identité est valable 15 ans et non 10 ans. Elle est donc périmée mais valable.

Pour prendre l’avion, c’est tout de même mieux de l’avoir à jour, mais normalement ça ne posera pas de problème.

Pour un voyage en Europe

Attention, tous les pays n’acceptent pas la carte d’identité périmée mais valable, j’ai trouvé sur le site démarches administratives une carte sympa datant de l’été 2018 qui indique les pays qui acceptent ou pas la carte d’identité périmée (périmée dans les conditions expliquées dans le paragraphe précédent).

Exemple : pour aller à Madrid en Espagne, il vous faut absolument une carte d’identité valide, mais pour la Serbie, ça passe !

Vous pouvez également voyager en Europe avec votre passeport uniquement. Il faut qu’il soit valide jusqu’à la date de fin de votre séjour.

Pour un voyage hors Europe : passeport + éventuel visa

Attention en dehors de l’Europe, on vous demandera la plupart du temps un passeport valide 6 mois après votre date de retour.

N’oubliez pas de regarder si vous avez besoin d’un visa, ce qui exigera peut-être un délai d’obtention qu’il faut que vous preniez en compte !

Exemple : en tant que Français, vous pouvez aller au Vietnam pendant 15 jours sans visa, sinon vous pouvez faire un e-visa ou un visa à l’arrivée. Le site diplomatie.gouv vous aidera à connaître les formalités. Pour la Chine, je sais que vous devez fournir un dossier très détaillé !

3) Ne pas oublier son permis et la carte bancaire adéquate quand on loue une voiture

Quoi de plus agaçant que de vouloir faire un road trip et d’avoir oublié son permis ou oublié de faire son permis international si le pays le requiert ? Mais maintenant que vous avez lu cet article, vous y penserez !

De même, renseignez-vous bien sur votre agence de location. Même si vous payez sur Internet, certaines vous demanderons une carte de crédit pour la caution et nous avons généralement des cartes de débit. Les agences se permettent alors de vous faire pression et de demander de payer une somme assez conséquente en guise de caution, ou ne vous loue tout simplement pas la voiture.

Vous n’êtes pas sûrs d’avoir la bonne carte bancaire ou d’avoir besoin d’un permis international ? Demandez directement à l’agence via leur formulaire de contact ou sur les réseaux sociaux !

Organisation des transports aux Feroe : la location de voiture

4) Ne réservez pas de billets d’avion sans avoir regardé les hôtels !

Et j’irais même plus loin en vous suggérant de réserver un hôtel sur booking.com par exemple, la plupart du temps, les hôtels sont annulables jusqu’au dernier moment !

Quelles sont les mauvaises surprises que vous risquez ?
– tomber sur un événement particulier (religieux ou grand salon par exemple) : les hôtels seront pleins et chers,
– être dans une zone avec peu de logements qui correspondent à vos critères : ils seront peut-être complets,
– perdre votre temps sur place !

Bien sûr il existe des gens chanceux qui se débrouillent super bien à la dernière minute, mais j’aime jouer la sécurité !

5) Se renseigner sur les excursions que vous voulez absolument faire

L’achat de certains tickets sur place peut vous faire perdre une bonne heure et parfois, ils sont moins chers sur Internet ! Ce serait dommage d’abandonner la visite d’un musée ou une excursion dont vous rêviez parce que vous n’aviez pas jeté un œil sur le prix ou qu’il n’y avait plus de place !

Exemple : vous allez à Londres et vous voulez voir les studios d’Harry Potter ! Sachez que les places se vendent comme des petits pains, il y a de fortes chances que vous n’en trouviez plus le jour que vous vouliez en dernière minute (voire même un mois avant).

6) Se renseigner sur les vaccins / médicaments à prendre

Le conseil le plus évident que je puisse vous donner est de prendre un rendez-vous chez votre médecin généraliste !

Si vous partez par exemple en Asie, le vaccin contre l’Hépatite A est conseillé dans la plupart des pays. Il faut le faire environ un mois avant de partir, mais attention à la rupture de stock ! Pour faire le rappel, j’ai mis des mois avant de pouvoir me procurer le vaccin. La bonne nouvelle c’est que maintenant je suis tranquille pour des années.

Mon médecin généraliste disposait d’un logiciel ou site pour voir si la zone dans laquelle j’allais me rendre nécessitait la prise d’un traitement anti-paludisme.

7) Vérifier la météo – le climat de votre destination

Pour connaître en général le climat d’un pays ou zone plus précise d’un pays, il existe des sites qui sont très pratiques et vous indiquent si c’est oui ou non la bonne période pour partir.

Une quinzaine de jours avant le départ en voyage, je regarde la météo à partir de plusieurs sites (parce que les prévisions diffèrent souvent) pour préparer ma valise. Même si on ne peut rien y changer, prendre certains accessoires (parapluie, éventail, lunettes de soleil, bonnet…)

8) Bien se renseigner sur la taille et le poids des bagages autorisés

La compagnie qui pose actuellement le plus question est Ryanair, avec sa modification de législation en matière de bagage en cabine.
Actuellement, vous pouvez prendre un tout petit sac de type sac à dos Eastpack. Si vous voulez prendre un bagage cabine classique, vous devez payer un supplément, et si vous voulez un bagage en soute, encore un autre supplément.

Attention également au poids de vos bagages, certaines compagnies vous factureront jusqu’à 15 ou 20 euros le kilos supplémentaires !

9) Changer son argent ? Avant de partir en voyage ou sur place ?

C’est souvent une question que je me suis posée, et depuis mon premier voyage au Vietnam, j’ai pu voir (à mes dépens pour le coup) qu’il était préférable de changer ses euros directement au Vietnam, le taux de change est beaucoup plus avantageux, particulièrement dans les bijouteries.

Par sécurité, je prends quand même avec moi quelques devises de mon pays de destination pour payer par exemple le transfert de l’aéroport à l’hôtel, tout se calcule en fonction de l’heure à laquelle vous arrivez. SI vous arrivez tard, que tout est fermé, que vous voulez manger, mieux vaut prévoir quelques devises !

Lors de mon voyage à Bali, je n’avais pas changé un euro avant de partir. Par contre, j’avais prévenu notre chauffeur Wayan qu’en route pour l’hôtel, il faudrait m’arrêter dans un bureau de change de confiance.

Dans le cas du Japon, il semble que ce soit différent. Les bureaux de change ne sont pas forcément avantageux et sinon il faut retirer aux distributeurs de la Poste japonaise et il y a un montant maximum.

Vérifiez avec votre banque quels sont vos frais et s’il n’existe pas un pack voyage pour payer et retirer sans frais sur place. Il existe aussi des banques en ligne qui ne facturent pas de frais, à méditer !

10) Astuce bonus : restez connectés sur claironyva !

Allez je l’avoue, je manquais un peu d’inspiration pour un dixième conseil et c’est mon très cher papa qui l’a dit : si vous avez une question, n’hésitez pas à me la poser !!

Il existe peut-être sur le blog la réponse à votre question, tapie quelque part dans l’un de mes articles !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :