• Home
  • /
  • France
  • /
  • Tours : vieille ville, street art et bord de Loire
claironyva_tours-vieille ville colombage

Tours : vieille ville, street art et bord de Loire

Fin juin 2018, je suis allée à Tours dans le cadre d’un déplacement professionnel. Ce n’était pas la première fois que je m’y rendais, mais cette fois-ci, j’ai en vraiment plus profité en fin de journée pour découvrir le vieux Tours et également des coins pour le street art !

claironyva_tours-vieille ville colombage

La gare de Tours : du monument au street art

Tours est une ville qui a tout pour plaire, et ce dès l’arrivée ! La gare est vraiment sympa, avec une fontaine en forme de coque de bateau créée par Jean Nouvel ! De jour, c’est très accueillant, et de nuit, comme beaucoup de quartiers de gare, ce n’est pas forcément toujours bien fréquenté.

claironyva_tours-gare fontaine

Une chose m’intéressait fortement : trouver la fresque peinte le long des rails pour l’arrivée du TGV. Pour cela, se mettre face à la gare de Tours, prendre la rue Edouard Vaillant et marcher une vingtaine de minutes ! Avant d’atteindre mon objectif, je suis tombée sur un bâtiment comportant un certain nombre de graffs, c’était sympa !

Et puis elle était là, cette jolie fresque ! J’ai découvert pourquoi parfois les trains étaient en retard : ils vivent des aventures extraordinaires !!

J’ai poussé la balade jusqu’à la gare de Saint Pierre des Corps, je pensais voir plus de graffs, mais non. Il existait un spot de street art à Saint Pierre, mais mes jambes ne pouvaient pas aller aussi loin. Par contre, il y avait des sculptures sympas en métal !

Claironyva Tours Val de Loire Tourraine France Street art

Découvrir le centre ville de Tours

La rue Nationale et ses boutiques

Cette rue est idéale pour le shopping ! Vous y trouverez toutes les grandes enseignes. Imaginez un peu que lorsque je suis venue, les soldes venaient de débuter, ce n’est pas facile pour le porte-feuille !! La rue Nationale relie la mairie au bord de la Loire, vous l’emprunterez à coup sûr. Profitez-en pour admirer la mairie de Tours !

Du shopping encore et des monuments

De la rue Nationale, empruntez la rue de la Scellerie où vous trouverez des petits créateurs et des boutiques plus chic, ou encore la rue des Halles, juste en face. Dans cette dernière, vous trouverez également trois très jolis monuments.

claironyva france touraine val de loire tours

La Basilique Saint Martin

La Basilique Saint Martin est un chef d’oeuvre architectural, et du même côté se trouve la tour de l’horloge. Ces monuments nous embarquent dans un voyage dans le temps ! Pour la petite histoire, Saint Martin a été enterré là en 397 ! Une église fut construite, puis détruite, le lieu devint même une écurie pendant la révolution. Finalement, la construction de la basilique commence en 1887 et elle est inaugurée en 1925, soit 37 ans de boulot !!

Les tours de Tours

La tour de l’Horloge est un vestige de l’ancienne basilique Saint Martin, elle a plutôt bien résisté aux affres du temps ! De l’autre côté de la rue, c’est la tour Charlemagne qui vous donnera un torticolis (photo du milieu). Et là les amis, j’ai été super déçue car elle n’est ouverte que les week ends en juin et ensuite tous les jours de l’été, et les week ends de septembre. Comme je n’étais là qu’en semaine pour la formation, je n’ai pas pu aller admirer la vue sur les toits de Tours !! Si vous avez l’occasion, faites le, c’est 6€ pour un adulte et 3€ pour un enfant.

Le Vieux Tours et sa place Plum’

C’est un incontournable : la place Plumereau, « Plum » pour les intimes, est la plus charmante de Tours avec ses jolies maisons à colombage. La place est très animée, on ne compte plus les bars et les restaurants au m². Je vais d’ailleurs vous donner quelques adresses un peu plus bas !

J’ai eu la chance d’avoir le temps de me balader dans les petites rues autour de la place et j’ai adoré ! Niveau charme, on atteint un joli sommet, notamment à Jard Saint Pierre le Puellier (ok le nom est un peu à coucher dehors), où se trouve un site archéologique. Malheureusement, le niveau redescend un peu le vendredi matin au niveau olfactif, Tours est une ville étudiante, et on sent le passage des soirées du jeudi soir.

claironyva france touraine val de loire tours place plumereau

Si vous cherchez un peu d’animation, la place du Monstre qui ne porte pas son nom par hasard est également pour vous ! Elle était appelée la place du Grand Marché jusqu’à l’arrivée du monstre. Il m’a rappelé le Lion de la place Stalingrad à Bordeaux, et ce n’est pas un hasard, c’est Xavier Veilhan qui est à l’origine des deux œuvres.

claironyva france touraine val de loire tours place du monstre

La cathédrale Saint Gatien

Il faut s’éloigner un peu de la vieille ville et retraverser la rue Nationale. J’avoue que je ne connaissais pas du tout le Saint Gatien, il fut évêque de Tours vers l’an 250, même wikipédia n’est pas sûr ! Les rénovations étaient en cours lors de mon premier passage à Tours en 2009 et de nouveaux vitraux ont été installés. Les enfants du roi Charles VIII et Anne de Bretagne y reposent, mais j’avais les yeux tournés vers le plafond.

Le bord de Loire, idéal pour les fins de soirées estivales !

Passage par le château de Tours

De jour comme de nuit, l’été au moins, je vous conseille d’aller flâner sur les bords de Loire. Commencez la balade par le château de Tours où le roi a reçu Jeanne d’Arc après qu’elle ait libéré Orléans. C’est maintenant un musée, les expositions y sont diverses et variées. N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de l’office du tourisme, le tarif plein est de 4 euros.

Promenons nous le long de la Loire

J’ai ensuite rejoint le bord de la Loire au niveau d’une passerelle piétonne. Le pont est plutôt joli, logé dans son écrin de verdure. Je trouve toujours ça sympa un pont sans voiture ! Ensuite, je suis passée à côté d’une jolie fontaine qui se trouve être un mémorial aux Américains venus nous soutenir pendant la 1ère guerre mondiale.

Claironyva Tours fontaine mémorial

Arrivée au Pont Wilson, il est temps de descendre sur les berges bien aménagées. Je m’y suis rendue de jour et de nuit !! J’aurais pu me laisser tenter par un tour de grande roue, mais j’ai préféré un petit cidre à l’ombre. L’endroit est vraiment très agréable, la Guinguette fonctionne bien, avec des verres consignés, les tarifs ne sont pas excessifs, bref : c’est le paradis !

Et forcément ensuite, j’ai pris quelques photos de nuit près des berges.

Du street art, encore !!

Encore mieux que la fresque pour l’arrivée du TGV, il existe une rue qu’il ne faut pas manquer si vous aimez le street art. Point de suspense, rendez-vous dans la rue du Capitaine Pougnon ! J’y ai eu quelques coups de coeur, notamment pour Topaz qui a réalisé le portrait d’une joli rêveuse.

Un graff rend hommage a une aviatrice française : Maryse Bastié qui a établi des records de durée et distance en vol, et fut volontaire dans l’armée de l’air en 1939.

Claironyva Tours street art

Question restaurants, à Tours, on se régale

J’ai eu l’occasion de tester un certain nombre de restaurants à Tours lors de mes diverses formations, et deux en particulier m’ont bien marquée !

Mamie Bigoude : une institution !

Vous aimez les crêpes ? Vous aimez les restaurants qui vous transportent dans un autre monde ? Bienvenue chez Mamie Bigoude, où la déco à elle seule mérite une visite complète. Question papilles, vous ne serez pas en reste : on mange bien pour pas cher !

De la chambre à la buanderie, en passant par la salle de bain, j’ai adoré ! Il y a même un espace extérieur et des jeux pour les enfants dans le « Jardin ».

L’Affiné : pour les amoureux du fromage

Découvert lors d’une formation il y a quelques années déjà, l’Affiné est un passage obligé quand je viens à Tours. Mes collègues m’ont fait confiance sur ce coup là, et tout le monde est reparti le sourire aux lèvres et le ventre bien plein ! J’ai opté pour une assiette de fromages, classés du moins fort au plus fort et accompagné d’une salade très bien assaisonnée.

Mis à part ces deux restaurants, j’ai également mangé dans un restaurant italien et une crêperie quasiment sur la place Plumereau : le Cappuccino et la Bigouden, très bons tous les deux aussi !!

Dans tous les cas, les restaurants sont loin de manquer à Tours, vous trouverez forcément votre bonheur !

Où dormir ?

J’ai dormi dans trois ou quatre hôtels à Tours au fil de mes séjours professionnels. En juin, je suis allée à l’hôtel du théâtre qui est très bien placé pour visiter la ville. L’emplacement est idéal, par contre attention, d’entrée de jeu vous tombez sur un vieil escalier. Les hôteliers sont très serviables, et vous aideront avec vos valises si besoin. Le petit déjeuner buffet est bon et varié. Les chambres ont été rénovées, la literie est confortable, et la climatisation portable m’a été bien utile. En partant, j’ai discuté avec le propriétaire qui me disait qu’Honoré de Balzac y vécu quelques années. A l’époque, l’hôtel était une pension et l’écrivain y apprit à lire et écrire.

CLaironyva Tours Hotel du théâtre vue sur les toits

Je garde également un très bon souvenir de l’hôtel Mondial situé sur une place calme. Dans mon souvenir, les chambres étaient spacieuses et joliment rénovées. Quant à l’emplacement, il est tout aussi idéal pour partir à la découverte de Tours !

Et c’est donc l’heure de vous quitter, je vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures !

Dans la série formation en France, n’hésitez pas à découvrir mon article sur Reims !

2 Comments

    • Claironyva

      29 août 2018 at 12 h 48 min

      Oui j’aime beaucoup y aller en formation (même si c’est un peu long en train depuis Toulouse). C’est très vivant et les vieux bâtiments sont bien conservés c’est chouette !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :