• Home
  • /
  • France
  • /
  • Reims le temps d’un week end : champagne !
Claironyva France Reims

Reims le temps d’un week end : champagne !

Bienvenue à Reims, ville célèbre pour son champagne et pour sa cathédrale. C’est également une ville fort dynamique et vivante où il semble faire bon vivre.

Alors OK l’article s’intitule « Reims le temps d’un week end… », sachez qu’en vérité, j’y suis allée en formation pendant 4 jours et j’ai regroupé mes visites et balades en ville qui je pense vous occuperont bien un week end entier !

Claironyva France Reims Champagne

 

Arrivée à Reims : découverte du centre ville et de la cathédrale

Le cœur de Reims : la place Drouet d’Erlon

Si vous comptez dormir dans le centre ville de Reims, ne vous éloignez pas trop de la gare ; juste en face, vous trouverez la Place Drouet d’Erlon, qui tient plus de la grande rue piétonne que de la place. C’est ici que vous aurez envie de manger en terrasse et boire un verre. J’ai logé à l’hôtel Crystal, où j’ai juste regretté l’absence de climatisation parce que début juin, il peut faire déjà très chaud, par contre l’emplacement était idéal et j’ai également bien apprécié le petit déjeuner.

La première chose que j’ai faite fut de remonter la place bordée de restaurants et de bars jusqu’à la fontaine Subé que vous ne pourrez pas manquer si vous visitez Reims ! Et puis en continuant, c’est une jolie fontaine moderne qui a été placée là, un pissenlit dont on aurait ôté la tige. Le style dénote avec celui des bâtiments plus classiques de la rue. Le soir tombé, la fontaine est éclairée, la couleur change doucement, c’est vraiment très joli.

Un tour en ville, juste pour le plaisir de l’architecture

A Reims, il suffit de se laisser porter un peu au gré du vent dans les rues du centre et découvrir de belles maisons anciennes. L’ambiance est sage en ce début de juin, les rues sont très agréables, bref, levez les yeux, et appréciez le moment !

J’ai particulièrement aimé l’architecture Art Nouveau du cinéma Opéra qui a ouvert en 1923. En 2018, le cinéma est déplacé et seule la façade est conservée, j’espère que le bâtiment sera utilisé à d’autres fins.

Un carrousel est même présent pour ajouter un peu plus de féerie au lieu, avec une jolie oeuvre street art de Levalet.

 

Des édifices religieux chargés d’histoire

Un incontournable : la cathédrale de Reims

Quand je l’ai vue, j’ai immédiatement pensé à Notre Dame de Paris. En fait, elle a été construite après ! Bon tout de même entre le XIIIème et le XIV siècle soit une bonne centaine d’années de dur labeur.

Je savais que Reims était connue pour le sacre de quelques rois, mais je ne savais pas qu’absolument tous y avaient été couronnés sauf 7 !

N’hésitez pas à la visiter, c’est gratuit ! Les deux vitraux en forme de rosace à l’entrée sont impressionnants, j’ai toujours bien aimé les vitraux et les jeux de lumières. Dans le fond de la cathédrale, ce sont des vitraux résolument modernes qui ont été installés (OMG je viens de voir pour la modique somme de : 1,8 millions d’euros!) et vous pouvez aussi y voir une maquette de la cathédrale.

L’extérieur de la cathédrale est tout plein de détails, ne manquez pas les gargouilles ! Elles ont pour la plupart des têtes en métal, j’imagine parce que la pierre a du être trop abîmée ou bien que les têtes ont tout bonnement été coupées ou détruites. Le jeu consiste à essayer de deviner à partir de quels animaux ont été taillées les gargouilles : un vrai casse-tête !

Dans la cour à côté de la cathédrale de Reims, Jeanne d’Arc monte la garde ! Elle emmena ici Charles VII pour son sacre et fit basculer le cours de la guerre de 100 ans, pour être remerciée de la façon que nous connaissons tous. D’ailleurs, si nous connaissons si bien son histoire c’est parce que les minutes de ses procès ont été précieusement conservés. Je dis ses procès parce qu’il y en eut deux : le premier qui la fit brûler et le second 25 ans plus tard qui l’innocente. Ça a du lui faire une belle jambe la pauvre !

Claironyva France Reims

 

Plus au sud : la basilique Saint-Remi

La place juste à côté de la basilique était en travaux mais nul doute qu’une fois finie, elle sera sympathique. Dans tous les cas, nous avons apprécié de faire un tour dans la basilique Saint-Rémi, et pas seulement parce qu’il faisait frais à l’intérieur ! Comme son nom l’indique, elle accueille le tombeau de Saint Rémi qui fut évêque de Reims. Elle n’a rien à envier à la cathédrale avec ses deux étages de vitraux !

Claironyva France Reims Basilique

Reims by Night !

Une balade la nuit, ça vaut le coup, et particulièrement à l’approche des beaux jours. J’y étais au début du mois de juin et le spectacle son et lumières sur la cathédrale est un show à ne pas manquer ! Vous me pardonnerez pour l’arbre qui cache une partie de la cathédrale mais figurez-vous qu’il pleuvait des cordes. Du coup, notre petit groupe s’est abrité sous une devanture de magasin !

Qui dit Reims dit… champagne !!

Impossible de passer à Reims sans visiter une cave de champagne, et vous avez l’embarras du choix ! Il y a une quinzaine d’années, j’avais eu l’occasion de visiter la maison Taittinger. Le prix de la visite se situe entre 19€ et 55€ pour un adulte avec dégustation, 9€ pour les 12 à 18 ans sans dégustation et c’est gratuit pour les moins de 12 ans. Je n’ai pas de photos à vous soumettre, mais j’en garde un très bon souvenir.

Le domaine Vranken Pommery : une visite à faire

C’est celui que nous avons choisi pour notre after formation. Mes souvenirs sont beaucoup plus clairs et en plus, j’ai pris quelques photos ! Nous y sommes d’abord allés en reconnaissance, car sortis un peu trop tard pour une visite, un conseil d’ailleurs : réservez ! C’est donc ce que nous avons fait pour le lendemain.

Nous avions le choix entre plusieurs visites et formules. Vu le temps dont nous disposions en fin d’après-midi, nous avons fait la visite « Art du champagne », qui dure une heure avec dégustation à la fin. Sachez qu’il existe des visites plus longues qui combinent la visite des caves Pommery à la Villa Demoiselle ou encore le vignoble et la cuverie. Question formule, nous en avons choisies plusieurs, les prix varient de 22€ à 30€, en fonction de la dégustation. Personnellement, pour me faire plaisir, j’ai opté pour la formule à 30€ qui permet de déguster deux cuvées.

Claironyva France Reims Champagne

Une visite au frais !

Notre guide était une jeune femme qui maîtrisait le sujet sur le bout des doigts ! Les explications étaient claires et intéressantes, le rythme était soutenu mais réellement passionnant.

Tout commence par la descente de 116 marches que vous devrez monter à la fin ! Pensez également à prendre une petite laine car même si nous sommes arrivés presque dégoulinants en nous tapant un sprint entre le lieu de formation et le domaine en haut de la colline, les 10/12° nous ont rapidement rafraîchis.

Sans trop vous en dévoiler, je veux quand même vous raconter un peu ce que vous allez voir ! Dès l’entrée, j’en ai pris plein la vue, l’architecture des bâtiments est dingue, le parc superbe, c’est presque digne d’un conte de fée.

Dans les caves, non seulement vous en apprendrez plus sur la fabrication et la conservation du champagne, mais également sur le système de rangement des bouteilles destinées à l’export. Ainsi vous verrez des bras de couloirs nommés Ile de France, Londres, New York… J’ai également pu voir l’effet d’une explosion d’une bouteille de champagne, la simple trace laissée sur le mur témoigne de la force de cette explosion. Mieux vaut ne pas être dans les parages quand ça arrive !

Du champagne, mais aussi de l’art !

En effet, des artistes sont venus sculpter dans la roche de très beaux tableaux, ce qui a demandé des années de dur labeur. Imaginez donc il y a deux siècles, les conditions dans lesquelles ces artistes ont travaillé. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’ils finirent aveugles. Un triste destin que celui de passer des années à réaliser une oeuvre et ne pouvoir l’admirer pleinement par la suite !

Question dégustation, nous avons pris notre temps dans la grande salle d’accueil qui contient quelques éléments assez amusants ! Vous ne manquerez pas par exemple l’éléphant qui est en équilibre sur sa trompe. L’artiste a imaginé une planète avec une certaine circonférence et gravité qui permettrait à un éléphant de pouvoir tenir dans cette position ! Et pour finir, je tiens à vous signaler que tout ceci n’existerait pas si Mme de Pommery n’avait pas imaginé tout l’aménagement de ces anciennes carrières gallo-romaines entre 1819 et 1890.

Et après les classiques : une balade street art !

Si vous aimez marcher, vous allez être servis, sinon je pense qu’il doit être possible de trouver un bus pour aller rue Philippe, juste derrière la Cartonnerie. Vous vous trouverez donc dans la Zone Industrielle du Port Sec où la SNCF a mis à disposition un mur de 400m de long !

Et ce sont plus de 60 graffeurs qui en septembre 2017 se sont mis au travail pour nous livrer une superbe fresque !

Bien entendu, je ne vais pas vous livrer en pature des photos de toute la fresque, mais quand même, de quelques coups de coeur !

Avant toute chose il faut que je vous explique que je me suis trompée de lieu en voyant des hangars avant la Cartonnerie, à côté d’un Renault, j’ai cru être arrivée ! Niveau street art, c’était déjà pas mal, de chouettes graffs juste là, juste pour moi !! D’ailleurs dans le parking du Renault, j’ai fait une sorte de break en Asie, voyez plutôt ce qui suit ! Et je suis à la recherche du nom du graffeur, il me semblait TREV, je serais ravie de mettre à jour cet article si vous avez l’info !

 

Revenons-en à la fresque, l’une des plus grandes de France, dont la thématique est : l’industrie d’hier et d’aujourd’hui. Et personnellement je dirais que ça traite aussi de l’industrie de demain ! Même si les noms des graffeurs sont inscrits sur un grand panneau, il n’est pas facile de retrouver qui a fait quoi par moment ! En vrac donc, un aperçu de mes petits coups de cœur !

Et voilà, ma visite de Reims s’achève ici ! Vous aurez certainement l’occasion d’en voir un peu plus et de découvrir les alentours de la ville, je vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :