Comment se déplacer aux Iles Feroe ? De la voiture au ferry !

par Claironyva

Par ici les infos pratiques concernant les transports aux Iles Feroe et en particulier la location de voiture !

Les Iles Feroe ont beau ne pas être très grandes, vous ne ferez pas que marcher ! Nous avons choisi de louer une voiture pour nous arrêter en toute liberté et changer d’avis sur un trajet à n’importe quel moment.
Mais la voiture n’est pas le seul moyen de se déplacer : bus, ferry, et même hélicoptère sont à votre portée !

Route des Iles Feroe : en voiture on peut s'arrêter n'importe quand !
Petite route des Iles Feroe

Le choix d’un mode de transport : entre budget et liberté

Nous ne nous sommes pas vraiment posées la question. Pour nous, la voiture était une évidence, bien qu’il existe un réseau de bus aux Iles Feroe.
Dans ces îles, nous voulions pouvoir nous arrêter en bord de route n’importe quand et ne pas nous retrouver coincées quelque part, surtout si les éléments décident de se déchaîner.

Arrêt intempestif après un orage à Kvivik
Arrêt photo à Kvivik pour admirer la jolie lumière après l’orage
Arrêt en voiture pour voir la cascade de Fossa
Aucun arrêt de bus n’est prévu pour admirer la cascade de Fossa !

Si votre budget ne vous permet pas de louer une voiture, je vous laisse le soin d’explorer le site internet dédié aux transports. Il existe un pass bus et ferries (sauf Mykines) pour 4 ou 7 jours à respectivement 500DK (67€) et 700DK(93€). Vous pouvez l’acheter dès votre arrivée à l’aéroport.

En ce qui concerne l’hélicoptère, il est possible de le prendre une fois sur une journée quand on est touriste, mais pas deux (restriction pour les touristes).

La location de voiture aux Iles Feroe : un budget à part entière

Il faut savoir que les agences de location de voiture ne sont pas présentes en grand nombre sur l’île depuis l’aéroport : Avis, Sixt, 62°N, JustDrive.

Nous avons choisi Sixt car Célia pouvait bénéficier d’un rabais avec son comité d’entreprise.
Je regrettais qu’Europcar ne soit pas de la partie parce que jusqu’ici j’étais contente de leur service (dans les Pouilles en Italie, et à Majorque), et avec Igraal, j’aurais pu avoir une remise de 10%, ce qui n’est pas négligeable !!

Bref, tout ça pour vous dire qu’avant de partir, mieux vaut vous renseigner, parce qu’avec environ 800€ la semaine, la location de voiture aux Iles Feroe est un budget à part entière ! Sur une semaine de voyage, nous avons fait un tout petit peu plus d’un plein pour environ 60€.

Le côté administratif de la location de voiture, quelles pièces fournir ?

J’ai été chanceuse, on a utilisé la carte de Célia, qui a une carte de crédit. Moi par exemple, j’aurais été embêtée car je ne dispose que d’une carte de débit. Pourtant dans les locations avec Europcar, on ne m’a jamais demandé de carte bleue de crédit ou débit spécifiquement. Assurez-vous d’avoir la carte qu’il faut avant de procéder à la réservation !

Vous allez me dire que c’est évident mais n’oubliez pas de prendre votre permis, et si vous avez pris l’option conducteur supplémentaire, celui de ce dernier. C’est tout bête, mais tellement facile d’oublier de le glisser dans son sac !! Le permis français suffit vu que nous sommes en Europe.

Notre expérience avec Sixt

Récupération et retour de la voiture

La voiture était sur le parking de l’aéroport au P4 et c’est au même endroit que nous l’avons déposée. Pour récupérer les clés, sortez du bâtiment principal et prenez à gauche. Un guichet s’occupe de moultes agences, d’ailleurs, une pancarte avec plusieurs logos était accroché au rétroviseur à l’intérieur de la voiture. Les agences de location ont donc l’air de se partager les voitures. Celle que nous avons louée chez Sixt avait un gros autocollant 62°N…

Voiture à Nordradalur

Caution et état des lieux

On nous a demandé une caution bloquée sur la carte. Ne soyez donc pas surpris. Par contre, aucun état des lieux quand on a rendu les clés. Nous n’avons eu aucun souci, mais si on nous avait chargé des frais pour des dégâts sur la voiture, ça aurait été la parole de l’un contre celle de l’autre. Prenez des photos avant et après avec votre téléphone par exemple.

Conduire aux Iles Feroe, les tunnels, les « passing places » et le ferry !

Les routes et la conduite

On roule à droite aux Iles Feroe et la limitation de vitesse est la même qu’en France si mes souvenirs sont bons. Les routes principales sont très bien entretenues, il faut juste regarder sur les bords si un mouton n’a pas envie de traverser !

Mouton sur le bord de la route
Et lui, il était venu avec ses potes ! Prudence !

Si vous allez à Nordradalur, attendez-vous à quelques virages ! La route n’est pas très large, alors prudence, même si le coin est relativement calme niveau circulation !

Quelques lacets à Nordradalur - Iles Feroe
Une partie des lacets menant à Nordradalur

Forfait pour les tunnels

Aux Iles Feroe, il existe deux tunnels sous-marin payants qui permettent de relier les grandes îles. Un aller-retour dans un tunnel (pas forcément le même jour) coûte 100 couronnes. Il n’y a pas de guichets, la plaque de la voiture est scannée et la facture donnée à la fin. Vous pouvez choisir de payer en fonction de vos passages dans ces tunnels ou de payer directement 300 couronnes pour passer les tunnels de façon illimitée.
Comme nous n’étions pas vraiment sûres de ce que nous allions faire, nous avons choisi cette option, mais finalement notre itinéraire a fait que nous avons simplement fait un aller-retour dans chaque tunnel soit 200 couronnes, tant pis pour nous !

Les passing places : elles mettent tout le monde d’accord !

Certaines routes plus petites ne permettent pas de se croiser et c’est là qu’interviennent les passing places. Vous ne pourrez pas louper les panneaux bien voyants qui les indiquent. Ça ressemble à des places d’arrêts minute sur le côté de la route sauf qu’il est interdit de s’arrêter histoire de prendre l’air ou une photo ! Si les passing places sont à votre droite, ce sera à vous de vous y arrêter pour laisser passer la voiture en face. Si elles sont à votre gauche, arrêtez-vous à la hauteur de l’une d’entre elles sur la route et la voiture en face ira s’y garer pour que vous vous croisiez en toute sécurité.

Passing places sur les petites routes, il faut garer la voiture sur le côté pour se croiser
Le panneau ne laisse pas place à l’interprétation

Les passing places sont aussi présents dans de petits tunnels (mal ou pas éclairés) comme sur l’île de Vagar pour aller voir la cascade de Gasaladur. Nous sommes tombées sur des gens qui n’avaient pas pigé le système. Les passing places étaient de notre côté, mais ils ont avancé de sorte que la voiture devant nous n’a pas pu en rejoindre un, et idem pour nous. Anticipez et soyez courtois !

Faire une traversée en ferry avec la voiture

Pour aller sur l’île de Kalsoy, il n’existe pas de pont ou de tunnel. Il faut donc prendre le ferry. Attention, il n’est pas possible de réserver une place sur le ferry en avance !

Mieux vaut arriver tôt car le nombre de places pour les voitures est limité à 17. Vous pouvez bien entendu prendre le ferry sans voiture (et du coup prendre le bus sur Kalsoy). Si vous montez en voiture vous pouvez une fois à bord : rester dans la voiture, sortir de la voiture mais rester en extérieur ou vous installer dans une salle « en soute » avec des fauteuils et des tables.

Nous étions aux Iles Feroe en septembre, ce qui est considéré comme hors saison. En arrivant 45 minutes en avance sur le départ du ferry (prévu à 10h le matin), nous étions environ la 10ème voiture. Nous avons vu certaines voitures rester sur le port et le ferry suivant était l’après-midi. Les horaires sont disponibles sur Internet ou dans les supermarchés et stations essence à côté.

Infos pratiques : la traversée dure une vingtaine de minutes et nous avons payé 200DK pour la voiture et 2 personnes.

Pour conclure, je dirais que je ne me verrais pas aux Iles Feroe sans louer de voiture. Avec la météo capricieuse, rester bloquée je ne sais où à attendre un bus, ça aurait été l’enfer ! Sous la tempête, on a trouvé vachement plus sympa de rebrousser chemin et foncer boire un chocolat chaud en ville ou encore de pouvoir rentrer à l’appartement/maison directement et sans avoir à trop marcher (et donc se tremper).

Route tranquille direction Klaksvik
Difficile de ne pas s’arrêter toutes les 10 minutes !

Pour plus d’information sur le voyage, n’hésitez pas à consulter mon article sur l’itinéraire de cette semaine aux Iles Feroe !

Si vous souhaitez retrouver facilement cet article, épinglez-le sur Pinterest !!

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Itinéraire et budget d'une semaine aux Iles Feroe - Claire, on y va ! 16 octobre 2019 - 17 h 54 min

[…] en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article sur les moyens de transport aux Iles Feroe ou posez-moi une question dans les […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :