Japon : itinéraire et budget pour 2 ou 3 semaines

par Claironyva

Retrouvez dans cet article les deux itinéraires que j’ai suivis lors de mes voyages au Japon ! Le deuxième séjour a eu lieu 10 ans après le premier, un peu comme un pèlerinage. J’ai toujours aimé ce pays mêlant tradition et modernité. Les Japonais sont adorables, toujours prêts à vous aider et en plus on y mange bien !

Quand partir au Japon ?

C’est une question primordiale ! Selon la période, la météo sera plus ou moins clémente et le nombre de touristes aussi (cela se ressent sur les prix des billets et logements), sans compter que vous n’avez pas forcément le choix de vos congés !

Deux périodes sont particulièrement connues : Hanami, au printemps avec les sakuras : les cerisiers en fleurs, et Momiji en automne avec les érables rouges.

Je vais plutôt vous parler des inconvénients selon les périodes :
– en été, il fait très très chaud et humide,
– début mai c’est la Golden Week, un enchaînement de jours fériés durant lesquels les Japonais partent tous en vacances, il est parfois difficile de se déplacer,
– en septembre, les typhons sont beaucoup plus présents, parfois jusqu’en octobre.

Personnellement, je suis allée au Japon en février la première fois, j’ai eu parfois de la pluie, une fois de la neige à Tokyo, mais aussi de belles journées et niveau activité touristique, c’est assez tranquille. En 2020, j’y suis allée au 7 au 30 mars, je n’ai pu voir des cerisiers en fleurs qu’à la fin de mon séjour, mais Shirakawa-Go sous la neige, c’était super joli !
Bon il faut dire que mars 2020 fut une période très particulière à cause du Corona Virus.

Quelle compagnie aérienne prendre et pour quel prix ?

Ils ne me payent pas pour dire ça, mais chaque fois que je suis allée au Japon, je suis partie avec Air France. La première fois au départ de Bordeaux et la deuxième au départ de Toulouse. Je n’ai eu qu’une seule escale à Paris, ensuite c’est direct pour le Japon !
J’avais fait quelques tests sur d’autres compagnies mais soit le trajet était beaucoup plus long, soit beaucoup plus cher.
Vous pouvez bien entendu faire une petite recherche sur Kayak ou Skyscanner. J’y fais généralement un tour et ensuite je vais directement sur le site de la compagnie.

J’évite les voyagistes et la combinaison de vols de compagnies différentes.

Mes vols m’ont coûté respectivement dans les 700 euros en 2010 et 664€ en 2020.
Mon vol était un vol multi-destinations : Toulouse – Osaka et Tokyo – Toulouse. J’avais fait exactement la même chose en 2010.
L’avantage est que vous vous épargnez une demi journée de train pour revenir à Tokyo prendre votre vol retour.

Combien de temps rester au Japon pour en profiter ?

Je vous dirais que le minimum si vous partez d’Europe est de 2 semaines car vous allez quand même perdre une journée à l’aller et une journée au retour.

Tout dépend votre rythme, 3 semaines vous permettront d’être un peu plus cool, bien sûr si vous pouvez rester plus longtemps, n’hésitez pas ! Le Japon regorge d’endroits à découvrir, vous pouvez aussi aller à Okinawa par exemple !

Mes deux itinéraires au Japon

Je vais commencer par vous livrer cette carte dynamique sur laquelle j’ai positionné tous les lieux dans lesquels je me suis rendue, avec en bleu les villes dans lesquelles j’ai passé une nuit !

Voir en plein écran

Itinéraire de 2 semaines pour voir l’essentiel

Alors je vais vous présenter exactement l’itinéraire que j’ai réalisé en 2010 en m’inspirant des itinéraires proposés par les agences de voyage.
Je voulais m’imprégner de chaque lieu. C’est donc pour cela que je suis restée 3 jours à Nara, ville dans laquelle les tours opérateurs passent en général une demi journée.

  • Osaka : 3 jours (dont une demi-journée à Himeji)
  • Nara : 3 jours (dont une demi-journée dans un ensemble de temples : Horyu-ji)
  • Kyoto : 4 jours (dont une demi-journée à Fushimi Inari)
  • Tokyo : 3 jours

Si c’était à refaire :

  • Osaka : 3 jours (dont une journée Kobe + Himeji)
  • Kyoto : 5 jours (dont une demi-journée à Fushimi Inari et une journée à Nara)
  • Tokyo : 5 jours (dont une journée au mont Fuji + une journée Matsumoto ou Nikko ou Kamakura)

Itinéraire de 3 semaines au Japon

Voici mon itinéraire tel que je l’avais prévu, mais il a été sujet à des modifications à cause du Coronavirus et l’ambassade de France qui m’a fortement encouragée à me rapprocher de Tokyo alors que j’avais encore une étape de prévue, je vous inscris la modification en bleu.

  • Osaka : 1 jour
  • Kobe et Himeji : 1 jour (nuit à Osaka)
  • Hiroshima et l’île de Miyajima : 2 jours (2 nuits prévues mais finalement au retour de Miyajima, je suis partie à Kyoto, donc 1 nuit)
  • Kyoto : 4 jours (dont une matinée à Fushimi Inari et une matinée à Nara)
  • Kanazawa : 3 jours (dont une demi-journée à Shirakawa-go)
  • Takayama : 2 jours (annulé pour aller directement à Tokyo)
  • Tokyo : 8 jours (au final 11 jours)
    • dont la visite de Nikko, Kamakura, Matsumoto, la pagode Chureito (mont Fuji) et une journée en voiture pour rallier deux jolis spots photos.

Itinéraire que j’aimerais bien faire lors d’un prochain voyage :

  • Osaka : 3 jours dont une journée en dehors de la ville
  • Ile de Kyushu : 4 jours
  • Kyoto : 5 jours (dont une journée à Nara)
  • Alentours du Mont Fuji : 4 jours
  • Tokyo et alentours : 5 jours

Les articles détaillés sur le Japon

Si vous voulez avoir une idée des visites et activités pour chacune des étapes de votre voyage, voici la liste des articles qui pourront vous aider. Il s’agit de toutes les étapes de mes itinéraires !

Internet au Japon, l’avantage du pocket wifi

L’expérience du cybercafé japonais

Quand je suis allée au Japon en 2010, mon téléphone portable de l’époque ne passait pas du tout, je ne pouvais même pas envoyer des textos !
Pour avoir Internet, j’utilisais les ordinateurs à disposition dans les hôtels. A Osaka, il y avait un cybercafé juste en face de mon hôtel.
C’était bien pratique et vraiment impressionnant de voir un vrai cybercafé japonais. Je ne faisais que payer pour un fauteuil simple et un ordinateur pour une heure, mais il y avait des espaces avec un tatami qui ressemblaient à des petites pièces à part entière. Il y avait des distributeurs de boissons à volonté, il paraît que certains Japonais vivent plus ou moins dans ces cybercafés.

Le pocket wifi et son prix

En 2020, j’ai opté pour une solution beaucoup plus pratique bien que plus chère : le pocket wifi ! Je l’ai pris sur le même site que mon Japan Rail Pass : Vivre le Japon.
Pour 3 semaines, j’en ai eu pour 90€. Alors ça paraît cher mais vous pouvez connecter 5 appareils en même temps, donc si vous êtes deux, ça fait 45€ par personne pour 3 semaines d’Internet illimité et bien sûr si vous êtes 5 : 18€ par personne pour 3 semaines.

Comment récupérer et rendre son pocket wifi ?

Le pocket wifi est un boitier que vous récupérez à la Poste à l’aéroport de votre choix ou à votre hôtel. Vous allez donc récupérer un colis avec le boîtier, une housse de protection et une grande enveloppe dans laquelle vous glisserez le tout et que vous n’aurez qu’à poster dans n’importe quel bureau de poste ou boîte aux lettres rouge dans la rue !

Comment se déplacer au Japon : le Japan Rail Pass / la voiture

Le train est votre ami au Japon !

Au Japon, le train, c’est vraiment le transport le plus simple et le plus pratique. Les trains sont tous propres et à l’heure !

Tout comme le Pocket Wifi, j’ai pris mon JR Pass sur le site du même nom by Vivre le Japon (environ 500€ pour 21 jours et 400€ 14 jours). J’avais prévu de rester trois semaines et j’ai pris le pass général pour les trois semaines. Certains disent que ce n’est pas forcément rentable… peut être si vous envisagez peu de trajets et que vous ne changez pas vos plans.

Pour vous donner une idée des horaires et des prix des billets, allez sur le site Hyperdia et testez votre itinéraire. Il m’a beaucoup servie, notamment pour savoir s’il valait mieux rester une nuit de plus ici ou là, car l’air de rien, on perd du temps dans les trajets !

Après la commande en ligne du JR Pass, vous recevez un voucher (papier à échanger contre le vrai pass). Dès l’arrivée à l’aéroport, j’ai voulu me servir de mon pass pour rejoindre la ville (arrivée à Osaka). Je me suis rendue aux guichets JR qui sont facilement identifiables et j’ai présenté le voucher. On vous demandera si vous souhaitez l’activer ou pas. En effet, vous n’êtes pas obligés de l’activer tout de suite.
Si vous arrivez à Tokyo, aéroport de Narita, le pass ne fonctionne pas car il s’agit d’une ligne privée.

Pour utiliser le Japan Rail Pass, vous le montrez aux agents en passant sur le côté des entrées de gare.

A part le train, le JR Pass vous permet aussi de prendre le ferry pour l’île de Miyajima près de Hiroshima.

Ferry pour Miyajima JR PASS Japon

La voiture, une alternative pour les endroits moins bien desservis par le train.

Lors du voyage de 3 semaines au Japon, j’ai eu l’occasion de monter dans une voiture de location avec les copains Loïc Lagarde, Aala (un Gaijin au Japon) et Natsuki.

Au total pour cette journée, nous en avons eu pour 30€ chacun. Ce prix inclut notamment les péages. Et les péages, c’est le gros piège lors d’une location de voiture. La première fois qu’Aala et Loïc ont pris une voiture pour aller voir le coeur de Chiba, ils en ont eu pour très cher juste parce qu’ils ont emprunté un pont. Le trajet s’étudie !

En discutant avec Geoffrey qui vit à Osaka et est guide à Kyoto, un autre problème se pose : le parking. C’est un problème qui concerne plus le fait de posséder une voiture à plein temps. Vérifiez bien que vous pouvez vous garer dans le parking de votre hôtel.

Site inaccessible sans voiture : le cœur de Chiba

Quel est le budget total d’un voyage au Japon ?

Le billet d’avion France / Japon

Si vous prenez un AR Province-Tokyo, le prix peut tourner autour des 500€ à 600€, sur un billet multi-destinations comme je prends (arrivée Osaka – départ Tokyo), on est dans les 600€ à 700€, mais on gagne une demi journée sur place. Air France est en direct depuis Paris et jusqu’ici, je n’ai pas trouvé moins cher sans escale.

Les transports sur place : un budget non négligeable !

Le JR PASS est à environ 500€ les 3 semaines et 390€ les 2 semaines.
Ajoutez une marge d’une centaine d’euros pour les lignes privées de chemin de fer, par exemple pour aller voir le mont Fuji, et des tickets de métro ou de bus. Ça sert notamment si comme moi vous vous plantez entre le train privé pour Nikko et le train JR.

Les hôtels, pas du tout plus chers qu’en France !

Lors de mon voyage en 2010, j’avais dormi une partie du séjour dans des hôtels et l’autre partie dans des auberges de jeunesse. Ces dernières ont des prix très attractifs : entre 10 et 20€ par nuit à Tokyo, en étant bien placé, c’est chouette !

Lors de mon voyage en 2020, j’ai voulu me faire plaisir en dormant uniquement dans des hôtels. J’ai eu de la chance car avec la pandémie, les prix ont énormément chuté, si bien que j’ai pu dormir à Tokyo dans une chambre double occupation simple pour environ 55€ la nuit au lieu de 85€.

J’ai souvent entendu autour de moi les gens dire : « oh lala mais le Japon, c’est cher ! ». Au final, une nuit à Tokyo, dans un quartier sympa, animé et proche d’une station JR coûte moins cher que dormir une nuit à Paris.

Hôtel à Osaka : environ 50€ la nuit en chambre double occupation simple et petit déjeuner / environ 70€ pour 2 personnes
Hôtel à Hiroshima : environ 60€ la nuit en chambre double occupation simple et petit déjeuner
Hôtel à Kyoto : environ 50€ la nuit en petite chambre double occupation simple et petit déjeuner (possible de trouver le même prix en occupation double).
Hôtel à Kanazawa : environ 60€ la nuit en chambre double occupation simple
Hôtel à Tokyo : ma première réservation portait le prix d’une nuit en solo à 87€ la nuit. J’ai beaucoup aimé mes séjours dans la chaine APA. Une nuit dans une auberge de jeunesse à Asakusa m’avait coûté dans les 20€.

Les repas

Contrairement à ce que l’on peut penser, manger au Japon n’est pas plus cher qu’en France, je dirais même que j’ai super bien mangé pour pas très cher !

L’astuce pour ne pas trop dépenser, c’est de prendre à emporter parmi les plats préparés des Kombinis : ces supermarchés que l’on trouve tous les 50 mètres. Je n’exagère pas vraiment : j’ai vu deux Family Mart se faire face dans une rue à Kyoto !

Si vous allez sur l’article de ma visite à Kyoto, vous verrez à la fin que j’ai mangé pour environ 7€ par repas. Mais je préfère compter 10€ par repas dans un budget histoire d’inclure quelques bons restaurants et des pauses sucrées !

Mes repas les plus chers au Japon

Je dirais certainement un restaurant de sushis mais là aussi, la dépense peut être maîtrisée. Le prix des sushis varie selon le poisson choisi. Par exemple, deux sushis du thon le plus gras « Toro » m’ont coûté dans les 8€, et bien sûr, je suis loin de m’être contentée de ça !

Sinon les repas au restaurant ont souvent tourné maximum à 20 ou 25 euros et en prenant des boissons à table (sans alcool j’avoue).

Quelques photos de mes repas et pauses sucrées !!

Les visites au Japon

C’est un budget à ne pas négliger. Même si l’entrée des temples ou châteaux n’excède que rarement les 6 euros, la multiplication des visites peut finir par avoir un certain poids.

C’est à Nikko que les temples m’ont coûté le plus cher 1300 yens.

Mais il existe plus cher : le TeamLab Borderless de Tokyo coûte dans les 3200 yens pour un adulte en temps normal soit 25€.

Budget d’un voyage de deux semaines au Japon (soit 13nuits/14 jours sur place)

Avion 700€ + JR Pass deux semaines 400€ + transports divers 10€+ 13 nuits en hôtel sur une base double de 70€ en moyenne par nuit (moyenne car la nuit est moins chère à Osaka qu’à Tokyo par exemple) soit 455€ par personne + repas moyenne 10€ soit 280€ + pocket wifi 2 semaines à 60€/2 : 1890€ auxquels vous devrez ajouter les visites et les souvenirs en fonction de vos goûts !

Bien sûr (et cela est valable pour le budget de trois semaines aussi), vous pouvez économiser sur le logement en optant pour des auberges de jeunesse/capsules hotels, ne pas prendre le JR Pass sur 2 semaines mais seulement sur une semaine en calculant vos gros déplacements, ne pas prendre le pocket wifi et utiliser le wifi gratuit des hôtels/restaurants/sites touristiques et le budget tombe alors à 1500€ pour deux semaines au Japon hors visites et souvenirs.

Budget d’un séjour de trois semaines au Japon (soit 19nuits/20 jours sur place)

Avion 700€ + JR Pass 2 semaines 500€ + transports divers 50€ + 19 nuits à 70€ en base double soit 665€ par personne + repas en moyenne 10€ + pocket wifi 3 semaines à 90€/2 : 2360€ auxquels vous ajouterez les visites et les souvenirs.

Si vous optez pour un JR Pass de 2 semaines, des auberges de jeunesse (20€ par personne par nuit en moyenne) et pas de pocket wifi, cela revient donc à 1930€ sans oublier le budget visites et souvenirs.

Si vous avez aimé cet article, l’avez trouvé utile, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !! Vous pouvez également l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Japon : visiter Nara en un jour - Claire, on y va ! 1 janvier 2021 - 15 h 25 min

[…] Itinéraire et budget pour 2 ou 3 semaines au Japon […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :