Séoul en une semaine, que voir, que faire ?

par Claironyva

Une semaine à Séoul, ça peut paraître pas mal, mais vous allez voir que ça va passer très vite ! Si vous le pouvez, je vous conseille vivement d’y rester 10 jours, car en plus de la ville en elle-même, vous pourrez visiter en une journée quelques villes pas si loin.

Je vais commencer par vous parler un peu des transports et du logement avant de passer à l’itinéraire de visite de Séoul.

Comment se déplacer à Séoul ? métro – bus – train

Commençons par le commencement : le transfert aéroport, car vous allez probablement arriver en Corée du Sud par la voie des airs, à Séoul. Ce ne fut pas mon cas, mais pour me rendre à l’aéroport, j’ai pris le bus 6015 à côté de la station de métro de Myeong Dong. Il met entre 1h15 et 1h45 selon la circulation pour 17000 wons (environ 12€).

A l’aéroport (ou dans n’importe quel supermarché en ville), achetez une carte T-money, sur laquelle vous pourrez placer de l’argent liquide et elle vous servira pour le métro et le bus. Elle permet de payer les transports quelques wons de moins et vous ne perdrez pas de temps aux machines dans le métro.
Les bus et le métro sont très propres et sûrs.

Google maps ne permet pas de faire d’itinéraires en Corée du Sud, téléchargez Naver Map ou Kakao Map pour calculer vos itinéraires et savoir quels bus/métros prendre.

Où dormir à Séoul ?

Lors de mon séjour en mai 2023, j’ai dormi dans deux hôtels différents dans le quartier de MyeongDong. Comme nous sortions à peine véritablement de la période Covid et que j’ai réservé très en avance, j’ai fait de très bonnes affaires. Désormais, c’est bien plus cher que ce que j’ai payé à l’époque.

Le Sotetsu Fresa Inn Seoul Myeong Dong : dire que j’avais réussi à l’avoir pour 50€ la nuit, maintenant, on est plutôt sur du 120€ la nuit en semaine, jusqu’à presque 200€ la nuit du samedi au dimanche. Cet hôtel est au cœur du quartier commercial, avec le night market tout autour et la station de métro à 200m. L’accueil est chaleureux, avec des employés qui parlent bien l’anglais.
L’hôtel dispose d’une machine à laver/sécher avec un distributeur de lessive, c’est top !
Si vous choisissez de prendre le petit déjeuner, il ne se prend pas au sein de l’hôtel. On vous donne des bons valables pour une sélection d’endroits. L’employé de l’hôtel m’a conseillé et j’ai bien fait de suivre son conseil : Isaac Toast & Coffee Myeongdong Cathedral. On vous servira deux sandwiches façon « croque-monsieur » et une boisson.

Le Sotetsu Hotels The Splaisir Seoul Myeongdong : environ 100€ la nuit en semaine, jusqu’à 190€ la nuit le week end.
Mon expérience a été mitigée, j’avais pris une chambre « Deluxe Hinoki » et elle était sombre et assez délabrée. En effet, la plupart des meubles étaient abîmés, et la porte de la salle de bains était rafistolée grossièrement. Comme en plus j’ai eu pas mal de bruit la première nuit, on m’a surclassée en chambre double Deluxe Etage supérieur et là, la chambre était chouette.
L’hôtel est un peu moins bien placé que l’autre par rapport au métro et aux animations.

Le Days Hotel by Windham Seoul Myeongdong : environ 100€ la nuit pour deux personnes. C’est l’hôtel que j’ai réservé pour la fin 2024. Il est encore plus près de la station de métro Myeong-dong, et est très bien noté.

Pas mal d’auberges de jeunesse proposent des chambres individuelles pour de bons prix.

Itinéraire d’une semaine de visite de Séoul

J’ai bâti l’itinéraire que je vais vous proposer en regroupant mes balades que j’ai eu la chance de pouvoir plus espacer car j’ai passé une quinzaine de jours à Séoul. Bien entendu, j’ai passé quelques jours à simplement me reposer. J’étais également présente pendant la période de festivités pour l’anniversaire de Bouddha, avec des événements et les festivals dans les universités.

Il se peut que certaines journées soient bien remplies, mais j’ai essayé de faire en sorte qu’il y ait une cohérence dans les trajets.

Jour 1
– Installation à l’hôtel
– Night market de Myeong-dong

Jour 2
– Dongdaemun Design Plaza
– Grimpette de Naksan
– Repas au Gwangjang Market
– Balade le long de Cheonggyecheon
– Palais Deoksugung
– Tour Namsan (N Seoul Tower)

Jour 3
Journée à Suwon

Jour 4
– Parc Olympique
– Seoul Sky Tower
– Centre commercial COEX et la Starfield library
– Temple Bogeunsa
– Passage à la K-Star Road
– Repas street food au Rainbow Brigde

Jour 5
– Buckchon Village
– Gyeongbokgung Palace
– Quartier Insadong
– Palais Changdeok (et ses jardins secrets) et/ou Changgyeonggung
– Shopping

Jour 6
– Seoullo 7017
– Mémorial des guerres de Corée / Musée National de Corée
– Itaewon
– Hongdae pour voir les jeunes danser et chanter

Jour 7
– Journée DMZ – C’est un incontournable que je n’ai pas fait et que je ne compte pas faire lors de mon prochain voyage. Historiquement c’est très intéressant, mais j’ai visité pas mal de musées et vu les contraintes et les temps d’attente très longs pour au final prendre une photo de la vue sur la Corée du Nord, j’ai décidé que je n’irai pas. Il n’est pas exclu que je change d’avis un jour
Sinon
– Seoul Forest Park – je n’y suis pas encore allée mais c’est prévu pour la fin d’année
– Un autre musée, ils sont gratuits en général !

Comme toujours, voici tous les lieux représentés sur une carte dynamique, n’hésitez pas à zoomer et vous déplacer dessus.

Voir en plein écran

Jour 1 : Arrivée à Séoul

Bienvenue à Séoul ! Si vous arrivez de France, vous serez certainement fatigués suite aux longues heures de vol. Une fois vos bagages récupérés, le contrôle des passeports passés, vous aurez alors un principal objectif : vous rendre à votre hôtel.

Pour vous donner un exemple, je vais arriver en Corée à 16h55 lors de mon prochain séjour.
Ajoutez le temps des formalités, l’achat d’une T-Money, d’une carte Sim, puis environ 1h30 de bus, et il sera déjà l’heure de dîner avant d’aller enfin me coucher !

Si vous logez dans le quartier de Myeong-dong, vous pourrez tester la street food du night market tout en zieutant les nombreuses boutiques du coin.

Bien sûr, si vous arrivez un peu plus tôt, mon conseil sera : ne dormez pas avant le soir ! Les hôtels n’ont rarement pas les chambres disponibles avant 14h ou 15h. Sortez vous balader, passez à l’office de tourisme le plus proche pour savoir s’il y a des événements spéciaux et récupérer un plan.

Jour 2 à Séoul : un grand tour !

Le bâtiment futuriste Dongdaemun

Cet Ovni mérite bien un petit tour. Si vous aimez les séries coréennes (kdramas), vous vous rendrez vite compte que Dongdaemun est un lieu de tournage prisé à Séoul ! D’ailleurs, pendant que j’y étais, un tournage a eu lieu et une partie de l’extérieur a été rendue inaccessible au public.

A l’intérieur du bâtiment, il y avait un événement spécial très sympa et quelques expos. Vous trouverez également un très bel escalier.

Pour obtenir une belle vue de Dongdaemun Design Plaza, entrez dans le Doota Mall, collé au Hyundae Mall. Ensuite rendez-vous au 8ème étage pour accéder au rooftop qui est en fait le fumoir !


Admirez la vue depuis le mont Naksan

Depuis Dongdaemon, dirigez-vous vers le nord, traversez la rivière. Vous pourrez admirez Heuginjimun, une magnifique porte fortifiée.

Juste derrière, un chemin piéton permet de suivre les remparts. Attention, ça grimpe !

La balade est vraiment agréable, je me retournais au fur et à mesure pour admirer la vue. La mairie a même installé une plaque au sol pour indiquer un joli point de vue photo et que c’est également intéressant de venir à la nuit tombée.

En redescendant, j’ai loupé de peu le village mural Ihwa, je ne le louperai pas la prochaine fois !


Repas au Gwangjang Market

Après la montée, vous devriez normalement avoir un petit creux ! Je vous propose de longer la rivière jusqu’au très célèbre marché de Gwangjang.

J’ai trouvé le stand de la célèbre dame qui est passée dans la série documentaire « Street food Asia ». Il y a souvent une belle file d’attente mais j’ai eu de la chance, je n’ai pas eu à trop attendre. J’ai mangé ses délicieux mandus, il y a a le choix entre viande ou kimchi, j’ai pris un mix, et j’en ai même repris : 6000 wons les 6.

De nombreux stands en proposent et je suis sûre qu’ils sont tout autant délicieux.


Balade le long de Cheonggyecheon : la rivière aménagée de Séoul

Je vous en parlais déjà juste au dessus, le Cheonggyecheon Stream (cours d’eau) a été rénové en 2005.
En mai, il faisait déjà bien chaud et c’était très agréable de marché le long du stream, avec pas mal de passages ombragés. Cela permet aussi d’éviter la circulation.

Vous pourrez voir un peu de street art en route !

Si vous avez le temps et que vous aimez marcher, c’est une balade que je vous conseille !


Palais Deoksugung : un coup de coeur !

Arrivée au bout du cours d’eau, je ne suis plus qu’à quelques minutes de marche du Palais Deoksugung.

Il est ouvert du mardi au dimanche de 9h à 18h et le ticket coûte seulement 1000 wons, soit moins d’1€ ! Il est gratuit si vous portez un hanbok et tous les derniers mercredis du mois.

J’ai eu la chance d’assister à un concert gratuitement dans le palais, donné par un groupe qui avait participé au festival des lanternes de l’anniversaire de Bouddha.

Par la suite, j’ai profité de la visite guidée des extérieurs qui était très intéressante et j’ai presqu’enchainé avec la visite guidée du palais à l’architecture occidentale (Seokjojeon). Pour cette 2e visite, il faut entrer dans le bâtiment, s’inscrire pour la visite et revenir à l’heure du départ, c’est gratuit !

Vous pourrez aussi visiter le Musée National d’Art Contemporain et Moderne, qui était en travaux lors de mon voyage.


Tour Namsan (N Seoul Tower) : incontournable bien sûr !

C’est un des principaux symboles de Séoul, sinon le principal ! La tour est visible depuis tellement d’endroits, un peu comme un phare. La nuit d’ailleurs, elle s’illumine et sa couleur indique le niveau de qualité de l’air.

La tour est ouverte de 10h à 23h.
Pour l’atteindre, il y a plusieurs solutions :
– passer par le jardin botanique (je compte le faire fin 2024)
– prendre le funiculaire (gratuit), puis le téléphérique (payant : 12000 wons l’aller, 15000 l’AR)
– prendre les escaliers du côté funiculaire.
Le prix de l’entrée de la tour est de 21000 wons, mais il peut y avoir des promotions, c’était le cas quand j’y étais, j’ai flashé un QR code et bénéficié d’une promotion. Regardez aussi sur des applications comme Klook pour réserver avec des promotions. J’ai déjà utilisé cette application plusieurs fois sans aucun problème.

Personnellement, j’ai trouvé la vue depuis les terrasses au pied de la tour déjà superbe. Mes photos depuis l’intérieur de la tour ne donnent rien, mais j’ai beaucoup aimé la boutique qui propose des souvenirs sympas et originaux.

Jour 3 : de Séoul à Suwon !

Je l’ai placé au jour 3, mais c’est à vous de voir. J’ai dédié un article entier à Suwon qui fut un véritable coup de cœur !

Jour 4 : le sud de Séoul, entre modernité et tradition

Le Parc Olympique

Il est juste à côté de la Séoul Sky Tower et son immense centre commercial. Je me suis juste arrêtée devant, il faisait chaud et je n’avais pas trop envie de m’y balader à ce moment-là.

Pour un peu de nature, vous pouvez aussi aller au lac de Seokchon, juste derrière la tour. Il est particulièrement joli au printemps avec la floraison des cerisiers.

Parc Olympique


Seoul Sky Tower

C’est la plus haute tour de la ville et de la Corée du Sud ! C’est aussi la 5e tour la plus haute du monde.

J’ai payé 120000 wons pour l’observatoire et le fameux pont tout en haut de la tour, ainsi que 2 photos. Il n’y a que quelques horaires l’après-midi pour le « bridge » et les places sont limitées.
Le prix pour une entrée classique sans le pont est de 29000 wons pour un adulte. La tour est ouverte de 10h30 à 22h/23h selon les jours.

L’expérience était sympa, on nous donne une combinaison rouge et le patch du drapeau de notre pays. Il faut ensuite passer un baudrier et grimper quelques étages à l’intérieur de la tour. Puis le groupe passe en extérieur et nous nous accrochons tous à une ligne de vie. Là encore nous devons monter quelques étages, en extérieur cette fois-ci.

Et le passage tant attendu sur la passerelle : attention au vertige !! La vue est fantastique, nous passons d’abord un par un puis nous sommes autorisés à rester tous ensemble quelques minutes sur la passerelle.

Une fois de retour à l’intérieur, j’ai pu choisir mes photos que j’ai récupérées imprimées et également au format numérique. J’ai pu profiter des observatoires et de la petite boutique avant de redescendre.

Centre commercial COEX et la Starfield library

Je ne suis pas venue dans ce centre commercial pour faire du shopping, mais pour deux choses : voir la statue des mains de Psy et son célèbre Gnangnam Style. Vous pouvez d’ailleurs lancer la chanson et vous mettre à danser sous les mains !

La deuxième chose, c’est la bibliothèque si jolie dans le centre commercial : la Starfield Library.

Bon, pas très loin, il y avait aussi une boutique Kakao Friends, qui sont un peu les mascottes de la Corée du Sud. On y trouve de tout, et j’ai vraiment eu envie de dépenser des sous. Je me suis retenue jusqu’à la fin du séjour avant de craquer un peu, mais je vous parlerai de l’achat de mes souvenirs dans un article dédié !

Temple Bogeunsa

Il est juste à côté du centre commercial ! Les bâtiments et le parc sont très agréables, et bien sûr vous y verrez le Bouddha du futur.

Passage à la K-Star Road

Si vous êtes fan de Kpop, cette rue sera certainement pour vous une sorte de pèlerinage. J’ai quand même réussi à louper l’endroits où l’on peut voir les empreintes de mains des stars. Bon personnellement, cela n’avait pas trop d’importance pour moi.

Repas street food au Rainbow Brigde : à faire !!!

Pour finir la journée en beauté, mon conseil si vous avez suivi à peu près cet itinéraire : descendez à la station Banpo. De là, achetez de quoi boire et (un peu grignoter) avant de descendre en direction du fleuve.

Il y a bien une superette en bas, mais il y a beaucoup de monde et je ne vous parle pas de la longue file d’attente pour récupérer l’eau chaude pour les ramyeons (nouilles instantanées).

Sous le pont, il y avait quelques marchands et nous avons acheté de la viande finement coupée, c’était excellent et pris des bières à la supérette.
Alors je dis nous et vous vous dites : mais elle ne voyageais pas en solo ? Si si, mais les rencontres ne sont pas rares et j’ai passé une bonne partie de la journée avec Jimmy, un Américain super sympa qui m’a accompagnée sur le fameux bridge de la Sky Tower. Nous avons été rejoint par Marine et Mallaury, deux sœurs que j’avais rencontrées quelques jours plus tôt !!

Le spectacle son et lumière des fontaines du Banpo Bridge est vraiment joli et agréable, on mange en regardant le soleil se coucher, avec vue sur la tour Namsan. Et nous avons même vu un plateau de tournage s’installer devant nous !

Jour 5 : journée tradition avec les palais de Séoul

Buckchon Village : superbe !

Mon conseil : allez y de bonne heure, vraiment de très bonne heure, si vous voulez vous balader tranquillement et n’avoir personne, ou presque sur vos photos. Le quartier se remplit vite et je comprends tout à fait l’exaspération des riverains qui ont placé des affiches demandant le silence un peu partout.

Vous pouvez faire un petit circuit, il y a même des panneaux pour vous indiquer la marche à suivre. Sinon, laissez-vous porter et flânez tranquillement au milieu des maisons traditionnelles, toutes plus jolies les unes que les autres.


Gyeongbokgung Palace : immense avec de nombreuses animations !

C’est le plus grand palais de Séoul !
Il est ouvert de 9h à 18h (il peut y avoir des événements de nuit parfois). Il est fermé le mardi !
L’entrée coûte 3000 wons, sauf si vous portez un hanbok, la tenue traditionnelle coréenne. Je compte tenter l’expérience la prochaine fois, les boutiques sont nombreuses aux alentours des palais.

Plusieurs animations ont lieu tous les jours au Palais, à commencer par l’entrainement de la garde, puis la relève de la garde.

Le palais est vraiment très grand, et même si en entrant vous aurez peut-être envie de soupirer un peu en vous disant : « mais quel monde! », si vous l’explorez, vous vous retrouverez parfois seul !

Vous pouvez y passer des heures, si jamais vous décidez de suivre une des visites guidées en anglais (11h, 13h, 15h30) ou pourquoi pas en espagnol (10h30 ou 15h), sachez qu’elles durent entre 1h et 1h30.


Balade dans le quartier Insadong

Ce quartier commerçant se situe entre les palais est bien sympathique. J’y ai découvert une spécialité sucrée très bonne : le Kultarae (le dessert du roi) . Les vendeurs font les sucreries devant vous en vous expliquant, non seulement c’est bon mais en plus on profite du spectacle ! Et là où l’on voit que Séoul et plus globalement la Corée du Sud est un pays tranquille, c’est que pour payer les sucreries, vous avez une boite à portée de main, je crois même que j’y ai récupéré directement ma monnaie !

Je suis allée du côté d’un petit centre commercial au pied duquel on trouve un kiosque pour se reposer en compagnie des statues des Kakao Friends. Et dans le sous-sol de ce centre commercial, vous y trouverez un musée Haribo !

Palais Changdeok (et ses jardins secrets) et/ou Changgyeonggung

Si vous aimez les palais, c’est l’occasion de vous faire une journée à thème en passant l’après-midi entres ces deux sites. Le Palais Changdeok est plus calme que Gyeongbokgung Palace.

Le tarif est le même 3000 wons ou gratuit si vous portez un hanbok.
Il est ouvert de 9h à 17h, mais attention fermé le lundi !

A l’intérieur du Palais, vous pourrez prendre un ticket pour visiter les jardins secrets pour 5000 wons. On m’avait dit que ces jardins étaient fantastiques, la visite superbe… Et bien, j’ai été déçue !
Bien entendu, je vais vous expliquer pourquoi. Cette visite n’est pas libre, elle se fait en groupe accompagnée d’un guide. Sur le principe ok, mais le groupe rassemblait au bas mot 70 personnes ! Du coup, de un pour entendre la guide, c’était un peu mission impossible et de deux, ça fait beaucoup de monde à qui on demande bien de rester groupé.

Le Palais de Changgyeonggung a la particularité de posséder une serre à l’occidentale très jolie. C’est aussi le paradis des chats. C’est le dernier palais que j’ai visité, et je vous l’avoue, la fatigue s’est faite sentir et j’ai un peu bâclé la visite. J’y suis entrée depuis le palais Chandeok.

Le tarif est le même 1000 wons ou gratuit si vous portez un hanbok.
Il est ouvert de 9h à 21h, mais attention fermé le lundi !

Jour 6 : quartiers jeunes / musées et curiosité

Cette journée est un peu fourre-tout ! J’en profite pour vous parler de lieux que j’ai trouvés sympathiques, intéressants, mais qui n’entraient dans aucun itinéraire.

La Seoullo 7017 : une ancienne voie de chemin de fer

Si vous connaissez New York, la Seoullo s’apparente à la High Line. C’est une voie réhabilitée, verdie, dédiée aux piétons. Pour l’emprunter, je suis passée devant Sungnyemun, une porte fortifiée. La rue monte, puis au niveau du pont, vous pourrez prendre un ascenseur pour atterrir directement sur la Seoullo.

Le Mémorial des Guerres de Corée

Il est gratuit et ouvert de 10h à 18h !
La visite guidée en anglais était annulée lors de mon passage mais si vous avez un smartphone et des écouteurs, il suffit de télécharger une application pour que votre propre téléphone se transforme en audioguide.

Le musée est immense, vous pouvez facilement y passer 2 heures.

Le quartier Iteawon

Je voulais vraiment l’explorer, trouver le célèbre café qui a servi pour la série Iteawon Class et prendre une belle photo de la tour Namsan depuis le pont où les personnages de la série se retrouvaient souvent pour réfléchir… Mais, une chose en entraînant une autre, je ne m’y suis rendue que pour faire un barbecue avec Mallaury et Marine.

Le resto était sympa, bien qu’assez touristique, d’ailleurs la moitié du personnel était des Français !

Le quartier Hongdae

C’est le quartier référence des jeunes à Séoul. J’y suis allée une fois en fin d’après-midi, début de soirée. J’ai pu voir quelques jeunes danser, d’autres chanter.

J’étais avec un couple greco-suisse rencontré à Jeonju, et comme le monde est petit nous avons rejoint une connaissance de Vassilis qui était avec… roulement de tambours : des Français, dont une Toulousaine !

Jour 7 à Séoul : je vous laisse décider !

Il est toujours bien d’avoir une journée off ! On ne sait jamais quelle va être la météo, donc avoir un planning avec un peu de liberté.

Je vous en parlais, il y a un incontournable que je me suis permise de contourner : la DMZ, la fameuse zone démilitarisée d’où vous pourrez voir la Corée du Nord. Cela vous prendrait un grande partie de la journée.

Il y a également pas mal de musées gratuits et intéressants, tout comme des parcs !

Quel budget pour une semaine à Séoul ?

Hôtel
Si vous choisissez des hôtels à Myeongdong, le prix est d’environ 100€ la nuit pour 2 personnes. Vous pouvez trouver de plus petits hôtels ou des auberges de jeunesse offrant des chambres individuelles pour moins cher.

Transports
Un ticket de métro ou de bus coûte 1500 wons et 100 wons de moins avec la T-money, soit environ 1€. Selon, l’emplacement de votre hôtel, votre organisation et votre amour de la marche, vous pourrez vous en sortir pour disons 6€ par jour en moyenne.
Si vous prenez le bus pour l’aéroport à l’aller et au retour, vous en aurez pour 12€x2 par personne.

Visites
Les musées sont pour la plupart gratuits.
Les Palais coûtent entre 1000 wons et 3000 wons (5000 wons additionnels pour les jardins secrets)

Repas
Si vous mangez sur le pouce dans un petit supermarché, vous pouvez vous en sortir pour moins de 4€.
Barbecue coréen : 42000 wons (29€), bière et soju inclus.
Street food au night market : 5000 wons en général par stand
Bibimbap : 11000 wons dans un restaurant du centre commercial Coex
Poulet frit et un coca : 13000 wons dans un restaurant à Hongdae
Mandus chez Myeongdong Kyoja : 12000 wons

Mes autres articles sur la Corée du Sud

Mes articles à venir !

  • Une semaine sur l’île de Jeju
  • Corée du Sud : itinéraire et budget de 3 semaines

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, je réponds toujours !

NB. Cet article contient des liens affiliés. Si vous réservez via ces liens, vous soutiendrez ce blog car je recevrai une petite commission ! Merci à vous !!

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.