Visite de Jeonju en 2 jours, entre centre historique et village culturel !

par Claironyva

Jeonju est une ville que je ne peux que vous conseiller d’ajouter à votre itinéraire lors de votre voyage en Corée du Sud. Certains n’y passent qu’une journée et une nuit pour profiter de l’expérience du hanok (maison traditionnelle) et se balader dans le centre historique. J’y ai personnellement passé 5 jours, notamment pour me reposer un peu, et je peux vous dire que 2 jours ne sont pas de trop pour visiter Jeonju.

Comment se rendre à Jeonju et s’y déplacer ?

Je suis arrivée à Jeonju en bus depuis Gwangju et j’en suis repartie en train direction Séoul.

Pour le bus longue distance, j’avais acheté mon ticket aux machines de la gare des bus de Gwangju, c’était très facile et le bus était digne d’une classe affaires en avion ! Le ticket entre Gwangju et Jeonju coûtait 14200 wons, soit 9,8€ pour 1h20 de trajet.

Pour le train, j’ai réservé ma place directement à la gare vu que j’avais mon 2ème hôtel juste à côté. Le train met 1h50 pour 34600 wons, soit environ 24€.

Je me suis déplacée en taxi, entre la gare des bus et mon hôtel dans le quartier traditionnelle pour 6300 wons (4,40€). J’ai également pris un taxi pour la gare ferroviaire pour 7200 wons (5€) depuis le village hanok, le chauffeur très sympa a arrondi à 7000, comme quoi tous les chauffeurs de taxi ne sont pas au sou près ni en train d’essayer de vous arnaquer. Bien sûr, si le chauffeur ne le fait pas automatiquement, demandez toujours à ce qu’il déclenche le compteur (taxi meter).

Et puis comme d’habitude en Corée, j’ai pris une ou deux fois le bus en utilisant la T-money, carte qui s’achète et se recharge dans tous les supermarchés. Elle permet de faire une petite économie sur certains trajets. Attention par contre, il faut prévoir du cash pour la recharger.

Où dormir à Jeonju ?

Jeonju, c’est la ville où faire l’expérience d’une nuit dans une maison traditionnelle et je vais vous en parler bientôt. Sachez que le budget n’est pas donné pour un confort relatif. J’ai également logé dans un hôtel familial proche de la gare pour pas cher.

Voici donc les deux hôtels où j’ai dormi à Jeonju :
– le Sarangroo : maison d’hôtes tenue par un gentil couple et hanok recommandé par le Petit Futé, j’y ai dormi 2 nuits pour environ 52€ la nuit, petit déjeuner inclus. Mon conseil : demander en bout de bâtiment pour n’avoir qu’un seul voisin de chambre.
– le Jeonju International Hostel, proche de la gare, pendant 3 nuits pour environ 33€ la nuit, petit déjeuner inclus. Il était propre et calme, et il est possible de demander pour une lessive, le monsieur a été super gentil et ne me l’a pas facturée. Pour rejoindre le village hanok, il faudra prendre le bus, c’est le principal inconvénient.

Si jamais je devais retourner à Jeonju, je pense que j’opterais pour le 24 Guesthouse Jeonju, (36€ la nuit en semaine et 45€ la nuit du samedi au dimanche). Le petit déjeuner est inclus, il y a aussi une machine à laver et sèche linge pour 5000 wons selon les dires d’un client dans les commentaires. Il est bien situé, juste au dessus du village hanok. Il constitue le compromis parfait entre les deux endroits où j’ai séjourné.

L’expérience du Hanok : la maison traditionnelle coréenne

J’ai envie de vous dire de tenter !

Pourtant, mon expérience n’a pas été top.
Le couple qui gére le hanok est très gentil, et l’endroit est propre. Un des inconvénients, et le monsieur prévient bien, c’est que l’isolation sonore est quasi nulle, donc il faut éviter de faire du bruit. Manque de bol, j’avais une chambre bordée de chaque côté par d’autres chambres.
La première nuit, à plus de 22h, le couple anglophone était en visio avec le son à fond la caisse, et de l’autre côté, j’avais un couple qui a papoté jusque tard et le monsieur ronflait extrêmement fort. Ayant un sommeil très léger, je n’ai quasi pas dormi.
La 2ème nuit, d’un côté j’ai eu deux mamies coréennes qui en plus de mettre la tv, ont papoté jusque quasiment minuit, et de l’autre côté, deux coréens qui sont rentrés complètement bourrés, se cognant partout et je pense même en avoir entendu un vomir vers 3h30 du mat… Bien sûr, les mamies étaient debout avant 6h du mat et se sont remises à papoter fort…

Pour ce qui est de dormir sur un futon, le mien était large et je l’ai plié en deux, il y avait la possibilité de demander un futon en plus (via un supplément). Vous l’avez bien compris, c’est plutôt le bruit que l’inconfort qui m’a gênée. Mais j’ai rencontré plus tard au hasard un couple qui logeait au même endroit et qui n’a pas eu ce problème de voisinage.

Où manger / goûter à Jeonju ?

Voici quelques adresses que j’ai bien testées à Jeonju !

Pour goûter, faire une pause :
Jeonju hanok village Cafe Masirange : j’y ai bu un thé pêche bien frais, le lieu est superbe niveau décoration, rendez-vous à l’étage !
Neoui Goyo Cafe : juste à côté du Sarangroo, ambiance très sympa, on peut s’assoir dehors quand il fait beau, je craque pour les gâteaux en forme d’ourson.
Nomadic Beer Garden : j’y ai bu un verre, l’ambiance est sympathique, ils proposent également de quoi grignoter, en salé et sucré.
1938 Mansion : décoration vintage, très sympa ! J’y ai bu une boisson fraîche, il faut dire qu’en mai, il faisait déjà bien chaud !

Pour bruncher – manger :
Lazyke Habitat : arrivez tôt pour trouver une table ou tentez de réserver. J’y ai bien mangé.
신뱅이김치 (à côté du Grandma’s Best) : j’y ai mangé un bon bibimbap et on a partagé un pancake au kimchi qui était super bon !
Hankook Jib : une institution, qui fait quand même un peu usine. Je n’ai pas pensé à prendre le bibimbap dolseot, c’est à dire dans un plat en fonte qui le rend très chaud, du coup le mien était tiède/froid.
le marché de nuit de Nambu pour la street food, c’est génial ! Il est ouvert le vendredi et le samedi soir.

Itinéraire pour 2 jours de visite à Jeonju

J’y ai passé 5 jours sans me presser, mais si vous ne restez pas longtemps en Corée du Sud, 2 jours seront bien suffisant pour profiter de Jeonju. Si vous êtes hyperactif, une journée pourrait suffire, après tout, Séoul est seulement à 2h de train environ ou depuis Gwangju où les hôtels sont moins chers qu’à Séoul et le temps de trajet de 1h20.

Jour 1
– Essayez d’arriver le matin, laissez vos bagages à l’hôtel et filer vous balader
– Visite du Jaman Mural Village (1h30 d’exploration en prenant beaucoup de photos)
– Repas sur le pouce
– Visite du village Hanok
– Sanctuaire Gyeonggijeon (3000 wons) – visite guidée gratuite en anglais
– Admirez la cathédrale (dont l’accès est restreint) et la Pungnammun Gate
– Jeolla Gamyoung : visite gratuite avec visite guidée en anglais
– Goûter
– Marché nocturne de Nambu (le vendredi et samedi soir)

Jour 2
– Hanbyeokgul Tunnel et Hanbyeokdang Pavilion
– visite guidée en anglais du village hanok
– shopping
– festival des lanternes (je suis bien tombée niveau timing)

Voici une carte interactive sur laquelle j’ai positionné tous les points d’intérêt dont je parle dans l’article ! N’hésitez pas à zoomer.

Voir en plein écran

Le village culturel de Jaman : street art à gogo !

Dans la lignée des villages culturels que j’ai pu voir à Busan ou encore à Gwangju, cette fois-ci, c’est à Jeonju que je découvre le Jaman cultural Village. Il est à flanc de colline, ça fait un peu les jambes !

N’hésitez pas à arpenter toutes le petites rues pour trouver de chouettes œuvres qui vous feront retomber en enfance ! Pour ma part, j’ai bien aimé celles qui évoquaient les animés Ghibli, une sur Nicky Larson, très bien réalisée et tellement d’autres. Si vous avez envie d’une pause, quelques cafés bien décorés sont présents.

Pour retourner dans le centre, j’ai traversé une passerelle piétonne qui mène à une colline et permet d’avoir une jolie vue sur le village hanok depuis Omokdae !

Visite du sanctuaire Gyeonggijeon

S’il y a un site historique à visiter, il s’agit bien de celui-ci ! L’entrée coûte 3000 wons et c’est ouvert de 9h à 18h. Il me semble qui si vous venez habillés avec un hanbok (la tenue traditionnelle), l’entrée est gratuite, c’est le cas à Séoul en tout cas.

J’y ai fait la visite guidée en anglais de 14h, et je pense qu’il y a un 2ème créneau. Les visites guidées ne sont pas indiquées de façon très évidente, vous devez chercher les panneaux bleus. Pour le moment les visites sont uniquement en anglais, pas de français au menu !

La guide parlait un anglais pas toujours simple à comprendre mais j’ai retenu deux anecdotes sympas ! La première concerne les 6 vasques d’eau pour prévenir des incendies. Il se dit que le démon du feu est très laid et qu’en regardant son reflet dans une des vasques, il prend peur et fuit !
La deuxième concerne la porte avec les pointes de flèches au-dessus, faite pour arrêter une femme fantôme.

Sous occupation japonaise, les bâtiments annexes avaient été détruits pour construire une école. Après leur départ, l’école a finalement été déplacée en dehors de l’enceinte et les bâtiments reconstruits à l’identique.

Il y a un bâtiment au fond du site qui abrite des portraits royaux, mais il était en cours de rénovation lors de mon passage, je n’ai donc pas pu m’y rendre.

Visite guidée du centre historique de Jeonju

Le départ se fait à 11h et 15h devant le sanctuaire Gyeonggijeon, et la visite est en anglais. Malheureusement, il n’existe pas de visite en Français, mais qui sait un jour peut-être ?

J’ai trouvé la visite vraiment intéressante, j’ai appris plein de choses ! Et ce qui est assez fou, c’est que j’ai eu droit à une visite VIP car j’étais la seule touriste présente. Il faut dire que la communication autour des visites guidées est plutôt discrète. J’en ai fait plusieurs et à chaque fois, nous étions 4 ou 5 maximum.

Par exemple, lors de l’arrêt au musée de l’éventail (l’entrée est gratuite), la guide m’a expliqué que les éventails étaient à l’origine fabriqués pour les hommes nobles. En ce qui concerne les femmes, seules les chamanes pouvaient en posséder.
Le petit musée organise des ateliers de peinture sur éventails et vous pouvez vous essayer à des jeux traditionnels.

Jeonju est le berceau de la dynastie Joseon, c’est une ville pleine d’Histoire. C’est également le berceau de l’opéra coréen. Tenez-vous bien, un opéra coréen peut durer jusqu’à 8h !

L’anecdote sympa

La visite se terminait à midi et j’ai demandé à ma guide si elle avait un restaurant à me conseiller. Elle a commencé à réfléchir et m’a demandé d’attendre deux minutes, le temps qu’elle passe un coup de fil. Finalement, elle m’a emmenée manger avec elle et ses collègues dans un restaurant où aucun touriste ne met les pieds. La propriétaire ne prépare qu’un certain nombre de portion de riz et j’ai eu de la chance, il en restait une. C’était vraiment sympa. Nous avons ensuite été boire une boisson fraîche ensemble.

Ca m’a vraiment fait chaud au cœur car je déprimais. J’avais passé deux nuits horribles dans le hanok et mon appareil photo avait rendu l’âme subitement. Cette même journée, j’ai rencontré un couple super sympa avec qui j’ai mangé le soir et que j’ai revu à Séoul.

Visite de Jeolla Gamyoung : ancienne résidence du gouverneur de la région

Jeolla Gamyoung est à peine à 5 minutes de marche du sanctuaire. Complètement détruit pendant la guerre de Corée, le site était sur la fin de sa reconstruction lors de ma visite. Les bâtiments étaient debout et la guide nous a informés que la prochaine étape serait de mettre de la couleur.

Ils ont pu être reconstruits à l’identique grâce à des photos prises par un Américain.
Encore une fois, la visite guidée fut très intéressante, et je serais passée à côté de pas mal de choses comme le fonctionnement du système de chauffage ou encore le système qui permet d’accrocher les paravents pour aérer ou agrandir des pièces.

Festival des lanternes : anniversaire de Bouddha

Je savais que l’anniversaire de Bouddha allait tomber pendant mon séjour et j’ai d’ailleurs organisé mon itinéraire de façon à être à Séoul pour le grand festival des lanternes. Mais il faut savoir que l’événement est important dans tout le pays, les temples sont décorés de centaines voire même de milliers de lanternes et des événements festifs ont lieu en ville.

C’était donc le cas à Jeonju, je suis tombée sur un panneau qui donnait le détail du programme et j’ai répondu présente pour le défilé des lanternes, c’était très tranquille et surtout très beau à voir ! N’hésitez pas à vous renseigner si vous partez en Corée du Sud en avril/mai !

Balade le long de la rivière : Hanbyeokgul Tunnel et Hanbyeokdang Pavilion

Ce que j’aime en Corée du Sud, et que je retrouve aussi beaucoup au Japon, ce sont les berges de leurs rivières toujours bien aménagées, avec souvent des équipements sportifs ici et là, c’est parfait pour se balader ou faire un footing !

J’ai marché jusqu’au tunnel Hanbyeokgul qui fut un tunnel ferroviaire sous occupation japonaise. Il est maintenant très connu car de nombreuses scènes du Kdrama (série coréenne) 2521 (twenty-five twenty-one).

Juste à côté, vous pourrez voir et même entrer dans le Pavillon Hanbyoekdang (en enlevant vos chaussures).

Quel budget pour 2 jours de visite à Jeonju ?

Hôtel
– Entre 30 et 55€ la nuit pour 2, avec petit déjeuner, c’est plutôt bon marché !

Transports
Si vous dormez dans le village hanok, vous pourrez tout visiter à pied. Les seuls transports que vous prendrez seront pour la gare ou la station de bus. Cela ne vous coûtera pas très cher : si vous êtes deux, comptez environ 8000 wons par personne (5,5€) pour deux trajets en taxi gare/village hanok.

Repas
Le repas chez Lazyke Habitat m’a coûté 19500 wons (13,4€), j’avais dépensé 6000 wons pour de la street food au marché Nambu. Pour un bibimbap, comptez entre 11000 et 13000 wons le repas.
N’oubliez pas de compter les petites pauses café qui peuvent se révéler parfois plus chères que le repas !
Pour faire des économies, prévoyez un petit repas sur le pouce en achetant un gimbap (sorte de maki) dans un supermarché !

Visites
Elles ne coûtent presque rien !! La plupart du temps, c’est de la balade, et de nombreux sites sont gratuits. J’ai payé 3000 wons pour le sanctuaire. Les visites guidées sont également gratuites.

Jeonju est donc une ville qui mérite vraiment le détour, autant culturellement que financièrement !

Mes autres articles sur la Corée du Sud

Mes articles à venir !

  • Une semaine sur l’île de Jeju
  • Corée du Sud : itinéraire et budget de 3 semaines

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, je réponds toujours !

NB. Cet article contient des liens affiliés. Si vous réservez via ces liens, vous soutiendrez ce blog car je recevrai une petite commission ! Merci à vous !!

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Que ramener comme souvenirs de Corée du Sud ? - 10 février 2024 - 22 h 13 min

[…] J’en ai acheté 3 :– Un dans la boutique de la Namsan Tower à Séoul– Un dans la boutique d’un palais à Séoul– Un dans le musée des éventails de Jeonju […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.