• Home
  • /
  • Asie
  • /
  • Hoi An, le site de My Son, en passant par Danang
Hoi An Cover Claironyva

Hoi An, le site de My Son, en passant par Danang

Hoi An, le site de My Son en passant par Danang

Nous quittons Hue après un très bon séjour de deux nuits pour la direction de Hoi An, la ville des lanternes, où nous passerons également deux nuits.

1er jour : en route pour Hoi An, arrêts plage, colline des nuages et montagne de marbre

Plutôt que de prendre un bus direct pour Hoi An, l’hôtel nous a proposé de louer un minibus avec chauffeur pour la journée, ce qui nous permet de faire quelques arrêts !

vietnam-claironyva_minibus

 

La plage !

Nous roulons un moment et passons de belles collines au pied desquelles se trouvent des lacs et des jolies petites maisons et barques de pêcheurs. Malheureusement, nous ne nous sommes pas arrêtés. C’est finalement devant un grand hôtel en bord de mer que nous effectuons une pause ! Nous sommes à Danang sur la plage de Lang Cô.

Il est encore assez tôt le matin et la plage est déserte. Le sable est brûlant et je suis obligée de courir pour ne pas me brûler la plante des pieds. Je pensais que l’eau me rafraîchirait, mais ce ne fut pas le cas ! L’eau était chaude !! Nous n’avons pas le temps de nous baigner, mais nous en profitons jusqu’aux genoux et faisons quelques jolies photos !

Le col des nuages et la montagne de marbre

C’est reparti pour l’air frais de la climatisation du bus ! Nous grimpons une colline, et pas n’importe laquelle : le col des nuages ! Par chance, le ciel était bien dégagé pour nous ce qui nous permit de baver d’admiration devant la vue de la baie de Danang.

Vietnam-Col des nuages - Claironyva (1)

 

Les plus courageux sont allés voir de plus près les vestiges des fortins français et chinois (la porte fut construite sous Ming Mang dont nous avons vu le tombeau à Hue).

 

Un peu plus tard, c’est à la montagne de marbre que nous nous arrêtons, malade, je préfère rester dans la fraîcheur des boutiques, pendant que le reste de la famille prend l’ascenseur pour atteindre la pagode sur la montagne (à pieds, il faudra vous armer de patience, d’une bonne bouteille d’eau et d’un chapeau).

Arrivée à Hoi An

Nous arrivons à Hoi An un peu plus tôt que prévu ! Au tirage au sort des chambres, je suis plutôt gagnante : elle est immense ! Bon après elle donne sur la rue et il y a un peu de passage, mais rien de trop embêtant.

C’est donc parti pour la découverte de la ville ! Nous passons par un petit poste à l’entrée, où on nous vend un pack de petits tickets bleus, pour la traversée du pont japonais, quelques musées et le pont principal illuminé, sorte de péage (qu’on ne nous demandera pas à chaque fois, nous n’avons au final pas tout compris) pour 120 000 VND soit environ 6€.

Entrée vieille ville Hoi An

 

Notre premier objectif en ville est de manger ! Nous trouvons un restaurant familial très bon au fond d’une petite rue piétonne. Cela nous mets d’aplomb pour une petite balade. Nous passons devant quelques boutiques de lanternes dans lesquelles, les vendeuses sont à l’œuvre, ici votre lanterne est faîte main !

Nous terminons par nous promener le long du fleuve, c’est vrai une jolie ville, les maisons et les bateaux sont colorés, les rues plutôt calmes.

Après une pause à l’hôtel pour moi et un tour à la plage la plus proche pour le reste de la troupe, il est temps de découvrir la ville de nuit avec ses belles lanternes éclairées.

La magie de la nuit

Et pour nous mettre dans l’ambiance vietnamienne, nous mangeons dans un de ces petits restaurants éphémères au bord de la rivière, et nous avons un œil sur les cuisines qui sont juste derrière nous. Pour ce qui est du dessert, vous trouverez sûrement des dames vendant des gâteaux ressemblant à des perles de coco (délicieux).

Mais place maintenant à la féerie, le pont japonais est joliment éclairé de vert, les carrefours sont aussi décorés et des bougies flottantes sont envoyées sur la rivière. Nous nous avançons vers quelques boutiques et heureusement que mon sac de voyage était quasiment vide (et que nous avions droit à un bagage en soute) car je me laisse tenter par deux lampes de chevets !

2ème jour : visite d’un site Cham, My Son

Nous nous réveillons de bonne heure, car une bonne partie de la journée est réservée à une excursion qu’il vaut mieux commencer tôt, pour supporter la chaleur plus facilement. Nous avons vu avec l’hôtel pour la réservation de la sortie, le bus vient nous chercher devant l’hôtel.

Notre guide est vraiment au top, il parle plutôt bien anglais et nous la joue à la Elvis dans ces commentaires, nous sommes la Team Vietnam pour cette visite !

Le site de My Son

Dans le bus, il commence par un point Histoire ! Le site Cham que nous allons voir est le site de My Son, le My se prononçant Mi comme la note de musique.

My Son - Vietnam - Claironyva

 

My Son est un ensemble de temples dédiés à la déesse Shiva et construits entre le IVème et le VIIIème siècle, des scientifiques et archéologues cherchent encore à ce jour à percer le mystère de ces constructions, la matière faisant office de ciment n’ayant toujours pas été identifiée. Ils tentent notamment de restaurer d’anciens édifices.

Le site aura eu son lot de mésaventures : envahi par les Chinois entre le IVème et Vème siècle, découvert par un Français… Sans compter qu’elle fut aussi mise à mal par ces derniers qui coupèrent les têtes de nombreuses statues pour… les mettre au Louvre ! Sans compter les Américains, qui bombardèrent le site durant la guerre du Vietnam !

Il n’en reste pas moins que les temples encore debout sont magnifiques !

Le retour en bateau !

Nous retournons à Hoi An en bateau, un repas léger à base de riz et de légumes nous est servi à bord.

Nous filons à l’hôtel au frais avant de repartir à la découverte de la ville sur la fin d’après midi.

Dernière soirée au top

Le soir, nous retournons profiter des lumières de la ville ! Alors que nous marchons, je suis attirée par des chants en vietnamien. Sur une placette se déroule un jeu de loto ! Le principe est simple, vous achetez de petites plaquettes en bois qui comprennent trois symboles chacune.

Une fois tout le monde installé sur des tapis ou mini tabouret, le jeu commence. L’animatrice pioche au hasard une baguette contenant un symbole dans un tronc de bambou. Ensuite, avec son complice, elle se met à chanter une sorte de comptine pour annoncer le symbole. A chaque fois que vous avez le symbole sur votre plaquette, on vous donne un drapeau jaune et devinez quoi… j’ai gagné !!! Le lot : une jolie lanterne et un CD de musiques vietnamiennes.

Les parents sont partis se coucher et nous fêtons ça entre jeunes autour d’un verre.

3ème jour : le marché aux poissons et dernière promenade !

Nous nous levons de très bonne heure pour aller au marché ! Là bas, il n’y a que des femmes qui vendent. En effet, les hommes, eux, se chargent d’amener la marchandise. Si vous voulez du poisson bien frais, arrivez de bonne heure ! La température monte très vite et les produits ne sont que parfois sur quelques glaçons… Il en va de même pour la viande d’ailleurs, simplement découpée et étalée sur des stands non réfrigérés.

Après quelques photos supplémentaires et nous repartons à Ho Chi Minh par avion.

Suite et fin de notre premier séjour au Vietnam dans le prochain article ! Nous irons à Can Tho dans le Delta du Mékong, où nous découvrirons un marché flottant.

5 Comments

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :