Visite de Cahors en un jour

par Claironyva

Découvrez Cahors, la préfecture du Lot le temps d’une journée ! Je m’y suis rendue à deux reprises, par tous les temps, laissez-moi vous présenter ce que j’ai retenu de ces deux visites !

Cahors est un bon endroit pour faire une pause, surtout pour moi, habitant à Toulouse. La première fois, je m’y suis arrêtée un après-midi pluvieux et j’y ai dormi avant de me rendre en Dordogne. La deuxième fois, c’était une matinée ensoleillée, avant de me rendre à Saint Cirq Lapopie.

Avant de vous expliquer ma visite, je vous propose une carte dynamique avec tous les points dont je vais parler plus bas afin de mieux vous repérer :

Deux points de vue magiques sur Cahors

Petite astuce avant d’aller vous garer définitivement : profitez dès le début de la journée des 2 points de vue sur Cahors ! Sauf si vous arrivez pour l’heure du déjeuner et que vous avez grand faim, bien sûr.

Le premier point de vue se trouve au Mont Saint Cyr. Il faut suivre quelques petites routes, personnellement, je me sers de google maps comme GPS et l’endroit est bien indiqué ! Pour se garer, c’est facile, il y a un très grand parking. Vous pouvez même y pique-niquer, jouer au basket…

Le belvédère vous offre une très belle vue sur Cahors, à 180°. Vous apercevrez même le pont Valentré. Bon, la première fois que je suis venue, c’est le brouillard et la pluie qui m’ont accueillie en sortant de la voiture, ça donnait un côté un peu mystique.

Le deuxième point de vue se trouve à la Croix Magne, que vous trouverez au nom de « La Croix de Magné » sur google maps…
Il paraît que ce spot est rempli de très bonne heure pour regarder les feux d’artifices (comme celui de Saint Cyr j’imagine). Il faut dire que de ce côté, on voit super bien le pont Valentré !

Attention, il y a beaucoup moins de places pour se garer qu’au mont Saint Cyr.

Où se garer gratuitement à Cahors ?

Pour se garer sans payer à Cahors, il n’y a pas beaucoup de choix : le petit parking au pied de la Barbacane, où j’ai eu de la chance de trouver de la place directement lors de ma première visite. Ca tombait bien, c’était à côté de mon Airbnb. C’est ce qu’on appelle un parking avec vue ! Malheureusement, la Barbacane ne se visite pas.

La deuxième solution, c’est le parking Chartreux. Il est donc gratuit de l’autre côté du Lot. Pour arriver dans le centre ville, deux solutions : une balade à pieds de 15 minutes ou prendre la navette gratuite.

L’incontournable de votre visite de Cahors : le pont Valentré et son diable !

Deux visites de Cahors n’ont pas été de trop dans mon cas, car j’avais loupé le diable sur une des tours du pont la première fois ! Il faut dire que j’ai découvert sa légende sur un panneau explicatif au pied du pont, près des vignes. Par contre, je n’ai découvert que le soir en discutant avec mes logeurs Airbnb que j’aurais pu le voir sur une des tours !

Je vous livre sans plus attendre le diable sur le pont Valentré ! Maintenant, vous êtes parés !

Le diable sur le Pont Valentré
Le diablotin qui essaie d’enlever une pierre de la tour centrale

Pour la petite histoire, la construction du Pont Valentré a duré plus de 70 ans, débutant en 1308 et les tours étant probablement terminées vers 1380.

C’est lors de sa restauration en 1880 que le petit diable sur la tour centrale a été ajouté pour illustrer sa légende.
Voici d’ailleurs la légende du plus célèbre pont de Cahors : la construction du pont prenait tellement de temps que l’architecte passa un pacte avec le diable : s’il l’aidait à finir le pont, il lui donnerait son âme.
A l’approche de la fin de la construction, l’architecte joua un vilain tour au diable en lui demandant d’aller chercher de l’eau avec un tamis. Le diable échoua tout naturellement et le pacte fut rompu. Pour se venger, il envoya chaque soir un diablotin pour enlever une pierre de l’édifice.

Profitez du pont depuis la promenade aménagée sur les berges. C’est vraiment sympa, avec les vignes plantées autour du pont. Elles forment l’un des premiers jardins secrets de Cahors : le jardin d’ivresse.

Traversez ensuite le pont Valentré et prenez, avec prudence, sur votre droite. Vous pourrez passer un moment agréable sur les tables de pique-nique près de l’écluse.

Découverte de la vieille ville de Cahors

Avant de commencer la visite d’une ville, j’aime bien aller à l’office de tourisme pour prendre un plan. C’est le meilleur moyen de ne pas louper les incontournables (j’en suis capable). Le plan de Cahors est également disponible sur le site internet de l’office de tourisme Cahors Vallée du Lot.

J’ai apprécié la présence de panneaux explicatifs afin de repérer des détails architecturaux. Regardez bien les portes de la rue du château du Roi, certaines sont classées monument historique.

A Cahors, vous verrez de très jolies maisons à colombages ! D’ailleurs, il y en a une qui m’avait tapée dans l’œil sous la pluie et qui était encore plus jolie sous le soleil. Il suffit de se promener au hasard dans les petites rues de la vieille ville pour profiter pleinement de ces maisons.

La grande tour appartient au Palais de Via dans lequel était installée l’ancienne prison. Fermée depuis 2012, elle va être réhabilitée et le projet est ambitieux : un hôtel 4 étoiles, un restaurant, des logements, une micro-crèche, un accès à la grande tour pour observer la vue sur le Lot : vivement 2025 !

L’horloge monumentale à billes

Vous avez déjà vu une horloge monumentale à billes ? Elle a été créée par Michel Zachariou. Il a mis deux ans pour la réaliser et elle a été inaugurée en 1997. Elle fonctionne entièrement de façon mécanique grâce à ses 54 billes de flipper. Elles font l’équivalent du tour de la terre en 800 jours ! Je suis restée devant un petit moment à regarder le mécanisme.

Les jardins secrets

Pour une pause lecture/nature, lancez-vous à la recherche des 22 jardins secrets de Cahors ! Il y en a un que j’ai beaucoup aimé : l’Hortus des Dames de Cahors. Depuis les riches maisons qui donnent sur le parc, les dames se pomponnaient et se montraient à la fenêtre, c’était l’ancien temps de Tinder ! Dans le petit parc, vous pourrez vous installer sur des bancs pour bouquiner ou profiter de l’ombre tout en admirant quelques œuvres d’art.

Joli jardin secret : l’Hortus des Dames de Cahors

Je vous avais parlé du parking au niveau de la Barbacane plus haut et je vous ai justement partagé deux photos fleuries de son jardin secret : Le Closelet des Croisades.

Pour trouver tous les jardins, suivez le marquage au sol représentant une feuille d’acanthe ou téléchargez le plan sur le site de l’office de tourisme

La cathédrale de Cahors, son cloître et sa sainte relique

La première fois que je me suis baladée dans la vieille ville de Cahors, il pleuvait, parfois des cordes ! Je n’avais fait que passer devant la cathédrale, qui était d’ailleurs fermée je pense.
La deuxième fois, je n’ai pas manqué d’y entrer pour accéder au cloître d’où la vue sur les dômes de la cathédrale est vraiment jolie.

Dans la cathédrale de Cahors, se cache une relique de Jésus-Christ : la Sainte Coiffe. Je raconte un bout de son histoire dans mon article sur mon week end à Saint Cirq Lapopie et ses alentours.

Insolite : des ruines dans un parking souterrain

A côté de l’office de tourisme, vous ne pourrez pas louper la fontaine et la grande esplanade. Juste en dessous de celle-ci, il y a un grand parking souterrain. Allez-y, descendez au premier sous-sol !

Vous vous trouverez face à une partie d’un grand amphithéâtre gallo-romain. Par grand, je veux dire qu’il pouvait accueillir jusqu’à plusieurs milliers de spectateurs ! Des panneaux explicatifs vous en diront plus sur le sujet.

Où manger à Cahors ?

Vous avez le choix ! Pour un déjeuner sur le pouce ou prendre à emporter, je vous conseille d’aller faire un tour dans la jolie Halle de Cahors !

Côté restaurant, j’ai testé le restaurant Le Courson, avec vue sur l’office de tourisme. Je vous conseille vivement de réserver car il affiche régulièrement complet. Le rapport qualité prix est excellent, j’ai pris une formule plat + dessert pour moins de 20€ ( 3 choix de chaque il me semble). Je n’ai bu que de l’eau, mais si vous êtes amateurs de vin, ils disposent d’une belle cave !

Restaurant Le Courson à Cahors
Bon petit repas pour avoir la pêche l’après-midi !

Où dormir à Cahors ?

Comme j’avais un avoir Airbnb, j’ai cherché à l’utiliser, et c’est comme ça que j’ai passé une belle soirée et nuit chez Hervé et Valérie. La chambre est grande et bien décorée, elle dispose de sa propre salle d’eau qui est tout aussi jolie et impeccable. Le prix ? Seulement 37€ la nuit avec le petit déjeuner inclus !

Si j’avais du passer par booking, j’aurais peut-être choisi le joli studio de 28m² La Chantrerie, hyper bien noté pour 84€ la nuit pour deux personnes ou l’Hôtel Restaurant La Chartreuse Logis de France, qui dispose d’une piscine, pour 81€ la nuit pour deux personnes.

Vous restez un peu plus longtemps, notamment dans le Lot ?

Rendez-vous à Saint Cirq Lapopie et ses alentours le temps d’un week end ou découvrez Rocamadour et la vallée de la Dordogne plus au nord !
Vous pouvez aussi carrément passer côté Dordogne, pour visiter Sarlat La Canéda, Beynac-Cazenac, les jardins de Marqueyssac
Une préférence pour le sud ? Je vous propose deux idées de week ends en Tarn et Garonne :
Bruniquel et ses alentours,
Saint Antonin Noble Val, Caylus, Laguépie

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :