Week end de 2 ou 3 jours à Saint Cirq Lapopie et la Vallée du Lot

par Claironyva

Saint Cirq Lapopie est un des plus beaux villages du Lot et de France ! Perché au bord de sa falaise : le rocher des Lapopie, il surplombe le Lot et une partie de la vallée.
Un week end n’est pas de trop pour découvrir ses environs : la Grotte Pech Merle, la Phosphatière du Cloup d’Aural, le château de Cénevières… Le tout accompagné de quelques activités sportives, et bien sûr, de bons produits locaux comme le Rocamadour ou le pastis !

Programme d’un grand week end à Saint Cirq Lapopie et ses alentours

Voici mon programme pour un long week end du côté de Saint Cirq Lapopie, dans la Vallée du Lot. J’espère qu’il vous donnera des pistes pour organiser votre propre séjour !
Je vous ajoute une carte dynamique pour que vous puissiez mieux situer chacun des lieux que je vous cite dans le programme.

Jour 1
– Sentier de Halage de Bouzies à Saint Cirq Lapopie
– Visite du village
– Point de vue sur le cirque de Vènes

Jour 2
– Demi journée ou journée activité avec Kalapca Loisirs
– Visite de la grotte du Pech Merle
– Visite de la Ferme Letou au moment de la traite

Jour 3
– Visite de la phosphatière du Cloup d’Aural
– Repas à Bach
– Visite du château de Cénevières

Voir en plein écran

Saint Cirq Lapopie, un village enchanteur

Bienvenue dans la Vallée du Lot ! Saint Cirq Lapopie est un des plus beaux villages de France, perché au bord du Lot, il a même été élu le village préféré des Français en 2012. Une trentaine d’habitants seulement y vivent en hiver !

Le village abrite une communauté d’artistes, vous y trouverez bon nombre de galeries, ateliers et résidences d’artistes. Vous reconnaitrez bien ces lieux au fanion rouge qui se trouve sur leur façade.

Un village d’artistes !

Cela m’amène donc à vous parler d’André Breton et sa maison, une des plus anciennes bâtisses du village, anciennement Auberge des Mariniers. André Breton était un écrivain et poète, père fondateur du mouvement surréaliste. Quand il est venu à Saint Cirq Lapopie pour la première fois il a dit une phrase que je trouve très belle : « J’ai cessé de me désirer ailleurs ».
L’association de la Rose Impossible mène actuellement un très beau projet de rénovation de cette bâtisse du 13ème siècle (12ème pour sa tour). Elle accueillera ensuite des expositions d’artistes locaux ou internationaux.

Maison d'André Breton
Maison d’André Breton

Cette association s’occupe actuellement de la programmation des expositions du Musée de la Maison Rignault. Lors de mon passage, le musée était entre deux expositions, mais j’ai pu en voir les jardins. Ils sont magnifiques, la vue sur le Lot et la vallée est superbe. On dirait également que l’on pourrait passer de ces jardins à la tour de la maison d’André Breton si on y ajoutait une petite passerelle. Cela ne serait d’ailleurs pas impossible qu’il y en ait eu une bien avant l’arrivée de Joseph Rignault et André Breton.

En parlant des amis d’André Breton, je vous emmène à la Maison Daura, résidence internationale d’artistes. Pierre Daura était un peintre et sculpteur à ses heures perdues. Il a notamment sculpté un visage sur une des poutres de la maison médiévale et ce serait celui d’André Breton ! Qu’en pensez-vous ? Les autres poutres sont également toutes sculptées, mais ces sculptures sont plus anciennes.

Le Rocher des Lapopie et son point de vue

Pour profiter d’une jolie vue sur les toits de Saint Cirq Lapopie, je vous invite à grimper sur le rocher des Lapopie, le point culminant du village. L’ancien château des Cardaillac y est accolé, il n’en reste malheureusement pas grand chose !

Le monument emblématique de Saint Cirq Lapopie est bien sûr sa belle église, avec sa petite tourelle. Si vous en faites le tour, vous vous rendrez compte qu’elle a été bâtie sur une autre église, bien plus petite qui fait donc maintenant partie de la nouvelle église.

Depuis le rocher, vous profiterez d’une vue à 360°, d’un côté sur les toits du village et de l’autre sur le Lot, avec une écluse sur votre droite et les falaises sur votre gauche.

Où manger à Saint Cirq Lapopie ?

Dans le Lot, on mange très bien, alors préparez vos estomacs ! J’ai 4 adresses à vous donner suite à mes deux passages à Saint Cirq Lapopie.

Le restaurant Le Cantou propose des plats revisités et des bowls. Je vous conseille d’appeler pour réserver une table sur leur mignonne petite terrasse ! Personnellement, j’avais gouté leur foie gras maison (9.50€) et pris ensuite un tataki de magret de canard (14.50€). Même si les desserts proposés avaient l’air délicieux, je n’avais plus de place !!

L’auberge du Sombral, avant que les restaurants ne soient ouverts, j’y avais mangé un très bon sandwich (je pense que c’était juste en attendant de reprendre l’activité de restauration) et de la glace artisanale. Il y a une petite terrasse devant l’auberge pour manger, c’est très mignon et l’accueil est chaleureux.

Une bonne glace maison avant de repartir vers Bouzies - Saint Cirq Lapopie
Je reprends des forces avant de reprendre le chemin de halage en direction de Bouzies

Le restaurant le Gourmet Quercinois est une très bonne adresse ! Le soir, j’ai pris l’assiette Suggestion du Chef qui est une salade plus que complète. Du coup, j’ai demandé le dessert à emporter car je n’avais plus de place ! Cette formule coûte 24.50€.

Foie gras poêlé, rocamadour, foie gras : que des bonnes choses !!

Pour une pause goûter, j’ai été au Saint Cirq Gourmand ! Vous y dégusterez l’un des meilleurs Pastis du Lot. Je me suis régalée, avec un jus de fruits pressés et la vue simplement canon sur le village. Vous pouvez bien sûr y déjeuner et prendre à emporter ! J’aime beaucoup la décoration façon salon de thé anglais, et l’accueil y est vraiment sympa.

Où dormir à Saint Cirq Lapopie ?

J’ai eu la chance de loger dans la Chambre Four à Pain du Mas de Redoules. Situé à environ 4km de Sain Cirq Lapopie, vous serez complètement au calme !
Ma chambre était détachée de l’habitation principale, c’était très mignon.

C’est le paradis pour se détendre complètement. Le petit plus pour cela, c’est la cuisine d’été et sa terrasse en bois. Ici vous pourrez lézarder dans un transat, prendre votre petit déjeuner ou vos repas.
Le principe d’utilisation de la cuisine est le suivant : si vous avez pris le petit déjeuner, vous trouverez un panier au nom de votre chambre avec une viennoiserie, du pain frais du matin, du lait si vous en buvez. Dans le frigidaire, il y a les confitures maisons, yaourts maisons, jus de fruits…

Si vous n’avez pas choisi de prendre le petit déjeuner, vous pouvez tout de même utiliser le frigidaire et la cuisine.
Dans les deux cas, comme à la maison, après vous être servis des bols, verres et couverts : faîtes votre petite vaisselle et rangez !
Côté budget, cette chambre coûte 69€ la nuit (79€ en juillet et août) et le petit déjeuner est en supplément pour 9€ par personne.

Les jolis points de vue sur Saint Cirq Lapopie

Les points de vue sur Saint Cirq Lapopie ne manquent pas !
Commençons par un arrêt en face du village, de l’autre côté du Lot. Vous verrez une aire d’arrêt sur le bas côté de la route, histoire de vous arrêter en tout sécurité. J’en ai profité à deux occasions. La première photo a été prise directement depuis la petite aire et la deuxième en avançant un peu.

Vous trouverez aussi un joli point de vue depuis le parking P5 en haut du village ! De là, empruntez d’abord le passage piétonnier qui descend jusqu’au P4 et continuez à descendre sur le bord de la route. Si vous êtes comme moi, vous vous arrêterez tous les 20 mètres pour prendre des photos.

Enfin, à force de descendre, vous allez (faire une pause sucrée au Saint Cirq Gourmand) arriver à la porte Rocamadour où là aussi la vue est splendide !! Juste au-dessus, vous verrez une borne de la Route sans Frontière n°1.
C’est à Cahors que la première borne de cette route est posée, près du Pont Valentré. Cette route signale un engagement pour la paix dans le monde suite aux horreurs de la seconde guerre mondiale. Cahors est la première ville du monde à signer sa charte d’engagement pour le mouvement Citoyen du Monde, suivie par 239 communes du Lot en 1950 : la route mondiale pour la paix ouvre alors entre Cahors et Saint Cirq Lapopie. Bien sûr, la route ne s’arrête pas là !
Sur une des tables d’orientation que vous verrez sur le rocher des Lapopie, vous apercevrez d’ailleurs le nom des villes engagées.

Bonus, un joli point de vue, non pas sur Saint Cirq Lapopie, mais sur le cirque de Vènes ! On aperçoit un gouffre tout en bas, c’est vraiment chouette ! Il existe aussi un petit sentier pour aller jusqu’à une église pour avoir une jolie vue sur le village.

Randonnée sur le chemin de halage entre Saint Cirq Lapopie et Bouzies

Commençons par une information pratique : le parking. Il y a 5 parkings à Saint Cirq Lapopie et ils coûtent tous le même prix : 6€ la journée pour une voiture, entre 9h et 19h.

Vous aimez marcher ? Je vous propose de vous garer à Bouzies (parking payant 2,50€) et de faire une petite randonnée le long du chemin de halage jusqu’à Saint Cirq Lapopie. Bien entendu, il faudra marcher pour le retour aussi. Prévoyez une heure de marche pour un aller.
En vous garant à Bouzies, vous apprécierez le passage sur un pont de fer assez étroit depuis lequel on aperçoit bien le château des Anglais qui est installé dans la falaise. Au niveau du parking, il y a des toilettes et le départ des balades en gabarres ! Si vous avez une petite soif ou un petit creux, vous trouverez sûrement votre bonheur dans la guinguette installée dans un vieux bus.

L’astuce pour ne pas payer du tout le parking, est de vous garer au niveau de Kalapca ! Ensuite, suivez le chemin de fer abandonné, traversez le pont de fer qui fait partie du GR36 et prenez une dizaine de mètres plus loin sur la droite un sentier pentu pour rejoindre le sentier du chemin de halage !

Le clou de la balade : le passage creusé dans la roche !

C’est vraiment sympa à voir et ça se situe quasiment au début du sentier : un long passage creusé dans la roche. Imaginez qu’il a été construit entre 1843 et 1847, un travail monstre ! Des chevaux, mais aussi des hommes, tiraient les gabarres (bateaux à fond plat) pour leur permettre de remonter le courant.

Regardez bien la paroi de ce passage : sur 30m de long, le sculpteur toulousain Daniel Monnier a réalisé un superbe bas-relief qui représente la rivière en 1985. Coquillages et crustacés sont donc de la partie !

Vous passerez au bord de l’écluse de Ganil et continuerez le long du Lot pendant un moment. Le balisage vous ramène ensuite jusqu’à une petite route goudronnée (n’oubliez pas de prendre directement à gauche sur celle-ci).

Fin de la randonnée en prenant le sentier GR36 jusqu’à Saint Cirq Lapopie

C’est le moment d’activer les gambettes et d’éventuellement transpirer un peu ! Le sentier est très distinctement balisé et il permet de rejoindre le village plus rapidement ! Le chemin est ombragé et une pause s’impose sur un énorme rocher depuis lequel on aperçoit Saint Cirq Lapopie. Dans mes souvenirs, cette petite montée dure une vingtaine de minutes, avec des petites pauses pour admirer les arbres, la vue depuis un gros rocher sur le rocher des Lapopie et reprendre mon souffle.

La balade s’achève par quelques marches et une arrivée sur la place principale. L’office de tourisme se trouve dans le bâtiment sur votre gauche, au pied du rocher des Lapopie. Votre visite peut commencer ! Personnellement, je l’ai commencée par une boisson fraîche 😉. Au moment de partir, vous retrouverez le balisage pour reprendre ce petit bout de GR.

Activités nature et sensations avec Kalapca Loisirs, à 10 minutes de Saint Cirq Lapopie

Je ne peux pas vous parler de mon expérience avec Kalapca sans vous raconter comment je les ai rencontrés lors de mon premier passage du côté de Saint Cirq Lapopie !

Ma rencontre inattendue avec Kalapca !

C’était la fin de mon grand week end en Dordogne, dans le Périgord, et je me suis dit que ça serait bien chouette de passer une partie du dimanche dans le Lot, histoire de faire un break sur la route du retour. Je quitte donc Sarlat la Canéda très tôt le matin afin de profiter du chemin de halage à la fraîche.
A 5 minutes d’arriver à Bouzies, un caillou sur la route, et c’est « le drame » : je crève ! J’ai eu la chance d’arrêter une voiture assez rapidement, le monsieur m’aide – me change la roue, enlève le cric et là : la roue de secours est aussi à plat !

Heureusement à 3 minutes du lieu du crime, Kalapca Loisirs était là et Loïc m’a très gentiment regonflé ma roue de secours avant de me donner l’astuce pour ne pas payer le parking de Bouzies et passer sur le pont de l’ancien chemin de fer ! J’y rencontrerai deux retraités Hervé et Henri, randonneurs chevronnés, qui se sont rencontrés un an auparavant sur les chemins de Compostelle ! Leur compagnie était vraiment agréable, et finalement, cette crevaison était peut-être un coup de pouce du destin pour faire de belles rencontres !

Les activités « nature » et sportives chez Kalapca

En plus d’être super sympa et de m’avoir sauvé la mise, Kalapca offre un large éventail d’activités !

J’avais repéré les câbles pour les tyroliennes, et je m’étais promis de revenir. Kalapca a la chance d’être situé à la Confluence du Lot et du Célé, vous pouvez donc choisir divers parcours de canoé kayak de 4km à plus de 20km.
Vous aimez tout ce qui est accrobranche ? Vous aurez alors certainement envie de tester leur via-ferrata, parcours accro-roche ou pourquoi pas la via-corda en mode parcours souterrain !

Je suis un peu claustrophobe, donc je ne sais pas si j’oserai un jour la spéléologie. Mais si vous aimez ça et que vous voulez vous lancer dans une aventure d’une demi-journée, Kalapca propose un circuit en rivière souterraine.

Retour un mois plus tard pour le parcours tyrolienne !

De bon matin, j’ai testé le parcours des trois tyroliennes (20€ pour 1h30 de bonheur), avec un tout petit bout de via ferrata entre elles. C’est Loïc qui m’a accompagnée sur le parcours, il faut dire que j’étais seule ce matin-là. Très pédagogue et rassurant, nous avons commencé par un briefing avant de nous mettre en route.

Il faut commencer par grimper pendant quelques minutes : c’est un peu rude !! Ensuite ce n’est que du plaisir, youhouuuu ! La vue est splendide et les sensations top. Chaque tyrolienne fait plus de 100m et la dernière plus de 300m.

Bref pour conclure, je dirais que si vous cherchez une activité sportive et nature autour de Saint Cirq Lapopie, c’est certainement chez Kalapca que vous trouverez votre bonheur (et en plus ils ne vous laisseront pas tomber si vous crevez un pneu !).

Arrêt repas à Cabrerets au restaurant des Grottes

Toutes ces sensations, ça ouvre bien l’appétit et je rejoins Léa de l’office de tourisme Cahors et Vallée du Lot pour déjeuner à Cabrerets. Le village est tout petit mais le château perché en bordure de route impressionne ! Le restaurant dispose d’un petit parking. C’est aussi un hôtel qui dispose d’une piscine. Il faut traverser le restaurant pour accéder à la terrasse qui surplombe le Lot.

La décoration est moderne et jolie. C’est assez sympa de voir les kayakistes passer pendant que l’on déjeune, ça fait de l’animation. Le menu est simple et efficace avec un bon rapport qualité prix. J’ai mangé un bon burger de canard avec des frites maison et un moelleux au chocolat… Après tout, j’avais fait un (tout petit) peu de sport le matin !

La Grotte du Pech Merle : une sacrée histoire

A quelques minutes en voiture de Cabrerets, vous arrivez à la Grotte du Pech Merle, c’est le moment de passer au frais (13°). Le parking est très grand, sur plusieurs niveaux. Vous pouvez réserver votre ticket en ligne (14€ la visite guidée) pour le moment. Il y a aussi un musée si vous voulez avoir plus d’informations.

Il faut descendre d’un niveau pour accéder à l’entrée de la grotte. Vous y trouverez la boutique et un espace de détente avec des tables de pique-nique dans un espace bien ombragé.

J’aurais bien aimé vous en montrer plus sur la visite, mais aucune photo n’est permise à l’intérieur de la grotte. Ceci dit, vous allez vraiment en prendre plein les mirettes. Spoiler : vous verrez une racine géante de l’arbre marqué d’un point d’interrogation, l’instinct de survie, c’est fou !

La visite commence par une vidéo, puis le guide nous explique l’histoire de la découverte de la grotte et nous présente l’étendue de la grotte grâce à un plan sur le mur de la salle.

L’histoire incroyable de la découverte de la grotte du Pech Merle

Ca pourrait faire l’objet d’un film ! Imaginez-vous en 1922, trois adolescents, initiés à la spéléo selon le guide (mais bon, vue la période et le matériel à disposition…) se sont faufilés dans un boyau de plus de 150m avec des lampes à huile et des bougies !!

Ils ont fini par découvrir une des immenses salles que nous pouvons aujourd’hui visiter ! C’est d’ailleurs assez impressionnant de voir le tout petit trou par lequel ils sont arrivés et imaginer qu’ils étaient alors plongés dans le noir.

Bien sûr, ils ont rapporté leurs découvertes à des adultes et 4 ans plus tard, les grottes ouvraient déjà au public, révélant de chouettes trésors : des peintures rupestres ! Vous pourrez voir des mammouths, des chevaux, un homme blessé, des mains…

Ce que j’ai beaucoup aimé n’a rien à voir avec une activité humaine mais ce sont des billes, formées grâce à une ancienne cascade souterraine, c’était fascinant !

La ferme Létou : une entreprise familiale de production de Rocamadour AOP

La ferme de Létou est à cinq minutes en voiture de Saint Cirq Lapopie. Vous pouvez la visiter gratuitement à l’heure de la traite. Les enfants sont heureux de pouvoir mettre la main à la pate !

Dans cette ferme familiale, ce sont 200 chèvres qui sont élevées pour fournir le lait qui deviendra un délicieux fromage. Pour être rocamadour AOP, le fromage doit être stocké pendant 6 jours avant la vente. En tout, il faut compter 9 jours du pis de la chèvre à la vente !

Bien sûr, je suis passée par la petite boutique avant de partir et je me suis offert 6 rocamadours pour 4.50€.

Au sud de Saint Cirq Lapopie : la Phosphatière du Cloup d’Aural à Bach : belle et instructive !

Je n’avais aucune idée de ce qu’était une phosphatière et comment cela fonctionnait. J’ai donc appris tout plein de choses ! Outre son histoire passionnante, le paysage est magnifique : vous descendrez au fond d’un gouffre (15m) !

J’ai adoré la visite guidée. Nous étions un petit groupe d’environ 10 personnes et notre guide, Sophie, disposait d’un carnet de visuels afin de mieux mettre des images sur ses mots. Vous comprendrez donc facilement comment la phosphatière a été découverte puis exploitée.

Imaginez-vous à la fin du 19ème siècle, l’endroit grouillait d’activité. Il n’y avait pas un seul arbre aux alentours, mais un petit chemin de fer et des ateliers. En bas, les hommes ramassaient l’argile dans lequel se trouvent les nodules de phosphate, les remontaient à la main, puis grâce à un ingénieux « système d’ascenseur ». En haut, les femmes, les personnes âgées et les enfants séparaient l’argile des nodules. L’exploitation de ces mines n’a duré que 20 ans !

La suite ? Un exode rural, et la nature qui a repris ses droits sur le gouffre ! Aujourd’hui, ce sont les paléontologistes qui s’en donnent à cœur joie. Ils ont retrouvé des squelettes : une tortue par exemple, mais également d’animaux un peu plus gros !

Quelques informations pratiques sur la visite de la phosphatière du Cloup d’Aural :
– le nombre de visites et les horaires varient selon la période, jetez un œil sur le site,
– le tarif de la visite guidée est de 9€ pour un adulte,
– la visite de la phosphatière dure un peu plus d’une heure, vous pouvez ensuite vous balader dans le parc.

Repas à l’auberge Lou Bourdié à Bach

Après cette chouette visite, il est l’heure de se régaler ! Gros coup de cœur pour ce restaurant familial qui perpétue la tradition. Julie a travaillé avec sa tante afin de mieux s’imprégner de ses recettes avant de reprendre le restaurant. Son équipe et elle vous réserveront un excellent accueil !

Le temps n’était pas au beau fixe et j’ai préféré manger à l’intérieur, près de la cheminée, qui est d’ailleurs allumée en hiver. Ici, on se sent comme à la maison. Eté comme hiver, le repas commence par une soupe. Je me suis retenue d’en reprendre pour pouvoir faire honneur à la suite du menu (32€ entrée plat dessert).

Tout était excellent ! Je vous conseille tout de même de téléphoner, car c’est une bonne adresse qui peut afficher souvent complet.

Le château de Cénevières

C’est la dernière visite de ce week end à Saint Cirq Lapopie et ses alentours ! Si je ne vous l’ai pas déjà dit, j’adore les châteaux et avec le château de Cénevières, classé monument historique, j’ai été terriblement gâtée !!
J’ai eu l’honneur d’avoir pour guide le châtelain en personne : Patrick de Braquilanges. Il raconte avec passion et humour l’histoire de ses ancêtres et de cette bâtisse. Si aujourd’hui nous pouvons voir de jolies pièces meublées, des fenêtres ouvragées, et admirer la vue depuis la terrasse, ce n’était pas vraiment le cas il y a plus de 1200 ans !

Tout remonte à Pépin le Bref, cher papa de Charlemagne, en 767 ! Il décide de s’installer dans ce lieu jugé stratégique grâce au Lot qui coule au pied de la falaise et de la vue sur la vallée. Mais bien entendu, il n’y avait pas de château : il fallait vivre dans la grotte à côté. Elle pouvait accueillir au moins une cinquantaine de personnes. J’ai pu en apercevoir l’entrée mais son accès est interdit et dangereux.

J’ai retenu que ce qu’il y a de « bon » avec les guerres, c’est que ça fait voyager. Et le voyage, c’est la découverte de cultures et d’architectures différentes. C’est ainsi que le château sera transformé en un château Renaissance.

Je vais vous livrer quelques uns de mes souvenirs concernant cette visite que je vous conseille vraiment !

Les trésors de la salle à manger du château

La salle à manger n’a révélé que récemment un de ses trésors : ses poutres peintes et une frise de peintures représentant la Turquie pour la plupart. Comme quoi parfois, un léger dégât des eaux peut être une aubaine !

Cette pièce contient d’autres trésors qui passeront un peu plus inaperçus pour les non avertis : des livres très anciens. Il faut dire que Guthenberg ayant inventé l’imprimerie vers 1454, quelques années plus tard, un gentilhomme demanda un peu d’aide au châtelain de l’époque pour en installer une. Celui-ci accepta de l’aider à condition qu’il soit destinataire d’une impression de chaque livre qu’il imprimera. Ces livres sont de précieux documents. Ils portent pour la plupart sur la généalogie et l’histoire. Ils sont ou seront numérisés pour être accessibles au plus grand nombre !

Dernier trésor : une petite commode qui paraît banale sur le coup mais qui a une belle histoire. Si vous avez été dans la cathédrale de Cahors, vous avez pu y voir une relique de Jésus Christ : la Sainte Coiffe, qu’il portait dans son tombeau. Lors de la guerre des religions, les protestants s’emparèrent du meuble, mais ne remarquèrent pas la sainte coiffe. Finalement, une habitante du coin la ramassa discrètement et la ramena à l’Eglise.

Le cabinet d’alchimie

Enfin, une pièce incontournable : le cabinet d’alchimie ou la fameuse recherche de la bonne recette pour transformer le plomb en or. C’est aussi un lieu d’échanges autour des fresques murales représentant des scènes de la mythologie grecque. Comme pour une grande partie des aménagements décoratifs du château, c’est la châtelaine que l’on doit remercier (girl power).

Posséder une belle bibliothèque d’énormes livres, c’est sympa, mais pour partager leurs histoires avec le plus grand nombre, les fresques sont un bon compromis !

Informations pratiques pour la visite du château de Cénevières :
– visite guidée d’1h environ
– 10 pièces meublées à découvrir (plus les oubliettes ou les combles avec la colonie de chauves-souris si jamais vous n’êtes pas sages)
– fermé le lundi et les matins du samedi et dimanche
– la visite libre est à 8€ et la visite guidée à 9€ pour un adulte
– des nocturnes à 13€ les mercredis de juillet et août (2h, visite à la bougie + collation).

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’office de tourisme de Cahors Vallée du Lot pour plus d’infos sur cette destination. Et je vous dis à bientôt avec ces photos de Saint Cirq Lapopie by night !

Pour aller plus loin, je vous propose de continuer votre route :
– en direction de l’ouest à peine à 30 minutes de route, visitez Cahors en un jour,
– en direction du sud pour visiter Saint Antonin Noble Val et ses alentours,
– en direction du Nord vers Rocamadour ou encore vers la Dordogne (Beynac-Cazenac…)

Vous avez aimé cet article sur Saint Cirq Lapopie et ses alentours et vous voulez le relire plus tard ? Epinglez-le sur Pinterest !

L’office de tourisme de Cahors Vallée du Lot m’a invitée lors d’un de mes passages à Saint Cirq Lapopie. Le programme du week end a été bâti de façon concertée, et je reste bien entendu libre de donner mon avis !

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Laurent Doucet 14 juillet 2021 - 12 h 42 min

Merci à Claire Caveribère pour ce vivifiant reportage avec une belle place accordée aux projets de la « Rose Impossible » et de la Maison André Breton à Saint-Cirq-Lapopie ! Nous souhaitons bonne route et de nouvelles découvertes à cette blogtrotteuse de qualité, dont le style plein de gourmandise sait susciter la curiosité et l’envie de voyager !

Répondre
Claironyva 14 juillet 2021 - 17 h 00 min

Merci beaucoup, c’est vraiment gentil !! Je suis toujours admirative devant de beaux projets, et il me tarde de voir les transformations de la maison d’André Breton !

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :