• Home
  • /
  • Europe
  • /
  • Quelques jours à Tenerife en janvier !
Tenerife El Medano

Quelques jours à Tenerife en janvier !

Je vais ici vous parler d’un voyage qui date un peu (janvier 2012) mais qui m’a aussi appris pas mal sur ma façon de m’organiser : un grand week end à Tenerife dans les Iles Canaries !

C’est assez drôle car j’en ai parlé il n’y a pas si longtemps à un ami qui cherche une destination pour partir en amoureux en mars/avril tout en ayant du soleil et des températures agréables. 

Pourquoi j’ai choisi Tenerife ?

Fin 2011, je voulais aller en Egypte, mais ce n’était apparemment pas trop le moment… Un fait divers particulièrement violent a définitivement convaincu l’ami avec lequel je devais partir qu’il valait mieux que nous cherchions une autre destination. A la recherche d’un peu de soleil en plein hiver, les Canaries se sont un peu imposées à nous, il ne restait qu’à choisir l’île ! Un choix pas si évident, Lanzarote me faisait gravement de l’œil (d’ailleurs, c’est toujours un peu le cas !). Mais comment résister à Tenerife et son Teide, le sommet le plus haut d’Espagne ? Les billets d’avion ont enfoncé le clou avec un très bon prix au départ de Barcelone : 65€ aller/retour avec Ryanair.

Ma famille est de Perpignan, alors aller à Barcelone n’est pas un problème (environ 1h30 de route). Malgré cette proximité, je n’avais jamais encore visité Barcelone, alors c’était aussi l’occasion !

Rudy me rejoindrait à Perpignan le 22 janvier, puis nous irions passer l’après-midi à Barcelone avant de nous envoler le 23 janvier pour Tenerife avec un retour prévu le 27 pour moi et le 25 pour lui boulot oblige.

Je ne vais pas tout mélanger, du coup je pense vous raconter notre visite express de Barcelone dans un prochain article !

Vous avez dit organisation ?

Je vous le disais, niveau organisation, en général, je suis du genre à tout réserver un bon moment en avance ! Ce n’est pas le cas de Rudy, aventurier dans l’âme, qui est beaucoup plus dans l’improvisation que moi ! Il m’a dit : « Claire, t’inquiète pas, on va trouver sur place, ne réserve rien, c’est bien de se laisser des surprises ! ». Alors je l’ai tellement pris au mot que je n’avais même pas réservé la voiture alors que c’était le truc à réserver en avance !

Impossible de vous dire combien on a payé, mais à peu près un quart ou un tiers de plus que le prix sur internet vu un mois avant. Nous voulions une petite voiture et nous avons eu « la gamme au dessus » pour le même prix… Entendez un vieux Scenic avec rien dans le moteur !

Arrivée à l’aéroport de Tenerife Sud, première balade et petit suspense !

On en prend plein la vue sans toucher terre !

Nous avons atterri à l’aéroport de Tenerife Sud, par un ciel voilé, mais avec quelques degrés de plus qu’en France ! Je suis déjà conquise avant même de toucher le sol, rien qu’en admirant les cratères de volcans depuis l’avion, c’est époustouflant !

Pour commencer, un tour à Medano, juste à côté de l’aéroport, c’est imposé, comme une évidence. Nous en retiendrons bien entendu sa magnifique plage avec son petit volcan, mais surtout à ce moment là : le restaurant. La faim nous tiraillait pas mal, et nous n’avons pas tourné longtemps avant de jeter notre dévolu sur un charmant petit restaurant, pourvu d’une terrasse à l’étage, avec vue sur l’océan. J’essaie au moment où j’écris ces mots, de le retrouver grâce à google et mes lointains souvenirs, je n’étais pas trop du genre à prendre des notes avant de commencer le blog !

Ce qui était fantastique, ce n’était pas la vue, c’était la PAELLA !! Ouiiii, la meilleure que nous n’avons jamais mangée ! Et sur la photo, il ne s’agit bien entendu pas de la seule part de Rudy ahaha, c’était pour deux… et à première vue, et au premier coup de fourchette, on s’était dit qu’on n’en laisserait pas une miette ! Je vous coupe le suspense dessuite, on a à peine du en manger les deux tiers, c’était vraiment bien rempli et pour un peu on aurait demandé un doggy bag ! Et je pense bien qu’il s’agit du restaurant El Astillero !

Tenerife Vol au dessus des volcans Claironyva

Tenerife Plage El Medano

Tenerife Restaurant Paella El Astillero Medano

C’est déjà la fin de l’après-midi et si je ne vous ai pas encore perdus, vous savez que nous n’avons pas d’hôtel de réservé ! J’avais quand même noté les nom et adresses de pas mal d’hôtels repérés sur le net avec leurs prix.

Notre petite galère : trouver un hôtel !

Nous prenons la route pour Santa Cruz, mais une fois là bas, c’était une vraie galère, les hôtels étaient pleins ou le prix était le triple que sur Internet… Pour se garer, c’est aussi la croix et la bannière, alors nous tentons finalement Puerto de la Cruz et alors que la nuit est complètement tombée, nous trouvons enfin un hôtel tenu par un allemand très sympa. Et nous profiterons de sa connexion pour réserver la nuit suivante.

Impossible de retrouver le nom de l’hôtel, sinon que je me souviens qu’il était proche de rues piétonnes et nous avons passé la soirée dans le bar le Color Café !! Les cocktails y étaient bons et nous étions à peu près les seuls clients, le bon endroit pour célébrer notre arrivée à Tenerife et le fait que nous allions dormir au chaud !!

Néanmoins, nous n’abusons pas trop de ces boissons alcoolisées car le lendemain, une longue journée nous attend !

2ème jour : un programme chargé du début à la fin !

A l’assaut du Teide !

Debout de bonne heure, nous lançons le Scénic sur la route du plus haut sommet d’Espagne, culminant à 3 718m d’altitude, le Teide. Le temps est tout simplement parfait, le ciel est d’un superbe bleu et le paysage à couper le souffle tout le long de la route.

Plus nous approchons du volcan plus le paysage devient lunaire et c’est vraiment dommage que nous n’ayons pas eu plus de temps pour explorer les environs.

Tenerife Teide Claironyva

Tenerife en route pour le Teide Paysage lunaire

Tenerife en route pour le Teide, paysage lunaire - Claironyva

Vous ne verrez pas de photos du funiculaire et pourtant malgré les supplications de mon ami aventurier, oui, nous avons pris le funiculaire !

En haut, il fait 0°, mais le volcan est chaud, et c’est comme si on avait le chauffage aux pieds, du coup, c’est plutôt agréable. On ressent cependant le manque d’air, enfin surtout moi quand j’entreprends de marcher à mon rythme normal : vite ! Trois balades sont possibles une fois en haut : partir à gauche ou à droite pour une durée de 30 à 45 min de marche et aller dans le cratère. Des chemins ont été aménagés, ce qui facilite grandement les choses, évitez quand même les talons aiguilles hein !

Pour aller dans le cratère, il fallait en fait une autorisation qui devait préciser notre heure de passage. Nous ne l’avions pas faite, ce qui n’a pas empêcher Rudy de se faufiler par le côté ni vu ni connu avec un Français rencontré en marchant. J’ai croisé très fort les doigts pour que d’une, il ne se fasse pas mal car il y a beaucoup de roches et de deux que les agents de sécurité ne le topent pas !

Tenerife Teide Claironyva

Tenerife Teide Claironyva

Tenerife Teide Claironyva

Tenerife Teide Claironyva

Il me rejoindra une demie heure plus tard, tout content ! Encore un peu de marche et des vues à couper le souffle et nous descendons, toujours avec le téléphérique !

Pas très loin du volcan, vous ne pouvez pas manquez Las Roques de Garcia ! Nous partons même explorer un peu les environs, mais il aurait fallu au moins y passer la journée entière pour y faire une belle randonnée !

Tenerife La Roques de Garcia Claironyva

Tenerife La Roques de Garcia Claironyva

Autant de route pour… un arbre !

C’est la pensée qui nous a traversé à moultes reprises sur la petite route côtière et sinueuse que nous avons prise pour aller à Icod de los Vinos pour voir le Drago Millénaire, âgé de plus de 2500 ans !

Tenerife Icod de los Vinos Le Drago Millénaire CLaironyva

Par contre, il n’y avait pas grand-chose d’autre à voir dans les parages dans mes souvenirs et nous avons presqu’aussitôt repris la route direction notre hôtel pour poser nos bagages et aller à la mythique plage de sable noir : la Playa la Arena. Le soleil s’est doucement couché derrière l’île de la Gomera et c’était vraiment splendide, comme si l’île s’embrasait.

Nous avons diné dans la petite pension de famille dans laquelle nous logions dans cette partie de l’île afin de nous rendre dès le lendemain matin dans la Vallée de Masca.

Tenerife Playa la Arena Sable noir Claironyva

Tenerife Playa la Arena, coucher de soleil sur la Gomera

Tenerife Playa la Arena, coucher de soleil sur la Gomera Claironyva

Tenerife Playa la Arena, coucher de soleil Claironyva

Programme écourté pour le dernier jour de Rudy à Tenerife !

Un trop rapide passage dans la Vallée de Masca

Il est encore tôt le matin mais nous sommes prêts, avec au programme la découverte de la vallée de Masca ! Les paysages sont superbes mais j’ai toujours peur en voiture dès que nous passons un virage serré. Ma peur n’est pas juste née de l’étroitesse de la route mais également du pare-choc et de la voiture bien entamée que nous avions croisée à un moment donné !

Rudy me répète sans arrêt qua ça passe LARGE, mais je continue de me mettre les mains sur les yeux de temps en temps.

Même si nous arrivons de bonne heure du côté de Masca, il faut nous rendre à l’évidence, nous n’aurons pas le temps de faire une grande balade dans les environs, tout juste celui de découvrir un petit village. Nous nous laissons tenter par un grand chocolat chaud et une belle part de gâteau avant de papoter avec un gars du coin qui nous fait goûter une figue de barbarie !

Avec regret, nous partons pour l’aéroport et après une dernière balade à Medano, Rudy s’envole pour Barcelone !

Tenerife Masca

Tenerife Masca Claironyva

Tenerife Masca Claironyva

 

Allez c’est pas fini ! Go à San Cristobal de la Laguna !

La journée ne s’arrête cependant pas là ! Je me rend au nord de Tenerife, à San Cristobal de la Laguna, proche de Santa Cruz. L’axe routier est très bien de ce côté de l’île et en une heure environ, j’y suis. La ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco et c’est un plaisir de m’y balader, même si me retrouver seule d’un coup m’a mis un petit coup au moral.

La journée se termine calmement à l’hôtel que je m’étais réservée bien en avance pour deux nuits, et qui ne fut pas terrible (surtout niveau insonorisation).

Tenerife San Cristobal de la Laguna Claironyva

Tenerife San Cristobal de la Laguna Claironyva

Dernière journée complète à Tenerife : los Gigantes et les dauphins !

Afin de garer mon paquebot sans encombre près du port de los Gigantes, je me suis levée assez tôt. Pour cette dernière journée complète, j’avais décidé de faire une sortie en bateau pour aller voir les dauphins et admirer la vallée de Masca depuis l’océan !!

Arrivée plus qu’en avance, je m’offre un petit déjeuner dans un café du petit port. C’est l’occasion de regarder les photos prises jusque là, de faire un peu de tri et regretter d’être toute seule pour cette journée qui s’annonce fabuleuse.

Grâce aux photos, j’ai compris que j’étais sortie en mer avec Flipper Uno, la croisière dure 3h avec boissons et repas (sorte de paella…enfin surtout du riz).

En ce mois de janvier et hors vacances scolaires, c’était assez tranquille sur le bateau. J’ai pu voir quelques dauphins jouer autour du bateau.

Mais ce qui est géant, c’est bien sûr los Gigantes et mes photos ne leur font malheureusement pas honneur je trouve ! Le site est vraiment très impressionnant et vous fait vous sentir tout petit.

Tenerife Los Gigantes balade en bateau Claironyva

Tenerife Los Gigantes balade en bateau Claironyva

Tenerife Los Gigantes balade en bateau Claironyva

Tenerife Los Gigantes balade en bateau Claironyva

Tenerife Los Gigantes balade en bateau Claironyva

Pour finir la journée, je m’arrête à los Cristianos qui est un site purement industriel où l’on brasse du touriste, bref la station balnéaire par excellence. J’essaie de faire un peu de shopping et quelques magnets plus tard, le soleil déclinant, je rentre tranquillement à mon hôtel.

Et c’est déjà l’heure de quitter Tenerife

C’est la fin de ce petit séjour à Tenerife, je reprends là où nous avions commencé, à El Medano. J’y ferai une longue balade au soleil, et puis une belle pause dans notre premier et excellent restaurant ! En effet, comment ne pas y retourner !! Cette fois-ci, j’y ai testé une assiette de fritures, et je me suis régalée !

Tenerife ElMedano Claironyva

Tenerife El Medano Claironyva

Tenerife Restaurant El Medano Claironyva

Je pense que j’aurais pu un peu mieux m’organiser, il y a tant à voir à Tenerife ! 4 jours, ça passe trop vite, surtout avec un break aéroport en plein milieu pour ramener Rudy. Une bonne semaine permettrait de faire un petit break plage et deux ou trois belles journées de randonnée ! J’ai également très envie d’aller découvrir l’île de Lanzarote, également dans les Iles Canaries !

Demain, c’est le départ pour le nord du Vietnam, en attendant de découvrir mon voyage en détails, je vous laisse aller zieuter quel est notre programme si ce n’est déjà fait !

 

Point budget

Vols 65€

Hôtels, aux alentours de 50€ la nuit pour 4 nuits : 200€

Téléphérique du Teide Aller-Retour : 27€

Voiture de location environ 80€ pour 4 journées (source : test sur le site d’Europcar), et compter disons 40€ d’essence.

Flipper Uno 3h avec repas et boissons : 32€ (vu dans un commentaire sur leur page Fb car leur site ne donne pas les tarifs, apparemment 15€ à 20€ pour une balade de 2h).

Soit un total d’environ 220€ pour une personne + ajouter les repas et extras pour 4/5 jours.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :