Pyrénées-Orientales : du château d’Opoul aux gorges du Gouleyrous

par Claironyva

Vous avez envie d’une journée découverte, nature, dans les Pyrénées-Orientales ? Je vous propose un petit itinéraire d’une journée ! Vous pourrez choisir le mode découverte et détente ou découverte, petite randonnée et détente ou pourquoi pas journée détente seulement : tout est possible !

Le château d’Opoul : vue sur la mer

Ce château date du 13ème siècle. On le voit depuis assez loin, perché sur sa colline. Il faut dire qu’à l’époque, c’était un véritable château fort… catalan ! Il a été attaqué et pris par les Français en 1639. Ce qui est vraiment dommage, c’est que les Français ont décidé à peine quelques années plus tard de l’abandonner !

Château d'Opoul - Pyrénées Orientales
Vue sur le château d’Opoul

Pour vous rendre au château depuis le village, il suffit de suivre les panneaux. Enfin presque ! Il manquait le dernier panneau, du coup, nous avons continué sur une jolie petite route quelques temps avant de rebrousser chemin. Comme il n’y avait personne, nous en avons profité pour faire quelques arrêts photos.

Finalement, le panneau manquant était au niveau de l’indication d’une carrière (si vous avez Google Maps sur votre téléphone, il vous y mènera). Un parking au pied du château vous permet de grimper tranquillement en une dizaine de minutes.

Vous pouvez aussi faire une randonnée au pied du château d’Opoul ! Par contre, je vous conseille de vous balader à la fraîche, ou à défaut prévoir : casquette, crème solaire et bouteille d’eau !

La vue est vraiment sympa : on voit la mer !! Sans oublier une « fenêtre » dirigée vers le Canigou, que l’on devinait à peine à cause des nuages.

La commune d’Opoul Périllos s’emploie à sauvegarder le château, vous pouvez faire un don pour aider le château. Sur le site, ils détaillent les travaux passés et ceux à venir : il y a du boulot !

Les Gorges du Gouleyrous : eau translucide et ambiance familiale

Les Gorges du Gouleyrous sont du côté de Tautavel, à peine 2km de la ville connue pour sa grotte et ses inscriptions préhistoriques.

Après vous être baladés du côté du château d’Opoul, vous aurez peut-être envie de pique-niquer à l’ombre. Pendant les vacances scolaires d’été, je vous avoue que je pense qu’il sera difficile de vous faire une place si vous n’arrivez pas le matin.

En effet, les gorges du Gouleyrous sont très réputées dans le coin, l’endroit est familial. J’y étais un lundi de juin vers 13h30 et il y avait déjà pas mal de monde.

Le parking est obligatoire et payant : 5 euros peu importe la durée que vous restez aux gorges. Bizarrement, j’ai vu un panneau qui disait que la baignade était interdite sur le chemin qui mène au joli site, mais bien sûr, tout le monde se baigne.

Gorges du Gouleyrous - Pyrénées Orientales

Le chemin débouche sur une large parcelle pour poser les serviettes ou pour les plus organisés : la table de camping, les chaises et les transats ! Vous pouvez traverser la rivière, très peu profonde pour aller vous poser sur l’autre rive. Petit conseil : pataugez avec des chaussures faites pour l’eau !

J’ai progressé sur les rochers glissants pour apprécier les gorges du Gouleyrous au calme. Des adolescents s’amusent à sauter depuis les rochers dans des trous d’eau (voire même depuis un arbre… attention danger !). L’eau est tellement claire, ça donne envie de se tremper un peu !!
Il est possible de continuer le parcours vers la cascade, mais dans l’eau : la balade s’arrête là pour moi.

Pas loin de Tautavel, vous pouvez aller visiter les châteaux de Quéribus et Peyrepertuse et vous baigner dans les gorges du Verdouble !

Vous restez quelques temps dans les Pyrénées Orientales ?
Allez donc faire un tour du côté de Collioure et le sentier du littoral.
En direction des Pyrénées, arrêtez-vous à Castelnou et Eus, et je vous conseille vivement de visiter Villefranche de Conflent et ces alentours !

Vous voulez revenir sur cet article un peu plus tard ? Enregistrez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :