• Home
  • /
  • Asie
  • /
  • Penang en 5 jours : street art, temple et plus encore !
Street Art Ernest Zacharevic

Penang en 5 jours : street art, temple et plus encore !

Nous voici sur l’île de Penang où nous allons passer 5 jours, et croyez-moi, nous n’avons pas vu le temps passer. Bien sûr, vous pourriez vous contenter de 3 jours, mais nous avons pris le parti de profiter de notre séjour sans courir !

On y va ?

Retrouvez le budget de ces 4 jours à Penang à la fin de cet article !

Penang, jour 1 : installation et premières visites !

Aéroport de Penang

Pour le vol depuis Kuala Lumpur, nous avons choisi la compagnie Air Asia qui propose plusieurs vols par jour pour pas cher (57€ Kuala Lumpur – Penang – Singapour pour 2). Il faut penser à ajouter des bagages en soute. Sur un des trajets, nous avons pris un pack bagages + repas + je ne sais plus trop quoi, peut-être une assurance et nous avons beaucoup aimé le repas !

A l’aéroport de Penang, tout est très simple niveau formalités. J’avais déjà acheté une carte SIM pour mon téléphone à Kuala Lumpur, donc je disposais d’Internet, sinon il y a le wifi.

L’application Grab est super pratique pour se déplacer et nous en avons fait usage pour nous rendre à notre Airbnb pour 17RM (4€ environ).

Notre Airbnb : un joli appartement un peu excentré

Le contact avec notre hôte était parfait. Elle nous a permis d’entrer avant l’heure prévue du check in. Niveau sécurité, on ne pouvait que difficilement faire mieux : un badge pour entrer dans l’immeuble, une grille d’entrée sur le pallier et un code unique pour la durée de notre séjour pour déverrouiller la porte.

Au pied de l’immeuble, nous mangeons dans le restaurant coréen, qui est plutôt bon.

Première visite : un peu d’histoire à George Town

Pour rejoindre le centre ville, cela nous coûte 9RM en Grab soit un peu moins de 2 euros la course. Nous nous faisons déposer à ce que nous croyons être l’office du tourisme, comme nous voyons quelques cartes, nous en récupérons une… En fait, l’office du tourisme était de l’autre côté de la rue un peu plus loin, nous l’avons compris vers la fin du séjour à Penang.

Le Fort Cornwallis

Direction le fort Cornwallis pour une visite historique ! L’entrée coûte 20RM, avec une visite guidée incluse. Notre groupe est constitué de 4 personnes, nous deux et un couple d’Australien. La guide parle un anglais très rapide, c’est parfois difficile à suivre, mais elle est vraiment intéressante.

Bref nous sommes dans le fort le plus grand de Malaisie, fondé à la fin du 18ème siècle par le Capitaine Francis Light de la British East India Company. Il avait vu en Penang un bon emplacement pour une base commerciale et a fortement contribué à son développement.

La guide est très sympa et nous donne même quelques indications à tous les 4 pour visiter Georgetown.

Balade dans le centre ville : premières œuvres de street art !

C’est parti pour une bonne heure de balade ! Depuis 2008, George Town fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. La ville attira alors beaucoup plus de regards à travers le monde et décida de mettre en avant son histoire, notamment grâce au street art.

En 2009, un concours fut organisé et le projet « Voice of the people » gagna. Quatre artistes sculpteurs se sont associés pour créer sous forme de cartoon des sculptures en fer forgé racontant avec humour des anecdotes sur la vie à Penang. Au nombre de 52, elles sont disséminées dans tout le centre ville !

Quelques pièces sont très populaires, la guide à Cornwallis nous a notamment parlé de celle du mari infidèle situé sur Love Lane. La légende urbaine raconte qu’il y a longtemps, les riches hommes de la ville logeaient leur(s) maîtresse(s) dans cette rue.

J’aime beaucoup celle qui explique qu’au début du 20ème siècle, les Japonais sont venus s’installer à Penang et ont ouvert des boutiques d’appareils photos. On les suspectait alors d’espionnage.

Plus populaire, saviez-vous que Jimmy Choo avait fait ses débuts de créateur de chaussures à Penang ?

Nous découvrons aussi de jolies fresques comme celle de l’Indian Boatman de Julia Volchkova ou encore The Awaiting Trishaw Pedaler, la plus grande oeuvre d’Ernest Zacharevic qui ne peint pas que des enfants !!

Petit break à la China House

La China House, c’est la maison la plus longue de Penang ! A l’intérieur, il y a un café restaurant (même plusieurs), la décoration est sympa tout comme l’ambiance, le prix par contre l’est un peu moins. Mais bon, il faut se faire plaisir et rien ne vaut un bon cocktail fruité.

Fin de journée à Chew Jetty

Finalement, nous avons bien marché ! Le soleil commence à faiblir mais il n’est pas si tard que ça. Pour changer un peu de décor, nous filons voir les Jettys. Ce sont des sortes de villages de pêcheurs sur pilotis. Le soir, ils sont animés, et même si c’est encore trop tôt, les effluves des petits restaurants nous ouvrent l’appétit.

Nous rentrons d’un coup de Grab et effectuons quelques courses pour le petit déjeuner au pied de l’immeuble. Et honte à nous, il faut le dire, nous avons mangé chez le KFC à quelques pas.

Penang, jour 2 : combo gagnant, temple + street art + good food

Kek lok Si, le plus grand temple bouddhiste d’Asie du Sud Est

Nous continuons sur notre lancée, avec un trajet en Grab, toujours pratique et pas très cher, ici 12RM soit moins de 3 euros. Comme Il s’agit d’un des sites les plus importants de l’île, nous y allons de bonne heure : 9h à notre arrivée.

C’est vraiment grand, dites-vous que de tout en bas au dernier niveau, il y a deux funiculaires. Le Grab nous dépose au 1er niveau, nous épargnant ainsi de prendre le 1er funiculaire.

La visite a duré deux bonnes heures en prenant notre temps et sans quasiment personne. A peine arrivées, on ne peut qu’être impressionnées, c’est juste splendide !!

Nous commençons par vouloir monter les marches vers la pagode, mais c’est en fait un cul de sac ! Pour y accéder, il faut se balader un peu, puis payer 2RM par personne.

Après avoir découvert le 1er niveau, nous prenons un ticket aller/retour en funiculaire pour aller au dernier niveau voir l’immense statue de bronze de Guanyin, inaugurée en 2002. J’apprends en faisant quelques recherches que la taille de la statue a été limitée pour que son ombre ne tombe pas sur la mosquée d’Etat de Penang.

Le jardin à côté est très agréable, avec des bancs sculptés en forme d’animaux et un petit kiosque sur l’eau.

Vous pourrez aussi faire du shopping, j’ai acheté un pack de magnets pour 20RM (moins de 1€ le magnet) et j’ai découvert plus tard en ville, le même pack pour 10RM ahahaha !

Retour à George Town : street art et repas

La balade commence en descendant Chulia Street direction Armenia Street pour continuer notre repérage des oeuvres en fer forgé.

Nous tombons aussi sur des graffs non mentionnés sur la carte, je m’installe donc à côté de Marilyn pour textoter.

Et puis j’admire une gamine sur sa tortue volante sur le mur de Chulia Mansion Hotel. L’enfant fait dessuite penser à Ernest Zacharevic et en effet, il s’agit d’une oeuvre en collaboration avec l’argentin Martin Ron.

Nous zieutons les boutiques et ne loupons pas un seul mur peint avant de finalement manger à My Voice Café. Super repas avec la découverte du « burger chinois », comment vous dire que c’était un délice à base de canard dans une sorte de pain pita… Avec ceci, des gyozas et takoyaki, c’était bon ! Il est aussi possible de manger d’énormes bols, enfin plutôt saladiers de nouilles en sauces (pour 1 ou plusieurs personnes).

Retour sur notre base à Penang pour une aprem détente et marché le soir !

Hop, un peu de marche pour digérer et un trajet en Grab plus tard, nous sommes de retour à notre appartement. La piscine est ouverte et il n’y a que deux/trois personnes, c’est tranquille !!

Ça fait vraiment du bien de prendre le temps de ne rien faire. Je ne sais pas vous mais j’ai tendance à vouloir tout voir, et je me tue en kilomètres à pieds !! Vu la chaleur qu’il faisait, il était bon de visiter le matin et se rafraîchir l’après-midi.

Marché local de Jetulong : street food !!

Alors nous avons eu de la chance, car le vendredi soir uniquement, il y a un marché de nuit à 100m de notre immeuble. Le plus dur, c’est de traverser la 3 voies devant l’immeuble et la deux voies juste avant le marché : ça circule bien. Une fois que c’est fait, il n’y a plus qu’à profiter. Vos hôtes ou hôteliers devraient pouvoir vous renseigner sur tous les marchés nocturnes de Penang !

Après un premier tour de repérage, nous avons fait notre choix : 4 brochettes de porc marinées (10RM), un assortiment de Dim Sum (12RM) et 11 mini pancakes à la banane pour certaines et sucre de coco pour d’autres (9RM), pour rappel, 1 euro équivaut à disons 4.5RM.

Notre seul regret : que le marché soit seulement un jour dans la semaine !!

Penang, jour 3 : Airbnb Expérience et toujours street art !

Excursion Airbnb avec Roslant sur Monkey Beach

Pour la première fois de ma vie, j’ai réservé une expérience Airbnb. Notre guide Roslant est un jeune retraité passionné de randonnée et pilote de drone à ses heures perdues. Pour 20 euros chacune, nous avons passé une grosse matinée avec lui.

Il est venu nous chercher à notre appartement, et nous avons rejoint un petit port. En effet, pour rejoindre cette plage, le bateau est bien pratique. Attention seulement, si la mer est trop agitée, les sorties sont annulées. Il fait gris, mais pas de pluie et une température par trop élevée, on y va !

Roslant est vraiment sympa et son anglais est excellent ! Nous effectuons une petite randonnée à travers la forêt sur un chemin plus ou moins goudronné (plaques de béton pour faire des marches). A l’arrivée : le phare ! Nous grimpons à l’intérieur pour aller admirer la vue (un peu bouchée par la grisaille) et Roslant sort son drone pour immortaliser cet instant. Il m’a par la suite envoyé un lien pour récupérer les vidéos !

Un plat local à tester : le Nasi Kandar

Sur le retour de l’excursion, nous papotons un peu nourriture. Le plus compliqué pour nous, c’est toujours de savoir si c’est spicy or not spicy. Roslant nous indique que le Nasi Kandar, plat populaire de Penang, n’est pas très épicé. Il nous dépose à un restaurant où les gens font la queue pour en manger.

Nous étions les seules touristes, qui plus est en short débardeur, alors que la clientèle semblait entièrement musulmane. Néanmoins, personne ne nous a dévisagées bizarrement ou émis de remarques. Au contraire, un monsieur nous a demandé d’où on venait et était ravi de raconter qu’il était venu en France. Il nous a aidées à passer commande, sympa !

Au final, c’était un peu spicy pour moi, trop spicy pour ma mère, la pauvre !!

Fin de journée street art !

On commence à se sentir comme à la maison. Repos l’après-midi, lessive et puis retour à George Town pour toujours plus d’anecdotes grâce aux œuvres en fer forgé.

On ne change pas une équipe qui gagne ! Alors, nous retournons boire un jus de fruits frais à la China House et puis repas au My Voice Café, parce que quand même le burger chinois, il envoie !!

Penang jour 3 : Penang Hill et Kek Lok Si by night !

Penang Hill : la colline des loisirs

Comme nous sommes un dimanche, nous décidons d’aller de bonne heure à Penang Hill, car c’est l’endroit qui rassemble les familles les week ends. Pour s’y rendre, vous avez le choix : à pieds si vous avez la forme ou en funiculaire si vous n’avez pas envie de dégouliner tout de suite. Nous avons choisi la deuxième option pour 30RM par personne Aller-Retour.

C’est l’endroit où vous pourrez vous amuser et profiter de la vue si la brume décide de se lever. Pas de chance pour nous, la brume était pas mal présente…

Nous n’avions pas vraiment prévu de dépenser, du coup, ce fut balade à l’ombre, papotage… tranquilles ! Pour déjeuner, le food court est très bien et pas cher : Nasi Goreng au poulet (pas le même qu’à Bali malheureusement) pour 6RM par personne !! A ce prix là , on n’allait pas se refuser un bon dessert à l’étage juste en dessous. La coupe glacée avec des fruits nous a coûtée à chacune 12RM, mais c’était un poil trop au final.

Avis mitigé concernant Penang Hill : en gros prévoyez le budget pour faire des attractions, sinon le prix du trajet + funiculaire fait un peu cher pour la vue.

Après-midi détente

Vous commencez à vous dire qu’effectivement vous pourriez rester moins de 5 jours à Penang quand vous voyez nos grandes pauses piscine ! Nous aurions pu par exemple ne rester que 3 jours à Penang et partir 2 jours à Langkawi.

Certains chauffeurs de Grab nous ont dit qu’on aurait même pu y aller sur une journée, mais en fait vu le nombre d’heures de bateau et les éventuels retards, ça fait vraiment trop juste !!

Voilà, tout dépend de votre rythme et vos goûts !

Soirée illuminations au temple Kek Lok Si

Si vous êtes à Penang dans les 15 jours autour du nouvel an chinois, vous pourrez profiter de ces illuminations. Et je peux vous dire que j’ai été très surprise ! Nous étions déjà venues de jour, mais nous n’avions pas vraiment bien estimé l’ampleur des installations et de ce que ça allait donner une fois la nuit tombée.

Nous sommes revenues en fin d’après-midi, peut-être une heure avant le coucher du soleil soit vers 18h30.

L’accès à la statue géante de Guanyin était fermé le matin de notre première visite. J’ai donc enfin pu m’approcher des immenses colonnes sculptées et des centaines de statues de 2m, répliques de la grande.

Enfin la nuit est arrivée, et tout s’est allumé comme un sapin de Noël !!

Point transport pour le retour, ce que vous devez savoir !

Les alentours du temple Kek Lok Si deviennent saturés le soir entre le marché et les illuminations qui attirent les foules. Arrivez tôt, comme nous avant le coucher du soleil et puis éloignez-vous à pieds pour appeler votre Grab. Les tarifs augmentent aussi avec l’augmentation de la demande de transports dans le coin.

Comme nous avons eu la chance d’être prévenues l’aprem à la piscine, nous avançons tranquillement jusqu’au restaurant le Farm House Café, super mignon ! Et ça tombe bien, c’est l’heure de manger !! C’est très bon et pas très cher, nous avons pris des plats simples comme du poulet au curry avec du riz pour moi et une boisson.

Penang, jour 5 : dernière balade dans George Town

Matinée repos !

Et oui, on est comme ça nous parfois ! Encore un dodo et nous allons nous envoler pour Singapour, dernière étape de ce voyage. C’est donc l’heure de plier bagages, et faire les comptes car nous allons changer de monnaie !

Retour à George Town : street art et visite !

C’est parti pour une recherche de restaurant. La tentation est grande de retourner manger un burger chinois, mais nous optons pour un vietnamien dont j’ai oublié le nom (35RM pour 2 plats + boissons)!

Pour clore notre balade street art, nous trouvons l’oeuvre célèbre d’Ernest Zacharevic : les enfants sur la balançoire ! Il fait chaud et il est environ 13h. Pas un chat à l’horizon, nous pouvons prendre des photos en mode pas pressées ! Juste après, nous avons été voir les jeunes basketteurs un peu effacés.

La maison de Baba et Nyonya de Penang

Dans cette maison, il est possible de prendre des photos. La maison est immense et comprend une partie musée. La visite guidée est très intéressante, je vous la conseille. Il y en a quasiment toutes les heures.

De la pratique de la broderie de perles toutes petites qui ont rendues certaines femmes aveugles, aux vêtements de cérémonie et bijoux inestimables, vous saurez tout ou presque de cette prestigieuse famille !

Niveau ressenti, je peux vous dire que nous avons bien aimé la visite, mais que néanmoins nous avons trouvé plus de charme et moins l’effet musée à la maison de Baba et Nyonya de Malacca.

Fin du séjour à Penang

Dernier bain à la piscine et parce qu’on a un peu la flemme, nous remangeons au resto coréen en bas de l’immeuble. Le repas est plus cher mais en même temps, nous sommes « à domicile ».

Petit bilan : j’ai beaucoup aimé Penang, qui a beaucoup à offrir et pas seulement niveau street art ! Nous partons le lendemain de bonne heure à Singapour !

Quel est le budget des 5 jours sur l’île de Penang ?

Où dormir ?:

Appart Airbnb MooMoo Modern Cozy Suite :  5 nuits pour 228.20€.

Courses au 7/11 : 20RM pour le petit déjeuner + eau

Où manger ou boire un verre ?

Coréen en bas de l’immeuble : 30RM par personne pour un plat + une boisson (nous y avons mangé deux fois)

China House : 32.4RM les 2 jus de fruits (taxes incluses) x 2 visites

KFC proche du Airbnb : 27.4RM

My Voice Café : 45.75RM (giozas, burger chinois coupé en 2, takoyakis et deux boissons). 2ème visite, deux burgers chinois et deux boissons pour 37.2RM

Penang Hill : Nasi Goreng au poulet 6RM par personne et dessert fruits+glace 12RM par personne

Farm House café : 35RM pour deux (plat + boisson)

Visites  :

Le Fort de Cornwallis : 20RM par personne

Kek Lok Si : funiculaire AR 6RM et accès à la pagode 2RM par personne

Airbnb Expérience demi journée au phare de Monkey Beach : 21.88€ par personne

Penang Hill : 30RM le funiculaire par personne

La maison de Baba et Nyonya : 20RM par personne

Transports et transferts aéroport:

Grab : 17RM Aéroport – Airbnb

Jour 1 9RM Airbnb à George Town, 10RM le retour

Jour 2 Kek Lok Si 12RM – 12RM pour George Town – 9 RM pour le Airbnb

Jour 3 Restaurant au Airbnb 4RM, 9 pour George Town et 10 pour le Airbnb

Jour 4 : 10RM pour le bas de la station de Penang Hill – 10RM Airbnb – 12RM Kek Lok Si et 15RM Airbnb

Jour 5 : 8RM George Town – 8RM Airbnb

Jour 6 : 15RM pour l’aéroport

Au total ces 5 jours à Penang ont environ coûté 217€ par personne soit un peu plus de 43€ par jour (hébergement + transports + visites + nourriture).

D’autres envie en Asie ? Rendez-vous du côté du Vietnam ou de Bali !!

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :