• Home
  • /
  • Asie
  • /
  • Kuala Lumpur & Malacca : 5 jours en février
claironyva malaisie kuala lumpur tours petronas

Kuala Lumpur & Malacca : 5 jours en février

Kuala Lumpur est une ville en plein essor, pour le meilleur et peut-être pour le pire. Il n’empêche que nous avons passé un très bon moment dans la capitale de la Malaisie. Et cette visite fut ponctuée d’un tour à Malacca / Melaka, une ancienne cité coloniale !

claironyva malaisie kuala lumpur infinty pool

1er soir à Kuala Lumpur !

Transferts aéroport

Le choix de la facilité c’est imposé à nous comme une évidence ! Il faut dire que l’aéroport n’est pas tout près de la ville et que nous arrivions vers 22h. Entre la fatigue et les valises, nous n’avions pas trop envie de prendre le train, d’en changer puis prendre le métro…
Notre hôte Airbnb arrange les transferts avec un chauffeur privé pour 220RM aller/retour en tout pour la voiture (donc 2 dans notre cas) soit environ 45€. Il faut quand même savoir que le trajet a duré plus d’une heure en mode autoroute (et sans bouchon) !

Nous avons en fait pris une 3ème solution avec notre hôte inclus le transfert aéroport et la journée à Malacca (2h de route de Kuala Lumpur) pour 750RM. Mais j’y reviendrai plus tard.

The Face Suites : notre logement à Kuala Lumpur

Sur Airbnb, vous ne pourrez pas louper les offres pour l’immeuble Platinum et sa maintenant célèbre piscine à débordement avec vue sur les tours Petronas.

L’emplacement est plutôt chouette. Nous avions une chambre dans un appartement qui en comporte 2, donc nous avons du faire de la colocation. J’ai légèrement manqué de présence d’esprit en prenant celle avec la salle de bain à l’extérieur au lieu de la suite, bien plus sympa. Tout est propre, sauf quand des familles débarquent, se croient tout permis et laissent un super bordel après avoir refait leurs valises toute la nuit dans le salon. En fait, le mieux, c’est d’être 4 et de louer l’appart en entier.

Du coup, en cherchant un peu, j’ai vu que sur booking, il y avait plusieurs offres pour cet immeuble et pour le coup, pas de coloc et possibilité d’annulation pour certains ! Ou même dans un autre immeuble : Expressionz Suites qui a possibilité d’annulation et d’un petit déjeuner à 5€ avec aussi une piscine à débordement vue sur les tours !

infinity pool - the face suites - platinum building

Sinon pour finir avec notre expérience : un détail non négligeable à plus de 23h, la récupération des clés ! Contrairement aux infos données sur Airbnb, les clés ne sont pas dans une boite aux lettres. Quelqu’un doit vous les donner, les personnes du Lobby sont très sympas, le wifi ne fonctionnait pas sur mon téléphone et ils ont appelé notre contact (wifi impeccable dans l’appartement).

Kuala Lumpur, jour 2 : du moderne à l’ancien

Les tours Petronas

Très facile à rejoindre, en une quinzaine de minutes à pieds, c’est le symbole de Kuala Lumpur et les plus hautes tours jumelles du monde ! Nous ne sommes pas montées à l’observatoire car la vue depuis notre immeuble est déjà canon ! Sinon vous pouvez réserver vos tickets pour l’observatoire en avance sur Internet ou directement au pied des Tours pour 80RM par adulte (environ 18€).

Le centre commercial

De (trop) bonne heure le matin, nous avons arpenté les galeries, avec entre autres un objectif non négligeable : changer nos euros en RM. Nous avons obtenu le taux suivant : 1€=4.53RM.

Le parc

Notre première occasion de faire quelques photos souvenirs de nous à Kuala Lumpur ! Le parc est agréable, avec son lac et sa pataugeoire. Nous y reviendrons le soir pour le spectacle son et lumières des fontaines.

Le quartier KLCC

Après le Centre de Convention de Kuala Lumpur (centre commercial KLCC), nous avons pris le chemin d’une vieille maison sur pilotis. Malheureusement, elle est fermée le dimanche et nous étions… dimanche.

Le Pavilion KL est encore un centre commercial, mais avec le nouvel an chinois, ils ont mis le paquet sur les décorations !

J’en profite pour m’acheter une carte sim chez Celcom pour 40RM, histoire d’avoir internet partout où je vais ! Internet est vraiment pratique pour appeler un Grab (Uber d’Asie).

Nous prenons notre repas dans le centre commercial, chez Jumbo King. C’est pas mal mais pas extra, ma mère a été déçue de son plat qui baignait moins dans la sauce sur la photo que dans la réalité. Pour moi nouilles porc curry, enfin plutôt soupe, bien copieux. En tout, avec deux bouteilles d’eau, un jus de fruits chacune, nous avons payé 62RM.

Le poumont vert de Kuala Lumpur : l’Eco Forest

L’air de rien nous sommes un peu fatiguées, d’autant plus en étant sur la digestion. Nous testons alors l’appli Grab pour 5RM (à peine plus d’un euro). A ce prix là, ça ne se refuse pas !

Nous cherchons la fraîcheur tout en prenant de la hauteur dans la canopée. C’est gratuit, il n’y a pas grand monde, et ça change un peu !

Le trajet nous emmène au pied de l’immense tour Menara : la tour KL. Elle culmine à 421m du haut de l’antenne et vous pouvez monter à 276m pour admirer la vue (seul bémol la pollution). Il y a aussi le musée Upside Down qui a l’air sympa si vous voulez passer un moment fun et au frais je suppose !

Balade dans un Kuala Lumpur moins touristique : entre Chow Kit et Kampung Baru.

Et hop, un trajet en Grab (7RM) et nous voici devant le bazar Baru Chow Bukit. Nous rejoignons la rue Raja Alang dans laquelle en 200m nous découvrirons un temple Sikh et une mosquée.

Je n’étais jamais entrée ni dans l’un ni dans l’autre. Les habitants sont accueillants, dans le temple sikh, on utilise nos foulards pour voiler nos cheveux et nous déposons nos chaussures dans une sorte de vestiaire. Nous découvrons l’immense salle de prière, très calme à cette heure-ci.

La mosquée de Kampung Baru est très jolie. Nous observons de l’extérieur et un monsieur vient vers nous pour nous inviter à entrer. Il nous fournit une sorte de long peignoir violet à enfiler et nous indique les endroits où nous pouvons aller.

Dans un cul de sac, nous découvrons une jolie vue sur les Tours Petronas.

Kuala Lumpur vue sur les tours Petronas
Jolie vue sur les tours Petronas

Nous découvrons ensuite quelques habitations typiques du Kuala Lumpur « d’avant ». Des maisons en bois, sur pilotis, dans une rue animée et bordée de nouvelles constructions de buildings. Difficile de dire si dans 5 ans elles seront toujours là !

Pause infinity pool demandée !

Pour une première journée, nous n’avons pas chômé et il fait super chaud ! Alors nous avons bien mérité un bain dans la fameuse piscine à débordement de l’immeuble.

La vue est vraiment sympa, vous comprendrez pourquoi nous n’étions pas intéressées par les observatoires des tours Petronas ou de la tour KL.

Niveau ambiance : il y a du monde ! Il faut un peu choisir ses horaires. Niveau propreté, ça passe, mais mieux vaut ne pas boire la tasse !!

Le soir, nous allons prendre l’habitude d’aller au centre commercial des tours Petronas (KLCC Mall). L’espace restauration permet d’en avoir pour tous les goûts. Et nous en profitons pour faire des achats pour le petit déjeuner.

Malaisie, jour 3 : la visite de Melaka

Un peu d’histoire : Melaka / Malacca, ancienne capitale et gros port de commerce

Fondée vers 1400, Malacca était une cité florissante à peine un siècle plus tard, sous le régime du Sultanat. Puis les Portugais sont arrivés et sont restés 130 ans environ. De là ce sont les Hollandais qui ont pris le contrôle de la ville, et puis les britanniques ont décrété que c’était leur tour !

Melaka s’est donc enrichie de toutes ces cultures, sans compter les voisins chinois, javanais etc. La ville n’est redevenue Malaise qu’en 1957 !!

Vestiges portugais, musée du palais du sultanat et centre hollandais

Départ 7h30 avec Wan notre chauffeur et il nous faut 2h pour rallier Malacca. Pour commencer, nous entrons dans l’office du tourisme pour toper un plan.

Tant qu’il ne fait pas trop chaud, nous grimpons voir une très vieille église en ruine au sommet d’une petite colline. C’est l’Eglise Saint-Paul, portugaise puis hollandaise, elle fut désacralisée et utilisée comme réserve d’armes et explosifs.

En redescendant de l’autre côté, on ne peut pas manquer A Famosa ! C’est la plus vieille petite forteresse européenne d’Asie du Sud Est.

De là, juste à gauche, le musée du palais du sultanat attire notre oeil. Il faut dire que c’est une magnifique reconstitution tout en bois sombre sans un seul clou ! L’entrée ne coûte que 5RM par personne. L’intérieur reproduit des scènes historiques liées au Sultanat. On y trouve aussi des expositions, d’armes, costumes…

Attention : pétage de plombs malais !

En longeant la rivière pour revenir vers le quartier de l’hôtel de ville, nous croisons la route de nombreux Tuk-Tuk. Mais ces derniers sont vraiment spéciaux, hyper kitch en mode Pikachu et musique à fond les ballons !!

Tuk-Tuk

Le quartier hollandais : « rouge »

Tout simplement immanquable, ! La place relie tous les quartiers de la ville. C’est de là que partent les Tuk-Tuk complètement givrés pour vous emmener jusqu’à A Famosa. On y voit une église hollandaise et le Stadthuys, ancien hôtel de ville qui abrite un musée que nous n’avons pas visité.

Après nous être perdues, nous avons grand faim, alors direction Chinatown !

Chinatown : coup de coeur pour la maison de Baba et Nyonya

Première mission : manger ! Nous prenons une rue perpendiculaire à Jonker Street pour atterrir dans le restaurant Famosa. Il ne paye pas de mine mais nous y avons très bien mangé : 2 riz + 10 brochettes de poulet satay + Kung Pao Chicken + deux cocas ! Le tout pour 42.4RM soit moins de 9€.

La maison de Baba et Nyonya

Baba et Nyonya sont les noms donnés aux couples qui ont bien réussi : en gros le patron et la patronne. Vous le verrez dans l’article sur Penang, nous y avons également visité une maison de Baba et Nyonya.

L’entrée de la maison est de 15RM et nous ne pouvons photographier que l’entrée.

Ça a été ma maison préférée. On nous a distribué un guide en français plastifié pour comprendre l’histoire et la fonction de chacune des pièces de la maison. Foncez !

De là, nous nous baladons dans Chinatown, découvrons des temples, jusqu’à rejoindre la Malacca River.

Chouette balade le long de Malacca River : street art à volonté

Si vous aimez le street art, vous trouverez votre bonheur le long de la rivière ! Pour mieux observer la rive où les oeuvres étaient en plus grand nombre, nous avons marché sous un vrai soleil de plomb. J’ai mitraillé toutes les façades !

A l’arrivée, nous nous sommes octroyées une petite récompense : un cocktail fruité sans alcool au Hard Rock Café. Ca nous a coûté plus cher que notre repas du midi, mais qu’est ce que c’était bon !!

Cocktail Hard Rock Café

Fin de journée : Bukit Cina à la mosquée sur l’eau

La fatigue nous gagne et puis nous nous rappelons que nous avons notre chauffeur ! Wan nous emmène tout d’abord à Bukit Cina : le plus vieux cimetière chinois d’Asie du Sud Est. Nous ne nous aventurons pas très loin, des tombes sont éparpillées sur toute la colline.

Dernier arrêt avant de rentrer à Kuala Lumpur : la mosquée au bord de l’eau. Elle est vraiment très belle. Il est possible d’entrer à l’intérieur, mais nous étions KO et il était temps de retourner à Kuala Lumpur.

Mosquée Melaka

Kuala Lumpur, jour 4 : Batu Caves, Thean Hou, attention coups de coeur !

Batu Caves : lieu de pèlerinage

Petit conseil : rendez-vous de bonne heure aux grottes de Batu, pour éviter la foule et la chaleur.

Pour y aller, nous avons pris un Grab : 20RM la course. Prévoyez aussi d’avoir les genoux couverts que vous soyez un homme ou une femme !
Le site est payant si vous souhaitez entrer dans les temples, nous pensions devoir payer quelque chose pour entrer dans la grotte mais pas du tout, c’est gratuit.

Nous sommes arrivées à 9h, impeccable car pas trop de monde. Je peux photographier le site tranquillement. C’est assez impressionnant car on pourrait croire que l’immense statue dorée est ancienne. Elle ne date en fait que de 2006 !

L’intérieur de la grotte est vraiment empreint d’une atmosphère mystique. Plusieurs petits temples se trouvent à l’intérieur. J’ai beaucoup aimé celui tout au fond, à ciel ouvert.

Autre petit conseil mais pas des moindres : ne prenez pas de nourriture, les singes présents sont de vrais chapardeurs !

Le temple Thean Hou : un incontournable à Kuala Lumpur

Pour 25RM, un Grab nous emmène des grottes de Batu au Nord de Kuala Lumpur au temple Thean Hou, dans le Sud. Il est gratuit ! Entre les couleurs du temple, les lanternes et le bleu du ciel, on ne sait plus où donner de la tête !

Pour le nouvel an chinois, plusieurs expositions ont lieu tout autour du temple. Au sous-sol, vous trouverez un restaurant style food court si vous avez un petit creux.

Merdeka Square et ses alentours

KL City Gallery

Encore une fois, nous prenons un Grab pour 9RM ! La place était en travaux, mais juste à côté se trouve la KL City Gallery, un bon point de départ.

A l’intérieur, vous pourrez voir plusieurs expos et des décors d’endroits célèbres de la ville pour vous amuser à faire des photos. Nous nous sommes complètement laissées porter. Alors que nous voulions partir, on nous dit de passer par une salle dans laquelle se trouve une maquette géante de la ville. C’est une bonne façon d’en savoir plus sur Kuala Lumpur, la démographie, les projets de constructions… La maquette s’anime par un jeu de lumières, c’est sympa !

Balade jusqu’à Chinatown

Après avoir admiré l’édifice du Sultan Abdul Samad. Il abrite les Ministères de l’Information, des Communications et de la Culture de la Malaisie. C’est un vrai bijou architectural. Et l’émerveillement ne s’arrête pas là.

En traversant un petit pont, nous pouvons profiter de la vue sur la mosquée Jamek. Nous y sommes d’ailleurs retournées le lendemain pour la visiter.

Juste après le pont en direction du marché couvert, nous décidons de manger dans un restaurant façon cantine : Annexe. C’est bon et pas cher du tout !!

Le marché couvert et Chinatown

C’est l’endroit parfait pour vous dégoter des souvenirs par trop chers. J’ai acheté un sac en toile, c’est un cadeau utile ! C’est plutôt grand et les prix sont en général affichés. Le marché couvert dispose également d’un food court, où nous avons bien mangé le lendemain.

Le temple Sri Maha Mariamman

Moins impressionnant et coloré que ce à quoi l’on s’attendait, ça arrive ! Nous payons les 20 centimes que l’on nous demande pour le gardiennage de chaussures. Veillez à avoir un vêtement qui vous couvre les genoux.

Et pour finir : un peu de street art

Dans une toute petite rue pas loin du marché couvert de chinatown, je suis tombée sur un peu de street art. J’avais vu plein de belles œuvres en cherchant sur le net mais pas toujours bien localisées. Chinatown permet de voir quelques chouettes fresques.

Il n’est pas si tard que ça, un coup de Grab et nous voici de retour à notre petit chez nous. Un petit bain rafraîchissant s’impose pour profiter un peu de la vue avant d’aller manger au food court du KLCC.

Kuala Lumpur, jour 5 : Street art, little India et repos

Street art à Bukit Bintang

Dernier jour à Kuala Lumpur, le temps passe à une vitesse folle ! Je suis restée sur mon envie de voir plus de street art et du coup, j’emmène ma mère dans le quartier de Bukit Bintang. Il est très connu pour sa street food. Le soir de nombreux stands s’installent et l’animation est au rendez-vous.

Bref, c’est assez tôt le matin, et nous découvrons quelques rues complètement dédiées au street art ! Ca vaut le coup, un vrai plaisir pour les yeux.

Little India : attention à vous !

Comme d’habitude, nous prenons un Grab, cette fois-ci pour découvrir le quartier indien. Nous suivons sagement l’itinéraire de balade du Lonely Planet.

Tout commence par la fontaine, la rue commerçante est encore en grande partie endormie. Nous repérons une toute petite rue spécialisée dans la fabrication d’offrandes pour les cérémonies religieuses. Ces offrandes sont à base de fleurs et demandent beaucoup de travail !

Un peu plus loin, dans une rue déserte, alors que je tente de prendre une photo, une femme nous aborde. Elle est vraiment bienveillante et nous prévient qu’il vaudrait mieux que je ne porte pas mon appareil sur l’épaule, que le quartier n’est pas sûr pour des touristes, d’autant plus deux femmes.
Nous revenons alors vers la rue principale.

Fin de journée et de séjour à Kuala Lumpur

Une fois la balade terminée, nous retournons vers Chinatown et puis après avoir déjeuné et marché un peu, nous avons vraiment chaud. Alors nous décidons de nous refaire plaisir avec un cocktail au Hard Rock Café ! En plus il n’est qu’à 5 minutes à pieds de notre logement.

Ce qui est bien dans ce voyage, c’est que nous avons pris le parti de prendre notre temps. Du coup, nous décidons même de faire une bonne sieste et réévaluer notre budget ! Et puis comme d’habitude, direction le KLCC pour manger, mais aussi pour changer le surplus de ringgits en dollars singapourien.

Il nous reste encore un dernier dodo avant de filer à Penang ! Singapour sera notre dernière étape !

Bilan Budget des 5 jours à Kuala Lumpur + Melaka

Hôtels :

Platinum Building : The Face Suite sur Airbnb  en colocation 5 nuits pour 183.94€.

Restaurants :

Kuala Lumpur :

Jumbo King dans le Pavilion KL : 62RM pour deux

Food Court du KLCC tous les soirs : environ 44RM pour deux (un plat + boisson)

Restaurant Annexe (proche marché couvert de Chinatown) : 43RM pour 2 plats et 4 jus d’orange

Food court du marché couvert de Chinatown : 21RM pour deux (fried rice beef ou seafood) et 11RM deux boissons

Hard Rock Café, deux cocktails de fruits sans alcool : 64RM soit 13,3€

Malacca :

Famosa Chicken Rice Ball au 28, Jalan Hang Kasturi super repas pour 42.4RM soit moins de 9€

Hard Rock Café, deux cocktails de fruits sans alcool : 64RM soit 13,3€

Visites à Kuala Lumpur :

Canopée Eco Forest : gratuit

Batu Caves : gratuit

Temple Thean Hou : gratuit

KL City Gallery : gratuit

Visites à Melaka

Musée du Sultanat : 5RM par personne

Maison de Baba et Nyonya : 15RM par personne

Transports et transferts aéroport:

Wan via notre Airbnb : Aller/Retour aéroport et journée à Melaka/Malacca 750RM soit environ 155€ pour deux personnes.

Grab : 99RM pour 2

Au total ces 5 jours à Kuala Lumpur ont environ coûté 255€ par personne soit 51€ par jour (hébergement + transports + visites + nourriture).

D’autres envie en asie ? Rendez-vous du côté du Vietnam ou de Bali !!

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !

3 Comments

  • kikimagtravel

    11 mai 2019 at 23 h 51 min

    Me voilà enfin à lire ton article … j’ai tellement de choses à te dire que je risque de ne pas me rappeler de tout. Commençons par la piscine à débordement… la vue est carrément dingue mais j’imagine que selon les heures mieux vaut pas se retrouver dans la piscine hihi ! Mis à part cette vue de ouf, je trouve le budget hyper correct. Je m’y vois bien y partir une petite semaine. Pourtant, la malaisie n’etait pas forcément une destination qui se trouvait en haut de ma wishlist. Tu viens de peut être me faire changer d’avis. gros gros coup de cœur pour le temple Thean Hou et les batu caves … juste incontournable à faire ! et tout ce street art n’en parlons pas je ne saurais plus où donner de la tête ! Merci pour cette petite découverte qui j’espère me fera faire de beaux rêves hihi

    Répondre
    • Claironyva

      12 mai 2019 at 9 h 19 min

      Tu as tout à fait raison pour la piscine !! Si déjà ça te donne un petit peu envie d’aller en Malaisie, j’espère que le futur article sur Penang en rajoutera une couche ! Sans compter que nous ne sommes pas allées dans les terres mais les champs de thé ont l’air superbes. Merci pour ton retour 😊😊

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :