• Home
  • /
  • Europe
  • /
  • Lisbonne en quatre jours entre mère et fille
Lisbonne cover claironyva

Lisbonne en quatre jours entre mère et fille

Quatre jours à Lisbonne fin septembre 2014 !

Et c’est avec ma chère maman que je me suis rendue dans la capitale portugaise: Lisbonne. Départ depuis Bordeaux avec Easyjet, nous avons eu la chance d’être en covoiturage avec un couple qui était sur le même vol que nous !

Pour le logement, j’ai pour la 1ère fois utilisé les services du site Airbnb et trouvé un charmant appartement dans le quartier Alfama (pour une trentaine d’euros la nuit), un très bon emplacement pour parcourir une bonne partie de la ville à pieds.

Nous avons également fait bon usage de la Lisboa Card 72h pour 39€.

Plus d’infos : https://www.lisboacard.org/fr/

1er jour : découverte de la Praça do Comércio

Une fois l’appartement trouvé dans le dédale des petites rues piétonnes (j’étais bien contente de m’avoir imprimé le trajet entre le métro et l’appartement), nous nous mettons en route pour THE place !

 

2ème jour : gros programme  !

Aujourd’hui direction Belem et ses fameuses pasteis de nata. Pour rejoindre Belem, nous marchons d’abord à travers le quartier d’Alfama pour rejoindre la Praça do Comércio pour prendre le tramway (activation de notre Lisboa Card).

Arrêt Pasteis demandé !!! Elles sont toutes chaudes et absolument délicieuses (rien que d’y repenser, j’ai faim), vous les commandez au comptoir (0.95€ la pièce), on vous donne un ticket et vous les récupérez juste après. Cette pause gourmande nous aura permis de laisser passer une belle averse !

 

Le soleil encore timide, nous visitons le musée des carrosses qui est inclus dans la carte, alors pourquoi s’en priver ? Certains carrosses recouverts d’or n’ont servi qu’une seule et unique fois !

Nous enchaînons avec le Mosteiro dos Jeronimos (inclus dans la Lisboa Card), les sites sont assez proches les uns des autres ce qui est vraiment pratique.

Puis nous traversons la Praça do Impero joliment pavée pour nous rendre sur le bord du Tage et nous promener du monument des Découvertes à la Tour de Belem.

Prévoyez une pause entre les deux pour vous asseoir un peu, car à la tour de Belem il peut y avoir du monde et la Lisboa Card ne vous dispense pas de faire la queue même si là encore, c’est gratuit !

La tour offre une très belle vue sur le Tage et quelques fous rire dans les escaliers bien étroits de la tour. En effet, ils sont tellement étroits qu’il est impossible de se croiser, un système vous donne le top départ pour monter ou descendre et dès que vous entendez un bip, il vous faut vous arrêter à l’étage le plus proche car le sens va changer.

Cette matinée nous aura bien creusé l’appétit et nous prenons le tram pour el Ponte 25 de abril, car non loin de là se trouve la LX Factory : un petit quartier où des entrepôts ont été réhabilités pour accueillir des créateurs. Nous avons mangé à la Cantina, un resto au style industriel qui était recommandé dans mon livre « Un grand week-end à Lisbonne » et nous nous sommes régalées.

Nos pieds étant un peu fatigués, une balade en bâteau sur le Tage pendant la digestion était tout indiquée. Le seul regret de ce voyage est de ne pas avoir traversé le pont pour profiter de la vue sur la colline de l’autre côté.

Et la journée n’est pas finie ! Nous prenons le tramway jusqu’à la Praça da Figueira où est en train de se dérouler un spectacle folklorique, nous nous y attardons une vingtaine de minutes avant de marcher jusqu’à l’arrêt de métro Martim Moniz d‘où démarrent les celèbres tramways de la ligne 28. Nous faisons la queue mais sommes chanceuses : pas trop d’attente et une place assise pour chacune d’entre nous !

Nous nous arrêtons au Miradouro Santa Lucia qui est juste au dessus de notre logement et profitons du coucher de soleil avant de rentrer.

3ème jour : de l’ancien vers le moderne !

Après une bonne nuit de sommeil, direction le château de Sao Jorge (7.50€), attention, ça grimpe ! La vue sur la ville est superbe, nous grimpons sur le chemin de ronde faire un tour, c’est assez vite fait au final car nous n’avons accès qu’à l’extérieur, il n’y a rien dans les tours.

Dans l’optique de voir l’Elevador de Santa Justa, nous prenons le tramway jusque dans le quartier du Rossio. Cette fois-ci ce n’est pas pour le folklore que nous nous arrêtons Praça da Figueira mais pour prendre des pasteis de nata à la Confeitaria National, la plus vieille pâtisserie de Lisbonne. Après dégustation sur la Praça Don Pedro IV, mon avis personnel est qu’elles sont meilleures (et en plus moins chères) à Belem.

Pas de chance, l’Elevador est en pleine rénovation, il est recouvert de bâches… La rue Garrett nous permet de voir la 1ère librairie du monde fondée par deux Français en 1732 et un ascenseur façon Marie-Antoinette dans la boutique Benetton (du coup je me suis sentie obligée d’acheter quelque chose après l’avoir pris en photo).

La pause déjeuner arrive et nous nous apercevons que nous avons déjà parcouru une bonne partie du centre ville de Lisbonne. Nous avions prévu de faire le Parc des Nations lors de notre dernière journée, mais finalement, nous avions largement le temps d’y aller l’après-midi, ce qui nous donnait la possibilité d’aller à Sintra le lendemain : un choix que nous ne regrettons pas du tout !!

Le Parc des Nations a été créé pour l’exposition universelle de 1998. Au programme pour nous : visite de l’aquarium (13€ / -15% avec la Lisboa Card), aller-simple en téléphérique (3.95€) et shopping !

4ème jour : Sintra et ses Palais !

Le transport pour Sintra était prévu dans la Lisboa Card, le trajet dure une demi-heure et c’est directement à la gare de Sintra que nous avons acheté notre billet combiné transport/Palais National de Sintra/Palais National de Pena, il me semble pour un peu plus de 20€.

Le Palais National de Sintra est connu pour ses impressionnantes cheminées dont l’origine reste incertaine.

En arrivant au Palais de Pena, on pourrait croire qu’il s’agit d’un parc d’attractions, mais que nenni tout est vrai, les styles se côtoient avec une certaine harmonie et nous apprécions toute la visite autant extérieure qu’intérieure.

Alors que nous étions sur le point de partir, nous apercevons une voiturette de golf et pour quelques euros, le conducteur nous fait faire tout le tour de l’immense parc du Palais que nous n’aurions jamais pu faire à pieds.

4 Comments

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :