• Home
  • /
  • Europe
  • /
  • Amsterdam et ses alentours en 5 jours
Parc de Keukenhof

Amsterdam et ses alentours en 5 jours

Cinq jours à Amsterdam début avril 2015 !

Dès que j’ai vu qu’Easyjet ouvrait une ligne directe Toulouse Amsterdam, j’ai sauté sur l’occasion. Personne de dispo pour m’accompagner : no problemo, c’est parti pour un séjour en solo !

Etape 1 : arrêt fleuri à Keukenhof dès l’atterrissage

Le parc est ouvert de mi/fin mars à fin mai. J’avais opté pour le billet combiné qui offrait le transport A/R en bus et l’entrée au parc. Le billet permet d’entrer n’importe quel jour dans le parc.

Aller directement au parc ne faisait pas forcément partie de mon plan initial ! En effet, je voulais surtout y aller un jour de beau temps, mais ça tombait bien, le soleil était au rendez-vous lors de ma descente de l’avion.

Des casiers sont disponibles mais étant tous pris, j’ai payé 5€ pour que l’on entrepose mes affaires dans un local.

Une bonne demi -journée de visite est nécessaire pour visiter ce magnifique parc. Même si ma visite se situait plutôt en début de saison, de nombreuses fleurs avaient déjà éclos.

Plus d’infos : https://keukenhof.nl/fr/

Etape 2 : Edam, Volendam, Marken

Etant donnée la durée confortable de mon séjour, je m’étais renseignée sur les choses à faire et à voir autour d’Amsterdam. Il existe un ticket à la journée qui permet de visiter les trois villes (et même plus) pour une dizaine d’euros : le waterland ticket.

Plan de bus du Waterland

 

Plus d’infos : www.localbus.nl/

Les bus sont top, le dépliant explique où sont les arrêts et il y a même le wifi en route.

Edam

C’est une charmante petite ville, dans laquelle il est très agréable de se balader, de bonne heure le matin, il n’y avait pas grand monde, c’était vraiment paisible.

Le tour est plutôt rapide : après être entrée dans une boutique de fromages, avoir parcouru quelques rues du centre, calmes et bordées de petites maisons en briques, et traversé un des canaux sur un pont à bascule, je me suis remise en route !

Volendam

A Volendam, j’ai commencé par me perdre ! Depuis l’arrêt de bus, j’ai voulu aller au vieux port qui rassemble le principal de l’activité de la ville, et je me suis d’abord rendue à la nouvelle marina où il n’y avait pas un chat !

Une fois remise sur la bonne route, je me suis régalée de marcher le long des petites maisons dont on a l’impression qu’elles font un concours de la plus belles entrées, elles sont toutes décorées et fleuries, rien ne dépasse !

Le vieux port n’a rien à voir avec la calme marina ! Ici, c’est boutique de souvenirs sur boutiques de souvenirs… c’est presque trop à vrai dire.

Rues commerçantes de Volendam

Je suis allée repérer le bateau pour Marken et me suis ensuite mise en quête de nourriture pour remplir mon pauvre petit estomac. Et il y a le choix ! Tant qu’à être dans un port, je me suis essayée à quelques produits marins (ou presque) vendus dans des petits food trucks que j’ai dégustés sur un banc au soleil !

Marken

La traversée fut assez rapide. Le port de Marken est tout petit, bordé de quelques boutiques et restaurants mais dix fois plus calme que Volendam.

Marken est vraiment adorable avec ses maisons en bois. Elles sont construites sur pilotis pour se protéger des inondations lors de fréquentes montées des eaux.

Etape 3 : il s’appelle bien Amsterdam cet article ? Donc c’est parti !!

Ah la belle Amsterdam, ses canaux et surtout ses vélos !!

Là-bas, j’ai vite appris à regarder plusieurs fois avant de traverser, car il faut d’abord traverser la piste cyclable, ensuite la route et parfois encore la piste cyclable pour finalement atteindre le trottoir d’en face. Je l’avoue tout de suite, je n’ai pas tenté de faire de vélo à Amsterdam : tête en l’air + arrêts aussi multiples qu’impromptus pour prendre des photos = accident assuré dans ma tête !

C’est donc en piéton que j’ai visité la ville pendant deux jours et demi, avec au menu : des balades, des balades et encore des balades.

Même si la ville regorge de musées célèbres, comme celui de Van Gogh ou encore la maison d’Anne Franck, mon plaisir à moi fut de les voir de l’extérieur.

Mais avant de vous parler un peu de la ville, il faut que je vous précise que ce voyage fut beaucoup plus qu’un simple « city trip », il fut l’occasion pour moi de faire une chouette rencontre, et ce dès mon premier soir en ville. Alors que je rentrais de mon restaurant, je croisais la route d’Ina, une allemande venue elle aussi visiter en solo pendant que l’ami qui l’héberge étudie.

Grâce au bon système de Wifi en ville, nous nous organisons pour nous rejoindre en chaque début d’après-midi pour visiter ensemble. Et nous démarrons par le quartier autour de Central Station dès mon retour de Marken.

1er jour de visite (c’est même plutôt une demi journée)

La gare d’Amsterdam en elle-même est un sacré monument tout bâti de briques rouges sur une île artificielle, elle en impose ! En s’éloignant un peu, nous tombons sur une brasserie qui ne paie pas de mine mais qui est en fait chargée d’histoire car il s’agit d’une des deux dernières maisons en bois de la ville.

Nous laissons derrière nous la gare pour aller boire un coup du côté du DAM avec Mathias, l’ami de Ina qui étudie là-bas et se fait notre guide de quelques heures.

La pause faite, nous nous dirigeons vers le musée du fromage, et pour se faire nous passons devant la maison d’Anne Franck. Avant de repérer la maison, c’est la trèèèès loooongue file d’attente que nous apercevons ! Et nous restons perplexe quant à l’architecture de la maison, on dirait que la façade a été recouverte par une autre façade.

Le musée du fromage est tout petit mais très sympa ! Il s’agit en fait d’une boutique à l’étage (vous pouvez déguster à peu près tout ce qu’ils vendent) et d’un musée sur la fabrication du fromage au sous-sol, et c’est gratuit !

Plus d’infos : http://www.cheesemuseumamsterdam.com/

Et enfin nous traversons le quartier du Jordaan, l’occasion notamment d’observer de plus près les poulies fixées en haut de chaque maison. Celles–ci sont utilisées pour les déménagements car les escaliers sont très étroits.

2ème jour de visite

De bonne heure, j’entame ma longue journée de marche !

Logée juste à l’extérieur du centre dans un AirBnb, je passe par le quartier Leidseplein pour rejoindre le Begijnhof (Béguinage) où vivaient les béguines : femmes célibataires et pieuses. Le lieu est charmant et gratuit !

Un peu de shopping plus tard, je rejoins Ina au marché (ce qui est fou c’est que je ne retrouve plus lequel) ! Nous en retiendrons la stroopwafel : une gaufre à manger à plat. Sinon, le sirop qui se trouve entre les deux morceaux de gâteau vous dégoulinera entre les doigts.

Amsterdam Dégustation Stroopwafel

 

La journée est magnifique et nous allons lézarder dans le quartier des musées. Assises au bord d’un plan d’eau en face du Rijk Museum, nous observons « la baignoire géante », il s’agit du Stedelijk Museum (musée d’art moderne et contemporain).

Les étudiants ont bientôt fini leur journée ! Alors nous traversons le fleuve Amstel pour aller boire quelques bières au Brouwerij’t IJ, une brasserie de pied d’un moulin.

Et quelques verres et un bon burger plus tard, nous allons marcher dans le fameux quartier rouge. Ici se mêlent appartements luxueux, coffee shops et prostituées en vitrine. Mes photos de nuit ne sont pas géniales malheureusement ! La balade sera courte, et nous sommes plutôt rassurées Ina et moi de ne pas être seules entre les groupes d’étudiants alcoolisés et l’ambiance spéciale qui règne.

3ème jour de visite

C’est un jour pluvieux mais cela n’empêche en rien de prendre un petit bateau (canal Hopper) avec guide pour apprendre quelques anecdotes sur la ville et ses canaux.

Par exemple, chaque année, 12 000 vélos sont remontés de l’eau ! Quelques voitures tombent également car bon nombre de canaux n’ont pas de gardes-fous et les places de parking ne sont pas très larges.

Une taxe sur la surface au sol était prélevée, c’est pour cela que les maisons sont hautes et étroites. Et malheureusement pour certaines, avec l’érosion du sol, les fondations des maisons bougent et elles se mettent à pencher à gauche ou à droite…

Une visite qui valait le coup et qui vient clôturer ce voyage à Amsterdam ! Le reste de la journée est passé à flâner et acheter quelques souvenirs ! Je pars vraiment ravie de mon voyage et mes rencontres, je retrouverai d’ailleurs Ina chez elle à Berlin l’année suivante.

5 Comments

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :