Amman et le nord de la Jordanie en 3 jours

par Claironyva

Amman, la capitale de la Jordanie, est notre point d’arrivée et de départ du pays en avion. Nous y avons passé une demi journée avant de filer en direction de la mer morte. Au retour de notre périple dans le sud du pays, nous avons profité d’Amman au retour de nos excursions à la journée.

Notre organisation pour visiter le nord de la Jordanie sans louer de voiture

Nous étions basées au Sydney Hotel, pratique pour visiter la ville à pieds. L’hôtel propose des excursions à la journée ou demi-journée et au départ je comptais les réserver chez eux.

Entre temps, j’avais organiser tout notre itinéraire en Jordanie, notamment en faisant appel aux services de chauffeurs via notre hôtel à Petra : le Cleopetra. En discutant avec son gérant Mosleh (+962776582385 via whatsapp), je lui ai fait part des tarifs pour les excursions dans le nord du pays, et il nous a fait un prix : 20 JOD (25€) de moins en faisant 2 jours d’excursion et le retour aéroport.

Il nous a placées entre les mains de Jameel, un merveilleux chauffeur de 72 ans qui conduit très bien et nous a fait profiter de toutes ses astuces et connaissances pour passer de très belles journées. Ce fut une très belle rencontre, il nous a également parlé de la vie en Jordanie, des différences de culture entre les Jordaniens et les Palestiniens qui comme lui qui vivent dans le pays.

Jour 1 : Amman, la capitale de la Jordanie

Une matinée de visite culturelle

Après un petit déjeuner pris de bonne heure (8h), nous partons à pied pour visiter la citadelle. L’hôtel nous conseille d’y aller à pieds car ce n’est pas très loin et ce serait dommage de payer un taxi pour si peu de trajet. C’est notre premier jour en Jordanie, il fait beau et bon, parfait !

Nous rencontrons un monsieur sur le chemin qui nous propose son aide alors que nous regardons le plan de la ville. Il est instituteur et en profite pour nous dire quelques mots en français. Il décide de marcher un peu avec nous pour nous expliquer à quel endroit nous devons tourner à droite. Nous passons devant la boutique Habiba Sweets et montons jusqu’à un grand cyprès où nous tournons donc à droite. Le gérant d’un restaurant sort, nous salue et nous indique qu’il faut grimper les escaliers juste après l’immeuble : sympas les Jordaniens !

Nous continuons de grimper et d’apprécier la vue sur la ville. L’air de rien, il fait déjà chaud, même pour un mois de novembre.

La Citadelle : histoire et joli point de vue sur Amman

La visite de la Citadelle est gratuite avec le Jordan Pass, sinon il faut payer une paire de dinars jordaniens (JOD).

Vous avez probablement vu passer des photos des colonnes du temple d’Hercule, mais le site ne se limite pas à ça !

Vous y trouverez également un petit musée, une mosquée qui a été reconstruite selon les plans d’antan et les ruines d’une église byzantine ! Le tout sans oublier la vue de part et d’autres sur la ville, notamment sur le théâtre romain. Justement, pour aller au théâtre, nous prenons à droite en sortant de la citadelle puis des escaliers !

Le théâtre romain et le musée des traditions

Encore une fois, avec le Jordan Pass, l’entrée est gratuite, sinon c’est 2 JOD. Les gradins sont remarquablement bien conservés, et sur la gauche en arrivant, vous trouverez le musée des traditions. Le musée met en lumière des costumes, bijoux et mosaïques et est compris dans le ticket.

Le street art à Amman

Si j’avais pu, j’aurais fait un peu plus de recherches sur les endroits où trouver du street art. Pourquoi ne pas tenter de faire une visite guidée sur la thématique du street art ? Nous avons vu des murs magnifiques en étant sur le périphérique. Les comptes instagram Ammanstreetart ou encore Baladk vous donneront certainement envie de découvrir ces oeuvres ! Le festival Baladk a lieu tous les ans.

Pas très loin du théâtre, vous pourrez voir un portrait moitié homme moitié femme très réussi. J’ai pu le repérer depuis les hauteurs de la ville !

Le long de la rue pour aller à l’hôtel (Sha’Aban Street), il y avait des petites ruelles et j’ai pu y voir quelques graffs sympas.

En rentrant en voiture un soir, je me suis rendue compte que le parking dans la rue juste au-dessus de l’hôtel est une mine d’or niveau street art ! Mon graff préféré : celui du Joker à n’en pas douter ! –> Mu’ath Bin Jabal Street

Et puis de nouveau en voiture, en partant le matin, dans la rue : Abu As-Sun Street, j’ai vu un immense mur peint. Cette fois-ci, j’y suis retournée le soir avant d’aller manger, avec mon téléphone et voici ce que ça donne de nuit :

Amman - Street art

Jour 2 : Jerash et la forteresse d’Ajlun

Ce qu’il faut savoir sur cette journée !

A la base, l’excursion initiale proposée par l’hôtel est la suivante : visite de Jerash, de la forteresse d’Ajlun et de Um Qais. C’est donc ce que j’avais demandé et obtenu. La veille de cette journée, nous nous sommes un peu renseignées en regardant le lonely planet et google maps. Le site de Jerash se visite en minimum 2h. Le temps de trajet de l’hôtel à Um Qais en passant par Jerash et Ajlun est d’environ 3h.

Cela fait donc 6h aller-retour, 3 sites à visiter et le soleil se couche à 16h45, vous voyez l’erreur ?

Nous en avons parlé avec notre chauffeur et décidé de ne visiter que Jerash et la forteresse d’Ajlun, histoire de vraiment profiter des lieux.

A noter que Jerash est très visité par les Jordaniens le week end (vendredi / samedi). Evitez si possible ces jours ou rendez-vous y de très bonne heure !

Une matinée sur le site archéologique de Jerash : à faire !

Il suffit d’environ 1h de trajet en voiture pour se rendre d’Amman à Jerash. Pour entrer, il faut traverser un petit dédale de boutiques, puis vous verrez une très jolie porte, magnifiquement bien conservée.

Jordanie - Jerash Porte

La première chose que vous pourrez voir après avoir passé la porte est l’hippodrome. Des panneaux informatifs sont placés un peu partout sur le site et tenez-vous bien : il y a des explications en français !

La vraie entrée du site de Jerash se situe après l’hippodrome, nous étions déjà arrivées depuis plus de 20 minutes que nous l’avions à peine atteinte !

L’ensemble du site de Jerash est vraiment agréable. Il est en cours de restauration par endroit, le travail accompli est remarquable. Sur les panneaux, vous pourrez souvent voir des photos de la fin du XIXème siècle début du XXème, les différences sont frappantes.

Nous avons visité Jerash en 3 heures, sans nous presser !

La visite nous a bien ouvert l’appétit et nous mangeons dans le restaurant/buffet à l’entrée du site de Jerash. C’est très bon, il y a du choix et même le wifi il me semble !

Après-midi découverte d’une fabrique d’huile et de la forteresse d’Ajlun

Mission huile d’olive !

En discutant avec Jameel, il nous apprend que nous sommes en période de récolte des olives. La Jordanie est un gros producteur d’huile d’olive. C’est assez frappant, il y a des champs d’oliviers un peu partout dans le nord du pays.

En ouvrant la fenêtre, on peut sentir l’odeur des olives en train d’être pressées ! Jameel nous a alors proposé de nous arrêter quelque part pour acheter de l’huile fraîchement pressée. Pendant notre visite de Jerash, il a récupéré des petites bouteilles d’eau et il a ensuite choisi une petite « usine ». Nous y étions les seules femmes, mais les employés étaient sympathiques. Ils nous ont montré tout le circuit des olives à travers les machines. Jameel s’occupe de la négociation et de payer pour nous d’abord. Nous lui rendons 20 JOD pour 2 L d’huile.

En louant une voiture, nous ne nous serions jamais arrêtées dans une de ces fabriques !

La forteresse d’Ajlun

Très prévenant, notre chauffeur nous dépose le plus près possible de l’entrée. Il faut passer à travers un détecteur de métal dans le petit cabanon à gauche et monter le Jordan Pass côté droit. Ensuite, il faut marcher un peu et ça grimpe !

Le château est toujours en cours de rénovation. De l’extérieur on dirait une vraie ruine, mais une fois à l’intérieur, on se rend compte du bon boulot accompli ! Nul doute que bientôt, les visiteurs pourront accéder à plus de pièces ! Nous découvrons les quartiers des soldats, la cuisine, salle à manger et le système hydraulique, sans oublier la jolie vue depuis les terrasses sur le toit !

Retour sur Amman : attention bouchons !

Si vous louez une voiture en Jordanie, surtout soyez bien prudents, surtout à Amman où la circulation est très dense à partir de 16h/17h !

Après une pause à l’hôtel, nous faisons un tour dans le centre et allons manger au Shahrazad, recommandé par Eliska et Vojtek, nos compagnons de route dans le désert du Wadi Rum. Il se situe dans une toute petite rue depuis la rue principale à côté de la Bank of Jordan (face au Art Hotel. Allez bien tout au fond de l’allée pour y manger. Nous avons failli nous tromper car ils ont les cuisines et la caisse au début, puis les tables d’un autre restaurant, puis leur restaurant !

Pour le dessert, un petit tour chez Habibah Sweets s’est imposé ! Nous avons acheté une bonne douzaine de petits gâteaux pour 2.60 JOD.

Jour 3 : les châteaux du désert et shopping à Amman

Concernant cette journée, en y réfléchissant, je l’aurais organisée un peu différemment. Le dernier château que nous sommes allées voir était loin des autres et ne présentait pas un immense intérêt. J’en aurais un peu plus profiter pour me balader dans Amman à la recherche de plus de street art ou la visite de la grande mosquée… Ou pourquoi pas la recherche d’un rooftop sympa pour le coucher du soleil !

Visite de 3 sites le matin

Qasr Al Kharranah

Cette forteresse est mignonne ! Nous y arrivons assez de bonne heure et il n’y a pas grand monde. D’ailleurs, il n’y a même personne pour regarder nos Jordan Pass. A l’entrée, vous verrez un panneau avec quelques explications… Enfin, nous y lisons que la fonction de ce bâtiment à l’époque de sa construction fait encore débat !

La visite dure environ 20 minutes.

Qasr Al Amra

C’est un ancien pavillon de chasse et thermes. Tout était fermé à notre arrivée, et nous serions repartie bredouille si Jameel n’avait pas demandé au bédouin du coin d’aller chercher la clé !

Les peintures intérieures sont très bien conservées. Ce lieu était donc un lieu de détente, à l’époque où l’eau coulait à flots dans les environs.

Nous apprenons lors de notre passage à Azrak, qu’un immense parc naturel se meurt car il est l’une des principales sources d’alimentation d’Amman en eau. Au fur et à mesure, l’eau a été pompée et de nombreuses espèces d’animaux qui vivaient là sont partis/morts. Un nouvel élan a lieu pour tenter de redonner vie à ce parc naturel, mais cela reste compliqué.

La visite dure une vingtaine de minutes.

Le château d’Azrak : une particularité architecturale

Le château d’Azrak a été construit au 1er siècle, rien que ça ! Ce sont les romains qui l’ont bâti, puis il a été reconstruit au 13ème siècle par les arabes. Lawrence d’Arabie y aurait séjourné. Quand je vous parlais d’une particularité architecturale, c’est que le château est tout en pierre. Les poutres, les planchers, tout ! Il existe un système ingénieux qui fait tout tenir sans un seul morceau de bois. Même la grande porte d’entrée du château est en pierre.

Jameel nous a averties : ne payez pas pour la visite guidée. Surtout que l’on va vous demander 10 ou 20 JOD alors que le site est tout petit. Nous avons donné seulement 3 JOD pour la visite ! Jameel connaît un des guides qui nous a fait une visite express de 15 minutes, c’était très intéressant. Nous nous sommes ensuite baladées 15 minutes de plus, soit une visite de 30 minutes au total.

Nous avons pris notre repas dans un restaurant buffet pas loin. Ce fut l’occasion de goûter au Maklouba, dit aussi upside/down puisque le plat est renversé, comme un paté de sable !

Visite d’un château l’après-midi avant de rentrer à Amman

Qasr Al Hallabat

Il nous a fallu environ 45 minutes pour rejoindre le dernier site à visiter : Qasr Al Hallabat. La mosquée a été reconstruite et le château est en cours de rénovation, on peut y voir des mosaïques d’époque. C’est joli mais, après les visites des trois autres lieux le matin, nous étions moins emballées.

Les dessous du shopping à Amman

Nous sommes allées au pied de la grande Mosquée Bleue de Amman. Il y a une très grande boutique et nous voulions acheter des souvenirs avec les sous qu’il nous restait. Jameel nous a dit de ne pas nous inquiéter que nous aurions 20% de réduction à la fin sur le prix qu’on nous demanderait. Nous avons payé nos achats et puis une fois en voiture, il nous a rendu près de 35% de la somme que nous avions payée.

Comment cela se fait ? Il s’agit de « la prime » donnée aux guides ou chauffeurs. Tout au long de ces deux jours en sa compagnie, il a toujours insisté pour payer à notre place et que nous lui rendions l’argent ensuite. Ainsi il a payé le prix « guide » moins élevé que le prix touriste et nous a fait faire quelques économies. Qu’il y ait un système à deux vitesses dans les restaurants, cela ne me surprend pas. Mais l’écart dans la boutique m’a fait halluciner !

J’en ai déduit qu’en payant plein pot, nous nous serions faites arnaquer. En réalité, j’ai rechercher sur Internet les produits de la mer Morte par exemple et nous les avions payé un prix raisonnable sans la remise de Jameel. Certains produits étaient vraiment excessifs comme le magnet à 5 JOD alors qu’à Petra c’était 1 JOD les 3 !

Notre chance : un chauffeur exceptionnel

Jameel est vraiment un homme honnête. Selon lui, prendre cette prime, c’est voler ses clients, il préfère recevoir un pourboire honnêtement pour ses services. Alors la vie n’est pas facile pour tout le monde en Jordanie, mais pour lui, si vous payez par exemple un tapis 500 JOD, soit environ 630€, il n’est pas normal que le chauffeur ou guide empoche 200 JOD, sachant qu’il reste aussi la marge pour la boutique. Cela vous donne une idée de la valeur initiale du produit…

Vous avez aimé cet article ? Laissez moi un petit commentaire ou enregistrez-le dans Pinterest !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

La Jordanie en 10 jours : itinéraire et budget - Claire, on y va ! 5 janvier 2020 - 19 h 02 min

[…] Jour 1 : vols avec Lufthansa, arrivée le soir à AmmanJour 2 : matinée à Amman, visite de la citadelle et du théâtre après-midi à la mer Morte nuit sur placeJour 3 : matinée à la mer Morte après-midi trajet vers Petra, arrêts photos + visite de Little PetraJour 4 : visite de Petra (voir l’article détaillé sur nos 3 jours à Petra)Jour 5 : visite de PetraJour 6 : visite de PetraJour 7 : journée dans le désert du Wadi Rum et nuit sur place (voir l’article détaillé sur cette super journée !)Jour 8 : route de Wadi Rum à Amman, visite du château de Showback, arrêt à Madaba et au Mont Nebo, nuit à AmmanJour 9 : visite de Jerash (3h) et de la forteresse d’Ajlun, nuit à AmmanJour 10 : journée châteaux du désert à l’est d’Amman et shopping, vol à 2h40 du matin arrivée le lendemain midi à Toulouse (voir l’article sur la visiter d’Amman et des deux dernières journées en Jordanie). […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :