• Home
  • /
  • Europe
  • /
  • Prague, fin d’un week end découverte au top !
Prague vue de la tour gothique du pont Charles Claironyva

Prague, fin d’un week end découverte au top !

Nous voici aux portes de notre dernier jour à Prague, à lézarder un peu au lit… Oui oui oui, rien à voir avec notre réveil très matinal de la veille !

Nous avons de petites excuses : nous avons tant marché les deux premiers jours que nos gambettes et petits petons souhaitaient se reposer et il pleut !!

Jour pluvieux, brunch heureux !!

Heureusement, nous avions tout prévu, et quand nous nous levons finalement, c’est pour commencer la journée par un brunch. Pour le choix de l’adresse, j’avais cherché un peu sur Instagram et j’y ai trouvé une photo plutôt alléchante du Café Letka… qui était d’ailleurs cité dans mon bouquin. Nous sommes un dimanche et il n’y a pas foule dans les rues aux pavés tout mouillés. Il bruine légèrement, mais rien de méchant, en plus nous avons de la chance, métro et tramway sont à moins de 5 minutes de marche de l’appartement.

Nous descendons à l’arrêt de métro et après deux photos des fresques devant la station Vltavska, nous trouvons le chemin qui nous mène à ce charmant café.

La musique, tout comme la décoration et l’ambiance est parfaite. Les grandes fenêtres rendent l’endroit bien lumineux ce qui nous fait presqu’oublier le mauvais temps. Si l’endroit vous tente, faîtes comme nous : arrivez de bonne heure (ou réservez), quand nous sommes reparties, il y avait foule !!

Parlons peu parlons bien : qu’est ce qu’on mange ?? Je n’ai pas voulu faire comme je l’avais fait à Londres, un brunch uniquement salé, qui vous laisse à plat 4 heures plus tard, j’ai donc opté pour le petit déjeuner à l’anglaise avec les haricots, les saucisses, les tomates, l’oeuf, les tartines… et puis bon j’ai quand même voulu ma dose de sucré avec le fromage blanc et le granola et un chocolat chaud (289 Kc) ! Elodie a opté pour le petit déjeuner sucré, et au final, elle a été un poil déçue niveau quantité.

Direction le sud de Prague à Vysehrad !

Nous avons pris largement notre temps avant de pointer notre nez dehors, sous un ciel légèrement plus clément. Pour bien digérer, rien de tel qu’une balade à Vysehrad, au Sud de Prague. Situé bien en dehors du périmètre de la vieille ville, la forteresse de Vysehrad est aussi le lieu de fondation de la ville.

Du château, il ne reste en fait rien à voir (ou nous l’avons loupé), par contre, la balade le long des remparts est vraiment très agréable. La vue est top soit sur la ville, soit sur la Vltava !

L’Eglise Saint Pierre et Paul est une petite merveille. Nous avons beaucoup aimé les lourdes portes sur les côtés et même découvert des statues inattendues et légèrement flippantes gravées dans l’entourage de la porte.

Je crois qu’il était l’heure de la messe, et nous sommes restées à l’extérieur.  Le cimetière qui jouxte cette bâtisse est une sorte de Père-Lachaise, et nous y avons vu quelques tombes… intéressantes dirons-nous d’un point de vue artistique !

 

Le flop des visites : le jardin botanique

Une fois n’est pas coutume, j’ai été déçue, et Elodie aussi ! J’avais lu que les serres du jardin botanique étaient à voir, je m’imaginais ces anciennes magnifiques serres, comme j’en ai visité certaines, comme à Glasgow par exemple… et bien non, serres modernes toutes moches dont une quasiment vide, certainement en cours d’aménagement. Le plus sympa à voir, c’était quelques cactus… A l’extérieur, c’est pire ! Je vois sur le plan qu’il existe des bassins avec des plantes d’eau… bon ce ne sont pas vraiment des bassins et il n’y a d’ailleurs pas vraiment les plantes attendues dedans… Bref si vous avez 55 Kc à perdre, payez-vous plutôt un café !!

Pour faire passer cette visite nous retournons dans la vieille ville, et explorons quelques rues supplémentaires ! On ne voit pas le temps passer mais on sent quand même un peu les pavés dans les pieds !

David Cerny nous avait manqué !!

Le jour de notre arrivée à Prague,  nous avions pu voir les bébés escaladant la tour TV depuis la tour de la Poudrière, puis notre 2ème jour, les bébés dans le parc de Kampa, cette fois-ci, c’est tout à fait différent !

A vrai dire, j’ai été un peu cachottière, nous avions vu d’autres œuvres de David Cerny, que je n’ai pas forcément prises en photos, comme les statues de deux messieurs en train de faire pipi ! Ce qui était drôle c’est que leur bassin bougeait un peu ! En sortant d’un centre commercial, nous sommes également tombées sur une reproduction géante de la tête de Kafka découpée horizontalement en lamelles d’acier qui tournaient sur elles même…

Enfin bref, là, c’est presqu’un symbole, dans le passage commercial Lucerna : Saint Venceslas sur son cheval mort à l’envers, pendu par les pattes ! Elle est gigantesque, et personnellement, j’ai évité de passer dessous… sait-on jamais !

Retour dans la vieille ville, pause goûter x2

En sortant du passage Lucerna, le wagon de tram vide et utilisé comme café nous a fait de l’œil en plein milieu de la grande avenue Vaclaské, c’est l’occasion une fois encore de nous reposer et papoter tranquillement autour d’un verre (99Kc).

Nous accusons un peu des deux premiers jours, alors quoi de mieux après avoir une nouvelle fois arpenté la vieille ville qu’un Trdelnik au chocolat encore tout chaud (70Kc) ? Et bien absolument rien, et à l’heure où j’écris ces mots, confortablement installée sur mon canapé, j’aimerais beaucoup que l’on sonne à ma porte pour m’en livrer un !

On avait failli oublier !

Instagram et les blogs m’ont aiguillée sur des œuvres qui ne figuraient pas forcément dans mon petit bouquin de tourisme. C’est le cas pour, cette fois-ci un autre artiste : Michal Trpak pour son projet Slight Uncertainty !! Les statues d’un homme et d’une femme suspendues en hauteur par un parapluie ! Ca vaut le coup d’œil, en plus, les bâtiments à côté ont aussi une petite particularité : une grosse mouche sur l’un et des dizaines de sorte de petites limaces bleues sur l’autre ! Rendez vous dans la rue Odboru pour les voir.

 

Comment partir sans un incontournable ?

La fatigue se fait un peu sentir mais je me souviens tout à coup que je voulais voir la vue sur les toits et le pont Charles depuis la grande tour du pont, côté vieille ville. Le soleil est en train de baisser un peu et la lumière pourrait être sympa en photo ! Cette 3ème tour du séjour, c’est en solo que je la gravis (100Kc). S’il n’y a pas foule dans les tours, c’est que peut-être les passants ne s’arrêtent pas devant la pancarte située à côté de la mini porte d’entrée dans la tour ! Une chose est sûre, je ne regrette absolument pas ces quelques marches et je pense être bien restée une demi heure à observer, tester plusieurs réglages de l’appareil photo que je maîtrise encore mal, prendre 20 fois la même photo, en espérant qu’une ressorte bien dans le tas.

Prague vue de la tour gothique du pont Charles Claironyva

Certains, eux, sont carrément au point ! Un couple d’asiatiques avait carrément planté le trépied et attendait patiemment le coucher du soleil. Il y en avait au moins pour une bonne heure avant qu’il ne se couche et je préférais quand même rejoindre Elodie pour aller manger !

Sur le trajet pour l’appartement, je sympathise dans le metro avec un couple de Praguois sur le retour de vacances en Grèce. Ils ont du voir mon air sceptique quant à l’annonce de travaux à la station de métro dans laquelle j’étais sensée changer de ligne ! D’ailleurs, nous y passons… sans nous arrêter, ils m’expliquent alors qu’il faut descendre à la prochaine station et prendre la rame en sens inverse, car la station n’est fermée que dans un sens ! Nous parlons un peu de la ville et du fameux Trdelnik qui selon eux, est juste la pâtisserie des touristes.

On se repère tellement facilement à Prague que je me sens un peu comme chez moi, vraiment à l’aise. C’est une ville tout à fait sûre, qui conviendrait même pour un voyage en solo !

Pour finir en beauté, nous dépensons nos quasi derniers sous dans un restaurant très sympa du quartier : Kozlovna Tylak. J’y dégusterai un délicieux risotto aux cèpes avec du porc, Elodie penchera pour un goulash qui n’avait rien à envier au risotto ! C’était vraiment cuit à la perfection, si vous logez dans le coin, n’hésitez pas, c’est une bonne adresse !!

Cet article clôture donc ces trois merveilleux jours à Prague, j’espère que cela vous a plu, peut-être même donné envie d’y aller prochainement ? N’hésitez pas à me faire un petit retour, ou donner vos propres bonnes adresses dans les commentaires !!

Bilan budget !!

Le brunch au Café Letka : 289Kc (11,2€)

Le verre dans l’ancienne rame de tramway : 99Kc (3,8€)

Le Trdelnik au chocolat : 70Kc (2,7€)

L’entrée pour la tour du pont Charles : 100Kc (3,9€)

Le repas au Kozlovna Tylac : 199Kc (7,7€)

La journée nous a donc couté (pour ma part) : 29,3€ soit un total pour le voyage de 230€ environ par personne !

7 Comments

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :